Saison 1990-1991 de la LNH

La saison 1990-1991 est la 74e saison régulière de la Ligue nationale de hockey (LNH), ligue de hockey sur glace d'Amérique du Nord. Vingt-et-une équipes jouent chacune 80 matchs lors de la saison régulière et à la fin de celle-ci, les Blackhawks de Chicago sont premiers au classement. Ils sont éliminés par les North Stars du Minnesota au premier tour des séries éliminatoires de la Coupe Stanley et ce sont les Penguins de Pittsburgh qui remportent le trophée 4 matchs à 2 contre les North Stars. Il s'agit de la première victoire de la Coupe Stanley pour l'équipe de la Pennsylvanie qui est emmenée par Mario Lemieux.

Saison 1990-1991
Ligue nationale de hockey
Vainqueur Penguins de Pittsburgh
Nombre d'équipes Vingt-et-une équipes
Nombre de matchs Quatre-vingt en saison régulière

Saison régulière

Contexte

Le , Wayne Gretzky devient le seul joueur de l'histoire de la LNH à dépasser les 2 000 points dans sa carrière dans la LNH[1]. Le 6 décembre, la LNH annonce que pour la saison 1992-1993 deux nouvelles villes rejoindront la compétition : Ottawa et Tampa[2]. Le , Gretzky devient le septième joueur de l'histoire à dépasser les 700 buts[1].

À la fin de la saison régulière, cinq équipes se battent pour le titre de meilleure équipe de la saison[3]. Les Bruins de Boston finissent premiers de la division Adams alors que deux des joueurs de l'équipe sont honorés par la LNH : Raymond Bourque remporte son quatrième Trophée Norris du meilleur défenseur[3] et est élu dans la première équipe d'étoiles[4] alors que Cam Neely inscrit 51 buts[3] et est sélectionné dans la seconde équipe d'étoiles[4].

Dans la division Smythe, deux équipes terminent avec cent points ou plus : les Flames de Calgary et les Kings de Los Angeles. L'équipe du Canada compte cent points avec Theoren Fleury et Al MacInnis finissant tous les deux avec plus de cent points[5]. Les Kings finissent pour la première fois de leur histoire à la première place de leur division[3]. L'équipe de la Californie est menée par le meilleur joueur de la LNH depuis le début des années 1980 : Wayne Gretzky ; ce dernier remporte le neuvième Trophée Art Ross de sa carrière en comptant cent-vingt-deux points dont quarante-et-un buts. Le capitaine des Kings remporte également le Trophée Lady Byng en tant que joueur le plus fair-play de la saison[3].

Au sein de la division Norris deux autres équipes dépassent les cent points : les Blues de Saint-Louis et les Blackhawks de Chicago. Malgré la présence de Brett Hull, deuxième meilleur pointeur de la saison[5] mais également désigné meilleur joueur[Note 1] de la saison, dans les rangs des Blues, ce sont les joueurs de Chicago qui terminent à la première place de toute la LNH avec cent-six points[3],[5]. Brett Hull reçoit le Trophée Hart vingt-cinq ans après son père Bobby Hull vainqueur en 1964-1965 et 1965-1966[2].

L'équipe de Chicago doit sa bonne saison à la présence dans ses buts du joueur recrue[Note 2] Ed Belfour qui remporte le Trophée Vézina du meilleur gardien, le Trophée Calder du meilleur joueur recrue et également le Trophée William M. Jennings du gardien ayant concédé le moins de buts[6]. La division Patrick est la moins bonne des quatre divisions avec les Penguins de Pittsburgh finissant en tête mais avec seulement quatre-vingt-huit points[5]. Ces derniers subissent l'absence de leur capitaine Mario Lemieux qui manque plus de cinquante rencontres en raison d'une hernie discale puis de complications[3].

Classements finaux

Association Prince de Galles

Division Adams[7]
Clt Équipe PJ  V   D N BP BCPts
+001,Bruins de Boston80442412299264100
+002,Canadiens de Montréal8039301127324989
+003,Sabres de Buffalo8031301929227881
+004,Whalers de Hartford8031381123827673
+005,Nordiques de Québec8016501423635446
    Division Patrick[7]
    Clt Équipe PJ  V   D N BP BCPts
    +001,Penguins de Pittsburgh804133634230588
    +002,Rangers de New York8036311329726585
    +003,Capitals de Washington803736725825881
    +004,Devils du New Jersey8032331527226479
    +005,Flyers de Philadelphie8033371025226776
    +006,Islanders de New York8025451022329060

      Association Campbell

      Division Norris[7]
      Clt Équipe PJ  V   D N BP BCPts
      +001,Blackhawks de Chicago8049238284211106
      +002,Blues de Saint-Louis80472211310250105
      +003,Red Wings de Détroit803438827329876
      +004,North Stars du Minnesota8027391425626668
      +005,Maple Leafs de Toronto8023461124131857
        Division Smythe[7]
        Clt Équipe PJ  V   D N BP BCPts
        +001,Kings de Los Angeles80462410340254102
        +002,Flames de Calgary8046268344263100
        +003,Oilers d'Edmonton803737627227280
        +004,Canucks de Vancouver802843924331565
        +005,Jets de Winnipeg8026431126028863
        • Champion de la LNH
        • Champion de division
        • Qualifié pour les séries éliminatoires

        Meilleurs pointeurs

        Wayne Gretzky est le meilleur pointeur de la saison.

        Wayne Gretzky remporte à la fin de la saison son neuvième et avant-dernier Trophée Art Ross en tant que meilleur pointeur de la LNH[8]. Il totalise cent-soixante-trois points soit trente-deux de plus que Brett Hull deuxième au classement et est le meilleur passeur avec cent-vingt-deux aides. Hull est le meilleur buteur de la saison avec quatre-vingt-six réalisations[7].

        Classement des meilleurs pointeurs[7]
        Joueur Équipe PJ B A Pts Pun
        Gretzky, WayneWayne GretzkyLos Angeles784112216316
        Hull, BrettBrett HullSaint-Louis78864513122
        Oates, AdamAdam OatesSaint-Louis61259011529
        Recchi, MarkMark RecchiPittsburgh78407311348
        Cullen, JohnJohn CullenPittsburgh / Hartford783971110101
        Sakic, JoeJoe SakicQuébec80486110924
        Yzerman, SteveSteve YzermanDétroit80515710834
        Fleury, TheorenTheoren FleuryCalgary795153104136
        MacInnis, AlAl MacInnisCalgary78287510390
        Larmer, SteveSteve LarmerChicago80445710179

        Séries éliminatoires de la Coupe Stanley

        Arbre de qualification

          Quarts de finale d'association Demi-finales d'association Finales d'association Finale de la Coupe Stanley
                                             
        A1  Boston 4  
        A4  Hartford 2  
          A1  Boston 4  
          A2  Montréal 3  
        A3  Buffalo 2
        A2  Montréal 4  
          A1  Boston 2  
        Association Prince de Galles
          P1  Pittsburgh 4  
        P1  Pittsburgh 4  
        P4  New Jersey 3  
          P1  Pittsburgh 4
          P3  Washington 1  
        P3  Washington 4
        P2  NY Rangers 2  
          P1  Pittsburgh 4
          N4  Minnesota 2
        N1  Chicago 2  
        N4  Minnesota 4  
          N4  Minnesota 4
          N2  Saint-Louis 2  
        N3  Détroit 3
        N2  Saint-Louis 4  
          N4  Minnesota 4
        Association Campbell
          S3  Edmonton 1  
        S1  Los Angeles 4  
        S4  Vancouver 2  
          S1  Los Angeles 2
          S3  Edmonton 4  
        S3  Edmonton 4
        S2  Calgary 3  

        Finale de la Coupe Stanley

        Pour la finale de la Coupe Stanley, les Penguins rencontrent les North Stars et depuis 1982 ; il s'agit de la première finale de la Coupe sans aucune équipe de l'Alberta – les Oilers ou les Flames de Calgary – et elle oppose les deuxièmes de l'association Prince de Galles à l'équipe classée septième dans l'association Campbell[9].

        Au cours du deuxième match de la série, Mario Lemieux inscrit un des plus beaux buts de sa carrière : lancé par Phil Bourque, Lemieux se défait de Shawn Chambers en lui passant le palet du revers de la crosse entre les jambes puis fonce à toute vitesse sur le gardien des North Stars, Jon Casey. Feintant sur la gauche du gardien, Lemieux fait passer le palet de l'intérieur de sa crosse à l'extérieur pour finir sa course en glissade et inscrire le but sur la droite de Casey[10],[11].

        Finalement, les Penguins soulèvent leur première Coupe Stanley en remportant le sixième match 8-0 et terminant par un blanchissage[Note 3] de Tom Barrasso. Le score de 8-0 est le score le plus élevé pour un match de la finale depuis le 23-2 infligé par les Silver Seven d'Ottawa aux Nuggets de Dawson City lors de la finale de 1905[12]. Lemieux devient le premier joueur des Penguins à remporter le trophée Conn Smythe, titre du meilleur joueur des séries[13].

        15 mai Pittsburgh 4-5
        (1-2, 2-2, 1-1)
        Minnesota Pittsburgh Civic Arena


        17 mai Pittsburgh 4-1
        Minnesota Pittsburgh Civic Arena


        19 mai Minnesota 3-1
        Pittsburgh Met Center


        21 mai Minnesota 3-5
        Pittsburgh Met Center


        23 mai Pittsburgh 6-4
        Minnesota Pittsburgh Civic Arena


        25 mai Minnesota 0-8
        (0-3, 0-3, 0-2)
        Pittsburgh Met Center


        Récompenses

        Trophées

        Trophées individuels
        Trophée Vainqueur Équipe
        Trophée Calder
         Meilleur joueur recrue
        Ed BelfourBlackhawks de Chicago
        Trophée Lester B. Pearson
         Meilleur joueur selon les joueurs
        Brett HullBlues de Saint-Louis
        Trophée Art Ross
         Meilleur pointeur de la saison
        Wayne Gretzky (163 points)Kings de Los Angeles
        Trophée Hart
         Meilleur joueur selon les journalistes
        Brett HullBlues de Saint-Louis
        Trophée Conn Smythe
         Meilleur joueur des séries
        Mario LemieuxPenguins de Pittsburgh
        Trophée Bill Masterton
         Joueur avec le plus de qualités de persévérance et esprit d'équipe
        Dave TaylorKings de Los Angeles
        Trophée Frank J. Selke
         Meilleur attaquant défensif
        Dirk GrahamBlackhawks de Chicago
        Trophée Jack Adams
         Meilleur entraîneur
        Brian SutterBlues de Saint-Louis
        Trophée James Norris
         Meilleur défenseur
        Raymond BourqueBruins de Boston
        Trophée King Clancy
         Contribution à la communauté
        Dave TaylorKings de Los Angeles
        Trophée Lady Byng
         Joueur le plus fairplay
        Wayne GretzkyKings de Los Angeles
        Trophée Lester Patrick
         Services rendus au monde du hockey
        Rod Gilbert et Mike Ilitch
        Trophée Vézina
         Meilleur gardien de but
        Ed BelfourBlackhawks de Chicago
        Trophée William M. Jennings
         Gardiens de l'équipe ayant accordé le moins de but
        Ed Belfour (211 buts accordés par l'équipe, dont 170 pour Belfour)[Note 4]Blackhawks de Chicago
        Trophée plus-moins de la LNH
         Joueurs avec le différentiel +/- le plus important
        Marty McSorley
        Theoren Fleury
        Kings de Los Angeles
        Flames de Calgary
        Trophées collectifs
        Trophée Équipe
        Trophée des présidents
         Équipe de la saison régulière avec le plus de points
        Blackhawks de Chicago
        Trophée Clarence S. Campbell
         Vainqueur de la finale de l'association du même nom
        North Stars du Minnesota
        Trophée Prince de Galles
         Vainqueur de la finale de l'association du même nom
        Penguins de Pittsburgh
        Coupe Stanley
         Vainqueur des séries
        Penguins de Pittsburgh

        Équipes d'étoiles

        Première et deuxième équipe

        Joueurs sélectionnés[4],[21]
        Position Première équipe Deuxième équipe
        Joueur Équipe Joueur Équipe
        Gardien de but Ed BelfourBlackhawks de ChicagoPatrick RoyCanadiens de Montréal
        Défenseur Raymond BourqueBruins de BostonChris CheliosBlackhawks de Chicago
        Défenseur Al MacInnisFlames de CalgaryBrian LeetchRangers de New York
        Ailier gauche Luc RobitailleKings de Los AngelesKevin StevensPenguins de Pittsburgh
        Centre Wayne GretzkyKings de Los AngelesAdam OatesBlues de Saint-Louis
        Ailier droit Brett HullBlues de Saint-LouisCam NeelyBruins de Boston

        Équipe des recrues

        Joueurs sélectionnés[4],[21]
        Position Joueur Équipe
        Gardien de butEd BelfourBlackhawks de Chicago
        DéfenseurRob BlakeKings de Los Angeles
        DéfenseurEric WeinrichDevils du New Jersey
        Ailier gaucheSergueï FiodorovRed Wings de Détroit
        CentreKen Hodge Jr.Bruins de Boston
        Ailier droitJaromír JágrPenguins de Pittsburgh

        Notes et références

        Notes

        1. Le terme francophone de « meilleur joueur » correspond au terme québécois de « joueur le plus utile » et au terme anglais de « Most valuable player » - MVP.
        2. Le terme « recrue » désigne un joueur dans sa première saison professionnelle, le terme anglais utilisé est celui de « rookie ».
        3. Un gardien de but effectue un blanchissage quand il réussit à ne concéder aucun but durant tout le match. Il faut également qu'il soit le seul gardien de l'équipe à avoir joué.
        4. Belfour remporte seul le trophée Jennings puisque pour remporter le trophée le gardien doit avoir au moins jouer 25 matchs dans la saison régulière[6]. Au cours de la saison, Belfour joue 74 matchs mais aucun des autres gardiens de l'équipe ne joue plus de dix rencontres[20].

        Références

        1. (en) « 99 Reasons Why Wayne Gretzky is "The Great One" », sur NHL.com, (consulté le 8 juillet 2012)
        2. Diamond 1998, p. 158
        3. Diamond 1998, p. 281
        4. Official Guide & Record Book 2010, p. 232
        5. Diamond 1998, p. 79
        6. Official Guide & Record Book 2010, p. 211
        7. Official Guide & Record Book 2010, p. 159
        8. Official Guide & Record Book 2010, p. 215
        9. (en) « Legends of Hockey -- Silverware -- 1990-91 Stanley Cup Winner -- Pittsburgh Penguin », sur Legends of Hockey (consulté le 18 mai 2011).
        10. (en) Jay Greenberg, « SI Flashback: Stanley Cup 1991 », sur Sports Illustrated, (consulté le 11 avril 2011).
        11. Goyens et Orr 2001, p. 132
        12. Official Guide & Record Book 2010, p. 266
        13. Official Guide & Record Book 2010, p. 217
        14. (en) « Game Summary 15-May-91 Minnesota North Stars 5 @ Pittsburgh Penguins 4 », sur www.flyershistory.com (consulté le 23 mars 2013)
        15. (en) « Game Summary 17-May-91 Minnesota North Stars 1 @ Pittsburgh Penguins 4 », sur www.flyershistory.com (consulté le 23 mars 2013)
        16. (en) « Game Summary 19-May-91 Pittsburgh Penguins 1 @ Minnesota North Stars 3 », sur www.flyershistory.com (consulté le 23 mars 2013)
        17. (en) « Game Summary 21-May-91 Pittsburgh Penguins 5 @ Minnesota North Stars 3 », sur www.flyershistory.com (consulté le 23 mars 2013)
        18. (en) « Game Summary 23-May-91 Minnesota North Stars 4 @ Pittsburgh Penguins 6 », sur www.flyershistory.com (consulté le 23 mars 2013)
        19. (en) « Game Summary 25-May-91 Pittsburgh Penguins 8 @ Minnesota North Stars 0 », sur www.flyershistory.com (consulté le 23 mars 2013)
        20. (en) « 1990-91 Chicago Blackhawks roster and player statistics », sur The Internet Hockey Database (consulté le 18 mai 2011).
        21. Official Guide & Record Book 2010, p. 235

        Bibliographie

        • (en) Dan Diamond, Total Hockey: The Official Encyclopedia of the National Hockey League, Total Sports, , 1879 p. (ISBN 978-0836271140)
        • Lance Hornby, Les grands moments du Hockey, Modus Vivendy, (ISBN 2-89523-337-3)
        • (en) National Hockey League, Official Guide & Record Book / 2010, Triumph books, , 664 p. (ISBN 978-1-60078-303-6)
        • (en) Joe Starkey, Tales from the Pittsburgh Penguins, Sports Publishing Llt., (ISBN 1-58261-199-8)
        • (en) Chrys Goyens et Frank Orr, Mario Lemieux: Over Time, Universe Publishing, (ISBN 0789306638)

        Lien externe

        Articles connexes

        • Portail du hockey sur glace
        • Portail des années 1990
        Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.