Sébastien Bodet

Sébastien Bodet, né le 31 octobre 1985 à Dreux (Eure-et-Loir), est un nageur français.

Sébastien Bodet
Informations
Nages Nage libre
Période active 2005-2012
Nationalité Français
Naissance
Lieu Dreux
Club CO Vernouillet (1991-1996)
CV Rouen (1996-2006)
Lagardère Paris Racing (2006-2009)
Sarcelles (2009-2012)[E 1]
Palmarès
Jeux méditerranéens - 1 -
Championnats de France 1 4 6

Biographie

Sébastien Bodet est issu d'une famille dont les deux parents jouent au football[E 2]. À six ans, il veut s'essayer à l'escalade ou le tir à l'arc mais est recalé à cause de son trop jeune âge[E 2]. Il tente sa chance à la piscine près de chez lui à Vernouillet où sa mère lui apprend à nager[E 2]. Un maître-nageur du COV l'invite un jour à intégrer la section compétition du club[E 2]. Ses entraîneurs assistent à l'éclosion en quelques années[E 2]. Rapidement, il fait tomber ses premiers records départementaux et régionaux en nage libre et en dos, ses deux spécialités[E 2].

À la fin du collège, Bodet choisit d'intégrer le Pôle espoirs de Rouen pour continuer à progresser[E 2]. En quelques mois, le jeune eurélien se métamorphose et retranche dix secondes à son record sur 200 mètres nage libre (de 2 min 04 s à 1 min 54 s) et cinq sur 100 m (de 57 min à 52 min)[E 3]. Logiquement, il intègre l'équipe de France jeunes, avec Fabien Gilot son complice pendant six ans aux Vikings de Rouen[E 3]. Grégory Mallet et Julien Sicot, aussi internationaux, partagent les séances[E 3]. Sacré successivement champion de France minimes, cadets puis juniors, Bodet devient champion d'Europe du relais 4 × 100 m juniors 2002[E 3]. L'année suivante, les Bleuets conservent leur bien[E 3]. En janvier 2005, il gagne l'or national sur 50 m dos en petit bassin pour sa première saison en seniors devant Camille Lacourt[E 3].

En 2006, Bodet s'installe à Paris pour poursuivre ses études, qu'il juge plus importantes que la natation, dans les sciences du sport puis l’ostéopathie, dont il fera plus tard son métier[E 3]. Sous le bonnet bleu du Racing club de France, qui devient ensuite le Lagardère Paris Racing, il met le cap sur les JO 2008[E 3]. Mais à ce moment, le niveau se densifie et la qualification individuelle devient utopique[E 3]. Il reporte alors tous ses espoirs sur le relais[E 3]. Pour lui, tout va se jouer en avril 2008 dans le complexe de Dunkerque[E 3]. Il doit se hisser parmi les quatre premiers des championnats de France[E 3]. Dans la combinaison semi-polyuréthane, Bodet signe le meilleur temps des demi-finales avec un record personnel (1 min 49 s 37)[E 3]. En finale, il arrive second derrière l’inaccessible Amaury Leveaux[E 3].

À vingt-deux ans, Bodet s'envole pour Pékin[E 3]. Après plusieurs semaines de préparation sur place, il se présente sur le plot de départ avec Leveaux, Clément Lefert et Matthieu Madelaine[E 3]. Les Bleus visant la finale[E 3] rafraîchissent de quatre secondes le record de France en 7 min 13 s 57 mais échouent à la dixième place à 2,5 secondes de la finale[E 4].

L'année post-olympique permet à Bodet de battre plusieurs de ses records[E 4]. Mais elle marque aussi son déclin[E 4]. Alors que Philippe Lucas prend les commandes du Lagardère, lui s'exile vers le club de Sarcelles[E 4]. Avec ses études, il enchaîne de grosses semaines[E 4]. Rentré dans le rang au niveau national, il tente un pari en septembre 2011 : partir s'entraîner aux États-Unis[E 4]. Il s’épanouit à l'université du Michigan[E 4]. Mais il ne retrouve pas son niveau et rate la qualification pour les JO 2012, son dernier objectif, aux championnats de France en avril 2011[E 4]. Usé par les sacrifices que réclame le haut niveau, Bodet prend sa retraite sportive en 2012[E 4].

Palmarès

Jeux méditerranéens

  • Médaille d'argent du 200 m nage libre en 2009

Championnats de France de natation

  • relais 4 × 200 m nage libre
  • 200 m nage libre
    • Vice-champion en 2008
  • relais 4 × 100 m nage libre
  • 4 × 100 m 4 nages

Championnats de France de natation en petit bassin (1)

  • Champion sur 50 m dos en 2004
  • 3e sur 200 m en 2004

Championnats du monde universitaire (1)

  • Champion du 4 x 100 m nage libre en 2005[E 1]
  • 3e du 4 x 100 m nage libre en 2009

Championnats d'Europe juniors (2)

  • Champion du 4 x 100 m nage libre en 2002 et 2003[E 1]

Annexes

Ouvrage de référence

  • Gérald Massé & Romain Léger, Les exploits des sportifs d'Eure-et-Loir : 1965-2015, Dreux, Antipodes, , 336 p. (ISBN 978-2-9553628-0-8)

Autres références

    Liens externes

    • Portail de la natation
    • Portail de la France
    • Portail d’Eure-et-Loir
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.