Saison 1973-1974 du Stade rennais FC

La saison 1973-1974 du Stade rennais football club débute le 7 août 1973 avec la première journée du Championnat de France de Division 1, pour se terminer le 25 mai 1974 avec la dernière journée de cette compétition.

Stade rennais football club
1973-1974

Généralités
Président Joseph Dault puis Bernard Lemoux
Entraîneur René Cédolin
Résultats
Championnat 13e
16V-8N-14D, 43 points
42 buts pour, 47 contre
Coupe de France Trente-deuxièmes de finale
FC Nantes 1 - 3
Meilleur buteur Championnat :
Hervé Guermeur (13)
Toute la saison :
Hervé Guermeur (13)

Maillots

Domicile
Extérieur

Chronologie

Le Stade rennais FC est également engagé en Coupe de France.

Résumé de la saison

Dans la lignée de la saison précédente, le SRFC tourne définitivement la page de la Coupe de France 1971. Cela se matérialise par le départ du capitaine Louis Cardiet, parti finir sa carrière au tout jeune Paris Saint-Germain qu'il aidera à faire monter en Division 1 ; par celui de l'élégant Raymond Keruzoré, que l'Olympique de Marseille finit par débaucher malgré les réticences rennaises[1] contre une somme de 700 000 francs[2] ; enfin, par celui de Jean Prouff, qui quitte son poste de directeur technique pour entraîner l'US Berné, figurant parfois sur les feuilles de match comme remplaçant, malgré ses 54 ans[3]. Pierre Garcia et Bernard Goueffic, présents de longue date au club, font également leurs valises. Dans le sens des arrivées, le recrutement peut laisser sceptique, avec de très jeunes joueurs, appuyés par le seul Dell'Oste.

Logiquement, le début de saison s'avère catastrophique. Après cinq défaites lors des neuf premières journées, le SRFC est bon dernier au classement, fin septembre. Un mois plus tard, le club change de président. Un peu plus d'un an après sa prise de pouvoir, Joseph Dault cède sa place au jeune et ambitieux[3] Bernard Lemoux qui cherche à renflouer les caisses du club avec des opérations innovantes, faisant appel aux entreprises de la région et vendant des autocollants aux supporters[3]. C'est finalement la municipalité qui vient au secours du Stade rennais[3].

Toujours en difficulté sur le plan sportif, le Stade rennais atteint la trêve hivernale sur une note plus positive, étant remonté à la dix-huitième place. Déficient offensivement, il n'aura profité à aucun moment du système de bonus instauré en cette saison, récompensant d'un point supplémentaire les équipes ayant marqué au moins trois buts dans le même match, quel que soit l'issue de la rencontre (victoire, nul ou défaite). L'attaque rennaise est finalement renforcé en janvier par l'arrivée de l'Ivoirien Laurent Pokou. La notoriété de ce dernier est importante : sacré à deux reprises meilleur buteur de la Coupe d'Afrique des nations, il a inscrit quatorze buts en deux éditions de la compétition. Avec l'aide de François Pinault, qui siège au conseil d'administration du SRFC[3], Pokou débarque à Rennes en décembre, devenant le premier footballeur ivoirien à jouer à l'étranger[4], malgré les intérêts poussés de l'Olympique de Marseille et du FC Nantes[3].

Grâce à l'apport de Pokou qui laisse aux spectateurs une impression fantastique lors de ses apparitions[2] et marque huit buts en quatorze matchs, le Stade rennais finit par se relever de son exécrable début de saison et, à la faveur d'une série de bons résultats, se replace au milieu du classement, sauvant sa place dans l'élite. Finalement, c'est une treizième place honorable qui est acquise, sachant que sans l'instauration du bonus offensif (qui ne sera décroché que trois fois par le Stade rennais cette saison), les « Rouge et Noir » auraient conquis la neuvième place du classement.

Transferts en 1973-1974

Nom Nationalité Provenance/Destination
Arrivées
Alain Bernard France Octeville Hague Sport
Pierre Bianic France AS Brestoise
Pierre Dell'Oste France Nîmes Olympique
Jean-Marc Orhan France Formé au club
Alain Philippe France CO Briochin
Laurent Pokou Côte d'Ivoire ASEC Abidjan[5]
Jean-Paul Rabier France Formé au club
Départs
François Blin France FC Lorient
Louis Cardiet France Paris Saint-Germain
Jean-Paul Escale France US Valenciennes-Anzin
Pierre Garcia France Stade briochin
Bernard Goueffic France FC Lorient
Raymond Keruzoré France Olympique de Marseille
Héctor Toublanc Argentine ?


L'effectif de la saison

Poste¹ Nat.² Nom Naissance Sélection³ Championnat Coupe France Total Saison Notes
M M M
A FRAAlain Bernard25 septembre 1953-17200172
G FRADaniel Bernard29 septembre 1949-38010390
A FRAAndré Betta4 mars 1944 A35210362
A FRAPierre Bianic17 février 1952-600060
A ARGRicardo Cherini24 avril 1950-16100161
D FRAAlain Cosnard19 septembre 1944-37100371
A FRADaniel David5 octobre 1949-10100101
A FRAPierre Dell'Oste6 octobre 1947-18310193
M FRARéginald Dortomb13 septembre 1945 B29110301
A URUJuan Duarte10 avril 1948-200020
A FRAHervé Guermeur12 février 1949-3413103513
G FRAPierrick Hiard27 avril 1955-000000
A MLIFantamady Keita25 septembre 1949 A20510215
D FRALoïc Kerbiriou7 mars 1949-35010360
A FRAJean-Marc Orhan18 août 1954-100010
D FRADaniel Périault16 avril 1946-36010370
M FRAAlain Philippe1er mars 1953-29110301
A CIVLaurent Pokou20 août 1947 A13711148Arrive de l'ASEC Abidjan en décembre
D FRAJean-Paul Rabier25 janvier 1955-400040
A FRAPhilippe Redon12 décembre 1950 B12410134
D FRAAlain Rizzo13 octobre 1949-38010390
A FRAAlain Séradin24 avril 1953-500050

Équipe-type

Il s'agit de la formation la plus courante rencontrée en championnat.


Les rencontres de la saison

Liste

Match Date Compétition Tour Adversaire Lieu ¹ Score Class. Buteurs pour le Stade rennais
17 août Division 11 Nice D 1-04 Keita
210 août Division 12 Sedan E 1–17 Guermeur
314 août Division 13 Troyes D 2-17 Guermeur Betta
417 août Division 14 Bastia D 1–29 Dell'Oste
524 août Division 15 Lyon E 2–210 David Cherini
61er septembre Division 16 Lens D 0-115
712 septembre Division 17 Sochaux E 1-418 Guermeur
822 septembre Division 18 Angers D 1–219 Guermeur
925 septembre Division 19 Marseille E 1–220 Cosnard
106 octobre Division 110 Metz D 1–020 Guermeur
1117 octobre Division 111 Saint-Étienne E 0–020
1227 octobre Division 112 Paris FC D 1-019 Redon
1330 octobre Division 113 Monaco E 0-220
142 novembre Division 114 Nantes D 0–020
1510 novembre Division 115 Bordeaux E 1-019 Guermeur
1616 novembre Division 116 Strasbourg D 2-118 A. Bernard Pauvert  (csc)
179 décembre Division 117 Nîmes D 1-217 Guermeur
1816 décembre Division 118 Reims E 0–419
1923 décembre Division 119 Sedan D 1–118 Guermeur
206 janvier Division 120 Troyes E 2–116 Pokou Dell'Oste
2113 janvier Division 121 Bastia E 0-118
2220 janvier Division 122 Lyon D 1–017 Pokou
2327 janvier Division 123 Lens E 0–318
243 février Coupe de France1/32 finale Nantes N[6] 1-3 Pokou
2510 février Division 124 Sochaux D 0-218
2617 février Division 125 Angers E 1–018 Redon
2724 février Division 126 Marseille D 3-1[7]17 Redon Pokou
2813 mars Division 127 Metz E 0–418
2916 mars Division 128 Saint-Étienne D 1-017 Pokou
3022 mars Division 129 Nancy E 2–117 Redon Dell'Oste
3127 mars Division 130 Paris FC E 0-018
329 avril Division 131 Monaco D 1–118 Guermeur
3312 avril Division 132 Nantes E 1–117 A. Bernard
3416 avril Division 133 Bordeaux D 4–2[7]14 Guermeur Philippe Betta Keita
3519 avril Division 134 Strasbourg E 1–215 Guermeur
361er mai Division 135 Nancy D 3–0[7]13 Guermeur Keita Pokou
3711 mai Division 136 Nîmes E 2–013 Keita Pokou
3822 mai Division 137 Reims D 2–010 Guermeur Keita
3925 mai Division 138 Nice E 1–313 Dortomb
  • 1 N : terrain neutre ; D : à domicile ; E : à l'extérieur ; drapeau : pays du lieu du match international

Détail des matchs

Division 1

Aller
Retour

Coupe de France

Bilan des compétitions

Compétition Vainqueur final Débute au tour Place ou tour final Première rencontre Dernière rencontre Nombre
Division 1AS Saint-Étienne1re journée13e38
Coupe de FranceAS Saint-Étienne1/32 de finale1/32 de finale1

Division 1

Classement

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc DiffBon
10 Lens 44 38 14 8 16 58 65-78[8]
11 Metz 43 38 14 7 17 53 5308
12 Marseille 43 38 13 9 16 58 62-48
13 Rennes 43 38 16 8 14 42 47-53
14 Bordeaux 42 38 11 12 15 55 57-28
15 Bastia 41 38 14 8 16 44 49-55
16 Monaco 41 38 11 11 16 64 73-98

Résultats

TotalDomicileExtérieur
MatchsPointsVNDBPBCDiff.VNDBPBCDiff.VNDBPBCDiff.
38 40(+3) 16 8 14 42 47 -5 11 3 5 26 16 +10 5 5 9 16 31 -15

Résultats par journée

Journée0102030405060708091011121314151617181920212223242526272829303132333435363738
Terrain D E D D E D E DEDEDEDEDDEDEEDEDEDEDEEDEDEDEDE
Résultats V N V D N D D DDVNVDNVVDDNVDVDDVVDVVNNNVDVVVD
Points 2 3 5 5 6 6 6 6689111112141616161719192121212326[7]26283031323336[7]3639[7]414343
Place 4 7 7 9 10 15 18 19202020192020191817191816181718181817181717181817141513131013

Source : Liste des rencontres
Terrain : D = Domicile ; E = Extérieur. Résultat: D = Défaite ; N = Nul ; V = Victoire.

Références

  1. Claude Loire, Le Stade rennais, fleuron du football breton 1901-1991, Éditions Apogée, 1994, p. 362
  2. Claude Loire, op. cit., p. 366
  3. Claude Loire, op. cit., p. 364
  4. Profil de Laurent Pokou sur Abidjan.net
  5. Le transfert de Laurent Pokou n'est effectif qu'à partir de décembre 1973
  6. Match disputé à Paris, au Parc des Princes
  7. Le Stade rennais ayant marqué trois buts, il obtient un bonus de 1 point au classement
  8. Un système de bonus est instauré, donnant un point supplémentaire à chaque club marquant au moins trois buts lors d'une même rencontre, quel que soit le score de cette dernière

Bibliographie

Claude Loire, Le Stade rennais, fleuron du football breton 1901-1991, Éditions Apogée, 1994

  • Portail du football
  • Portail de Rennes
  • Portail des années 1970
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.