Saint-Sacrement (quartier)

Saint-Sacrement est un des 35 quartiers de la ville de Québec, et l'un des six situés dans l'arrondissement La Cité-Limoilou. Il est nommé à partir de la paroisse du même nom, dont le nom honore le sacrement de l'Eucharistie.

Saint-Sacrement

Église du Très-Saint-Sacrement
Administration
Pays Canada
Province  Québec
Municipalité Québec
Statut Quartier
Arrondissement La Cité-Limoilou
Constitution 1988
Démographie
Population 10 835 hab. (2016)
Densité 6 374 hab./km2
Langue(s) parlée(s) Français
Géographie
Superficie 170 ha = 1,70 km2
Divers
Site(s) touristique(s) Église du Très-Saint-Sacrement, Collège François-Xavier-Garneau
Localisation

    Histoire

    Portrait du quartier

    Son territoire faisait partie jusqu'en 1988 du quartier Montcalm. Celui-ci a été annexé à Québec en 1913, et son existence remonte à 1872, d'abord comme municipalité de paroisse, puis comme ville en 1908 [1].

    Le quartier de Saint-Sacrement est situé dans l'ouest de la partie de l'arrondissement La Cité-Limoilou située sur la colline de Québec. C'est un quartier principalement résidentiel qui s'est développé au cours du XXe siècle avec l'expansion vers l'ouest de la ville de Québec. Après une période de stagnation, le quartier s'est renouvelé dans les années 2000 avec l'arrivée de nombreuses familles, et de plusieurs restaurants et commerces sur le chemin Sainte-Foy. Plusieurs institutions d'enseignement sont également présentent dans Saint-Sacrement, couvrant plusieurs niveaux.

    Le quartier est bordé à l'est par les avenues Joffre et Belvédère, le séparant de Montcalm, au sud par le boulevard René-Lévesque, qui le sépare de Sillery, à l'ouest par l'avenue Painchaud, prolongement de l'avenue Maguire et limite avec Sainte-Foy (Québec), et au nord par la falaise de la colline, dénommée dans ce secteur coteau Sainte-Geneviève.

    Au conseil municipal de Québec, le quartier est représenté par le district de Montcalm-Saint-Sacrement, dont le conseiller depuis 1993 est Yvon Bussières (affilié jusqu'en 2002 au parti du Rassemblement populaire, jusqu'en 2008 au Renouveau municipal[2], ensuite à Démocratie Québec, pour enfin devenir indépendant à partir de 2017[3]).

    Artères principales

    Édifices notables

    Hôpital Jeffery Hale
    Façade de l'Hôpital du Saint-Sacrement

    Parcs, espaces verts et loisirs

    • Parc Saint-Sacrement, comprenant une piscine, un skatepark, deux salles de loisirs, un terrain de curling et deux aires de jeux.
    • Parc Holland, bordant le complexe Samuel-Holland
    • Parc des Saint-Martyrs Canadiens avec terrains de tennis et jeux d'amusement pour les enfants
    • Parc Notre-Dame-de-Bellevue
    • Centre de loisirs Saint-Sacrement (camps de jour et autres activités communautaires)

    Édifices religieux

    Commerces et entreprises

    • Le chemin Sainte-Foy, entre Saint-Sacrement/Holland et Eymard, est l'unique artère commerciale du quartier.
    • Les stations de radio CJMF-FM (93.3) et Rythme FM.

    Lieux d'enseignement

    Entrée principale du Collège Saint-Charles-Garnier
    • Commission scolaire de la Capitale
      • École internationale de Saint-Sacrement (primaire, programme PEI)
    • Central Québec School Board/Commission scolaire Central Québec
      • Holland Elementary School
    • Écoles privées
    • Cégep Garneau (connu comme le Collège François-Xavier-Garneau jusqu'en 2012), l'un des trois Cégeps publics de la ville de Québec.

    Démographie

    Lors du recensement de 2016, le portrait démographique du quartier était le suivant[6] :

    • sa population représentait 10 % de celle de l'arrondissement et 2 % de celle de la ville.
    • l'âge moyen était de 50 ans tandis que celui à l'échelle de la ville était de 43,2 ans.
    • 34,7 % des habitants étaient propriétaires et 65,3 % locataires.
    • Taux d'activité de 57,5 % et taux de chômage de 5,9 %.
    • Revenu moyen brut des 15 ans et plus : 45 541 $.
    Évolution démographique
    1996 2006 2011 2016
    9 5659 7209 70510 835

    Galerie

    Notes et références

    Annexes

    Articles connexes

    Liens externes

    • Portail de la Capitale-Nationale
    • Portail du Québec
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.