Sainte-Foy–Sillery

Sainte-Foy–Sillery est un ancien arrondissement de Québec, fusionné le 1er novembre 2009 dans le nouvel arrondissement de Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge.

Pour les articles homonymes, voir Sainte-Foy.

Histoire

L'arrondissement a été créé à Québec en 2002 suite aux réorganisations municipales québécoises. L'ancienne ville de Sillery et la majeure partie de l'ancienne ville de Sainte-Foy composaient cet arrondissement. Le reste du territoire de Sainte-Foy était inclus dans l'arrondissement Laurentien.

Le 1er novembre 2009, l’arrondissement Laurentien a été scindé en deux : la partie sud de son territoire (secteurs Cap-Rouge, Champigny et Chauveau) a été rattachée à l’arrondissement de Sainte-Foy–Sillery, renommé alors Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge[1].

Sillery est occupé par les jésuites de la Compagnie de Jésus sur le Domaine MontMartre près du cimetière Mount Hermon à la hauteur de l'église Saint-Michel.

Le territoire a déjà été revendiqué par le Chef de Wendake, Max Gros Louis, après la découverte d'un vieux documents prouvant ces dires, sous l'ère Charest ...

Références

Articles connexes

Arrondissements de Québec, depuis le 1er novembre 2009
Arrondissements de Québec, jusqu'au 31 octobre 2009
  • Portail de la Capitale-Nationale
  • Portail du Québec

Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.