Saillie (architecture)

En architecture et construction, le terme saillie ou saillie d'architecture désigne une avance qu'ont les membres, ornements ou moulures au-delà du « nu » des murs, comme pilastres, chambranles, plinthes, archivoltes, corniches, balcons, appuis[M 1].

Pour les articles homonymes, voir saillie.

D'autre-part, le nu désigne la surface unie d'après laquelle on détermine ces diverses saillies. Ainsi on dit qu'une corniche a tant de saillie du nu du mur[M 2].

On qualifie de « face » un membre plat qui a beaucoup de largeur et peu de saillie : telles sont les bandes d'un architrave, d'un larmier, etc.[M 3]

On dit « aligner » pour réduire plusieurs corps à une même saillie. Les murs sont alignés lorsqu'en bornoyant les moellons ils paraissent à l'œil sur une même ligne[M 4].

Les termes « en surplomb » et « en encorbellement » sont également utilisés en remplacement de « en saille ».

Vocabulaire

Éléments d'architecture qui sont typiquement en saillie:

Galerie

Voir aussi

Notes et références

  • Morisot J.M., Tableaux détaillés des prix de tous les ouvrages du bâtiment, Carilian, (lire en ligne)
  1. p. 85
  2. p. 57
  3. p. 35
  4. p. 3
  5. p. 6
  6. p. 7
  7. p. 8
  8. p. 9
  9. p. 12
  10. p. 20
  11. p. 21
  12. p. 22
  13. p. 30
  14. p. xx
  15. p. 41
  16. p. 54
  17. p. 56
  18. p. 59
  19. p. 60
  20. p. 79
  21. p. 87
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail du bâtiment et des travaux publics
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.