Sa mère ou moi !

Sa mère ou moi ! ou Ma belle-mère est un monstre au Québec (Monster-in-Law) est une comédie romantique américaine réalisée par Robert Luketic, sortie en 2005.

Sa mère ou moi !
Titre original Monster-in-Law
Réalisation Robert Luketic
Scénario Anya Kochoff
Acteurs principaux
Sociétés de production BenderSpink
Pays d’origine États-Unis
Genre comédie romantique
Durée 101 minutes
Sortie 2005

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Synopsis

Charlie (Jennifer Lopez) est une jeune fille bien sous tout rapport et vit de plusieurs petits boulots : promeneuse de chiens, assistante dans un labo, et ponctuellement serveuse… Elle rencontre un jour Kevin (Michael Vartan) qui a tout l'air d'être le prince charmant : beau, riche, drôle, sportif… Quelque temps après le début de leur relation, il l'emmène chez sa mère Viola (Jane Fonda) : la journée se passe tellement bien et les deux femmes s'entendent de façon si extraordinaire que Kevin demande Charlie en mariage devant sa mère. Celle-ci, sortant à peine d'une dépression nerveuse, pète littéralement les plombs et se jure de devenir la pire belle-mère existant sur terre afin de les séparer.

Fiche technique

Distribution

Source VQ : Doublage Québec[1]

Bande originale

  • Tell Mama, interprété par Etta James
  • Love (Koop Remix), interprété par Rosey
  • Everyday is a Holiday (with You), interprété par Esthero
  • Into My Soul, interprété par Gabin et Dee Dee Bridgewater
  • L-L-Love, interprété par Astaire
  • Tour of Outer Space, interprété par Rhombus et Raashi Malik
  • Make Up Bag, interprété par Andrew Frampton, Wayne Wilkins et Emma Rhodes
  • Just a Ride, interprété par Jem
  • Down with You, interprété par Ellie Lawson
  • Won't U Please B Nice, interprété par Nellie McKay
  • Sugar Loaf, interprété par Rick Rossi Jazz Quartet
  • Where Happiness Lives, interprété par Magnet
  • 1963, interprété par Rachael Yamagata
  • Sun Quartet for Strings, Op. 20, No. 6, interprété par Kodaly String Quartet
  • Sweet Adeline, composé par Harry Armstrong et Richard Gerard
  • Tina's Dream II, composé par Charles Bernstein
  • Parakeets of Paraguay, interprété par Frank Chacksfield and His Orchestra
  • Cowbells, interprété par Bob Florence Trio
  • Quatuor no 21, en ré majeur, pour cordes, K575, composé par Wolfgang Amadeus Mozart et interprété par Eder Quartet
  • The Beast, interprété par Milt Buckner
  • For Once in My Life, interprété par Stevie Wonder
  • Don't Wait Too Long, interprété par Madeleine Peyroux

Distinction

Nomination

Autour du film

  • Le titre original Monster-in-Law est une référence péjorative à Mother-in-law qui désigne en anglais la « belle-mère ».
  • Mark Ruffalo s'était vu offrir le rôle principal masculin, mais déclina l'offre[réf. nécessaire].
  • Le tournage s'est déroulé à Culver City, San Marino et Los Angeles[réf. nécessaire].
  • Depuis Stanley & Iris réalisé par Martin Ritt en 1990, Jane Fonda n'avait plus tourné de film depuis quinze ans.
  • Les bijoux du film sont l'œuvre de Shari Wacks[réf. nécessaire].
  • Quand Viola demande à Tanya Murphy quels sont ses films préférés, cette dernière cite entre autres La Revanche d'une blonde (Legally Blonde), qui était l'un des précédents films réalisés par Robert Luketic.
  • Toutes les photos de Viola Fields accompagnée de célébrités sont de véritables photos de Jane Fonda avec Oprah Winfrey, Ted Turner, Jon Voight et Gloria Steinem. La seule photo retouchée est celle de la couverture du Time Magazine. Jane Fonda devait initialement faire la couverture de ce dernier, mais la mort du pape Jean-Paul II en 2005 fit la une de l'actualité, et prit donc sa place en couverture[réf. nécessaire].

Notes et références

Liens externes

  • Portail de WarnerMedia
  • Portail du cinéma américain
  • Portail des années 2000
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.