Sébastien Piocelle

Sébastien Piocelle, né le à Gouvieux, est un footballeur français qui évolue au poste de milieu de terrain.

Sébastien Piocelle

Sébastien Piocelle avec l'AC Arles-Avignon en 2010.
Biographie
Nationalité Français
Naissance
Lieu Gouvieux (France)
Taille 1,80 m (5 11)
Période pro. 1996-2013
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Années Club
- FC Cauffry
- Montataire
0000-1993 AS Beauvais
1992-1994 INF Clairefontaine
1993-1994 RC Versailles
1994-1996 FC Nantes
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1996-2001 FC Nantes 064 0(0)
2001-2005 SC Bastia 119 0(0)
2005-2007 FC Crotone 064 0(1)
2007-2008 US Grosseto FC 006 0(0)
2008 Hellas Vérone 013 0(0)
2008 Maccabi Petach-Tikva 001 0(0)
2009 US Juve Stabia 006 0(0)
2009-2011 AC Arles-Avignon 061 0(1)
2011-2013 Nîmes Olympique 028 0(0)
Parcours amateur
Années Club
2013-2014 US Le Pontet
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
- France -15 ans
- France -18 ans
1999-2000 France espoirs 005 0(0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2016-2017 ARC Cavaillon
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 23 juin 2017

Biographie

Enfance et premiers pas de footballeur

Enfant, Sébastien Piocelle vit à Liancourt dans l'Oise et prend une première licence comme poussin à Cauffry, puis rejoint le club de Montataire et l'AS Beauvais. Son père VRP, footballeur du dimanche en Division d'Honneur, la mère secrétaire et sa grande-sœur sont vite fiers de lui. Très tôt, Sébastien fait le bonheur de ses entraîneurs au poste d'attaquant en marquant beaucoup[1].

De onze à treize ans, Sébastien Piocelle fréquente le Sport-étude de Chantilly. Bon buteur, il décroche un contrat de deux ans à l'INF Clairefontaine où il fait partie de la promotion d'Anelka, Saha, Christanval et Proment. Lors de sa seconde saison, il est licencié du RC Versailles. À l'INF, son rôle change : son entraîneur André Merelle le fait reculer au poste de milieu défensif pour les besoins de l'équipe tandis que les places sont chères en attaque. La reconversion a du bon, Sébastien endosse son premier maillot de l'équipe de France avec les moins de 15 ans contre la Turquie et les recruteurs français l'observent. C'est au FC Nantes qu'il décide de poursuivre sa carrière dans les pas de Fabien Cool, son cousin parti à l'AJ Auxerre[1].

Fin de formation et débuts professionnels à Nantes (1994-2000)

Pour la saison 1994-1995, Piocelle débarque en Loire-Atlantique en compagnie d'Yves Deroff et Alioune Touré, ses amis de l'INF Clairefontaine. Sébastien dispute une saison complète avec les moins de 17 ans de Loïc Amisse ponctuée de quelques sorties avec l'équipe séniors de Nationale 3, tandis que l'équipe fanion du FCNA est sacré championne de France. Lors de l'exercice suivant, Piocelle, qui s'entraîne avec l'équipe réserve, dispute son premier match avec les professionnels contre le Montpellier HSC en Coupe de la Ligue (victoire 1-0). Puis il réintègre l'équipe des moins de 17 ans pour s'offrir un beau parcours en Coupe Gambardella, les Nantais perdant contre le MHSC au Parc des Princes[1].

Lors d'un tournoi près d'Auxerre, Piocelle se blesse aux ligaments du genou droit. S'ensuit une opération puis une rééducation à Saint-Jean-de-Monts avant un retour quatre mois plus tard, loin de son niveau. Cette blessure lui remet les pieds sur terre, il se rend compte que, s'il pense avoir le niveau de la D1, il n'est pas prêt mentalement. Mise au point, alimentation, hydratation, il se concentre sur son hygiène de vie et s'intéresse au bouddhisme. Il termine la saison avec l'équipe de N3, décroche son Bac STT et est sacré champion d'Europe des moins de 18 ans sous les ordres de Jean-François Jodar. Au bout d'une saison pleine en CFA, agrémentée d'une apparition avec l'équipe professionnelle contre Caen en Coupe de France (défaite 1-0), il signe un contrat de quatre ans[1].

Près pour le départ de la saison 1998-1999, Sébastien Piocelle intègre le groupe professionnel. Il fait ses débuts en Division 1 lors de la neuvième journée le 16 octobre face à Bordeaux avec la responsabilité de neutraliser Johan Micoud. Il se frotte ensuite à plusieurs cadors du Championnat de France comme Okocha, Martins et Dhorasoo. À la mi-saison, le départ de Christophe Le Roux lui permet d'affirmer encore plus sa place. Alors appelé avec l'équipe de France espoirs de Raymond Domenech, il espère s'imposer chez les Bleuets[1].

Piocelle est prêté au SC Bastia au début de la saison 2000-2001. Ayant joué un match avec le FCNA avant son prêt, il fait partie de l'effectif champion de France.

Titulaire à Bastia (2000-2005)

À la fin de la saison 2000-2001, le club corse décide de l'acheter. Peu à peu, il se fait une place au sein du milieu de terrain bastiais, aux côtés notamment de Michael Essien et aux dépens de joueurs comme Alou Diarra ou Benoît Cauet.

Départ pour l'Italie (2005-2009)

Au bout de cinq ans, il quitte le club et s'engage avec le FC Crotone.

Fin de carrière en France (2009-2014)

Il reste en Italie jusqu'à la saison 2009-2010, au début de laquelle il s'engage avec l'AC Arles-Avignon, dont il devient le capitaine. Il fait partie des artisans de la montée du club en Ligue 1, en disputant la totalité des matchs de la saison et inscrit même un but face à Brest lors de la 4e journée.

Après sa bonne saison en Ligue 2, il prolonge son contrat pour deux ans à l'AC Arles-Avignon. Il dispute une grande partie des matchs du début de saison en Ligue 1. Mais peu après l'arrivée de Faruk Hadžibegić, qui ne parvient pas à maintenir le club en Ligue 1, Sébastien Piocelle est étrangement relégué sur le banc de touche, il est pourtant l'un des rares joueurs à avoir été présent dans le groupe retenu lors des trois victoires de l'AC Arles Avignon dans la saison.

Lors du mercato 2011, il décide de quitter le club après un accord à l'amiable entre les deux parties[2] et s'engage au Nîmes Olympique qui évolue en championnat de France de football National[3]. Il contribue à la remontée du club gardois en Ligue 2, en étant champion de National en 2011/2012. Il quitte le club la saison suivante, son contrat n'étant pas renouvelé.

Parcours d'entraîneur

À l'été 2014, le Nîmes Olympique est racheté par l'homme d'affaires Jean-Marc Conrad. Sébastien Piocelle revient au club à la tête de la cellule de recrutement. Pour la saison 2016-2017 il signe avec l'ARC Cavaillon pour entraîner l'équipe sénior évoluant en PHB et obtient la promotion à l'étage supérieur au printemps suivant. En 2017, il devient directeur technique du club vauclusien.

Carrière dans les médias

Fin 2017, Piocelle rejoint SFR Sport en qualité de consultant sportif et de commentateur.

Statistiques

Le tableau suivant illustre les statistiques professionnelles de Sébastien Piocelle[4].

Statistiques de Sébastien Piocelle au 29 janvier 2016
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s)SupercoupeCompétition(s)
continentale(s)
Total
Division MB MBMBCMBMB
1995-1996 FC Nantes D1 - - 1 0----- 10
1996-1997 FC Nantes D1 - - - ------ 00
1997-1998 FC Nantes D1 - - 1 0----- 10
1998-1999 FC Nantes D1 24 0 7 0----- 310
1999-2000 FC Nantes D1 21 0 2 010C350 290
2000-2001 FC Nantes D1 1 0 - -10--- 20
Sous-total 46011020-50 640
2000-2001 SC Bastia (prêt) D1 23 0 5 0----- 280
2001-2002 SC Bastia D1 16 0 5 0--CI2- 230
2002-2003 SC Bastia D1 28 0 2 0----- 300
2003-2004 SC Bastia D1 18 0 3 0----- 210
2004-2005 SC Bastia D1 15 0 2 0----- 170
Sous-total 100017000-20 1190
2005-2006 FC Crotone Serie B 28 1 - ------ 281
2006-2007 FC Crotone Serie B 35 0 1 0----- 360
Sous-total 6311000-00 641
2007-2008 US Grosseto FC Serie B 6 0 - ------ 60
2008 Hellas Vérone Serie C - - - ------ 00
2008 Maccabi Petach-Tikva D1 - - 1 0----- 10
2008-2009 US Juve Stabia Serie C - - - ------ 00
2009-2010 AC Arles-Avignon Ligue 2 38 1 2 0----- 401
2010-2011 AC Arles-Avignon Ligue 1 19 0 2 0----- 210
Sous-total 5714000-00 611
2011-2012 Nîmes Olympique National 23 0 1 0----- 240
2012-2013 Nîmes Olympique Ligue 2 4 0 - ------ 40
Sous-total 2701000-00 280
2013-2014 US Le Pontet CFA 17 0 2 0----- 190
Total sur la carrière 316237020-70 3622

Palmarès

Notes et références

  1. Laurent Maltret & Pierre Minier, « Espoir du mois : Sébastien Piocelle », Onze Mondial, no 124, , p. 85 à 88 (ISSN 0995-6921)
  2. Départ de Sébastien Piocelle, www.arles-avignon.com.
  3. « Sébastien Piocelle nouvelle recrue des Crocos », Midi Libre, 9 septembre 2011.
  4. « Fiche de Sébastien Piocelle », sur footballdatabase.eu

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.