Saison 1999-2000 de l'ISL

La saison 1999–00 est la quatrième saison de hockey sur glace disputée au Royaume-Uni sous le nom de Ice Hockey Superleague[1]. La ligue met en place un plafond salarial pour chaque club fixé à 500 000 £[2].

Saison 1999-2000
Royaume-Uni
Ice Hockey Superleague
Vainqueur London Knights
Nombre d'équipes Huit équipes
Nombre de matchs 42 en saison régulière

Championnat

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Chaque équipe joue six matchs de la saison régulière contre chacune des autres équipes, trois à domicile et trois en déplacement. À l'issue de la saison, toutes les équipes jouent les séries éliminatoires.

ÉquipePJVNDPDBPBCPts
Bracknell Bees4224351018113856
Sheffield Steelers4224221418815552
Manchester Storm4223231415513851
London Knights4223311513512550
Ayr Scottish Eagles4217541614414743
Nottingham Panthers4218312014016540
Cardiff Devils4217421913814940
Newcastle Riverkings4211022911317724

Séries éliminatoires

Comme pour les saisons passées, les huit équipes sont qualifiées pour les séries éliminatoires avec deux poules créées selon le classement de la saison régulière. À l'issue de cette phase de poule, constituée de six rencontres, les deux meilleures équipes de chaque poule sont qualifiées pour les demi-finale du championnat.

Phase de poule

Poule A
ÉquipePJVNDPDBPBCPts
London Knights65001281410
Newcastle Riverkings6312014129
Bracknell Bees6310222197
Nottingham Panthers600157261
Poule B
ÉquipePJVDNDPBPBCPts
Sheffield Steelers64200261410
Ayr Scottish Eagles6211212196
Cardiff Devils6210315165
Manchester Storm6121212165

Tournoi final

Le tournoi final se joue sur un week-end, les 1 et 2 avril, dans le NYNEX Arena à Manchester.

Arbre de qualification
Demi-finales Finale
         
 Sheffield Steelers  1
 Newcastle Riverkings  3  
 Newcastle Riverkings  3
  
   London Knights  7
 London Knights  2
 Ayr Scottish Eagles  1  

En demi-finale, le premier but opposant Steelers et Riverkings est inscrit par Shaun Johnson joueur de Newcastle alors qu'il reste deux minutes à jouer. Sheffield tente alors le tout pour le tout en sortant son gardien de but. Trois buts sont inscrits dans les trente dernières secondes dont deux buts dans les cages vides des Steelers.

Les Knights — entraînés par Chris McSorley, frère de Marty McSorley bagarreur de la Ligue nationale de hockey — remportent le titre des séries[1].

Récompenses et meneurs

Trophées

Trophée mensuel

Chaque mois, tous les hommes du match reçoivent une montre par cadeau du sponsor et un homme du match est choisi. Il est désigné Sekonda Face to Watch — l'homme qu'il fallait surveiller au cours du mois qui vient de se jouer. À la fin de la saison, le joueur de l'année, le Sekonda Superleague Player of the Year, est sélectionné parmi les joueurs sélectionnés mensuellement. La sélection est réalisée par les journalistes[3].

Les vainqueurs des trophées mensuels pour la saison 1999-2000 sont présentés dans le tableau ci-dessous :

Trophées annuels
  • Entraîneur de l'année – Dave Whistle, Bracknell Bees
  • Joueur de l'année – Ed Courtenay, Sheffield Steelers
  • Ice Hockey Annual Trophy pour le meilleur pointeur de la saison régulière – Tony Hand, Ayr Scottish Eagles
  • Meilleur gardien de but britannique – Stevie Lyle, Cardiff Devils
  • Trophée Alan Weeks, meilleur défenseur de la saison – Stephen Cooper, Nottingham Panthers

Équipes type

Première équipePosteSeconde équipe
Geoff Sarjeant, Ayr Scottish Eagles G Brian Greer, Bracknell Bees
Claudio Scremin, London Knights D Shayne McCosh, Sheffield Steelers
Rob Stewart, Bracknell Bees D Neil Martin, London Knights
Ed Courtenay, Sheffield Steelers A Teeder Wynne, Sheffield Steelers
Kevin Riehl, Bracknell Bees A Mikko Koivunoro, Newcastle Riverkings
Rob Kenny, London Knights A Steve Thornton, Cardiff Devils

Meilleurs joueurs

Les meilleurs joueurs au niveau des statistiques sont :

  • 70 points pour Ed Courtenay (Sheffield Steelers)[4]
  • 32 buts Ed Courtenay (Sheffield Steelers)
  • 39 aides pour Mikko Koivunoro (Newcastle Riverkings)
  • 172 minutes de pénalité pour Clayton Norris (Newcastle Riverkings)

Références

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « 1999–2000 ISL season » (voir la liste des auteurs).
  1. (fr) Marc Branchu, « Saison 1999-2000 du Royaume-Uni », sur www.hockeyarchives.info (consulté le 9 novembre 2009)
  2. (en) Mark Woods, « Money does the talking, but can we afford another casualty », Sunday Herald, (consulté le 9 novembre 2009)
  3. (en) « Présentation de la compétition », sur www.azhockey.com (consulté le 7 novembre 2009)
  4. (en) « Liste des meneurs de la saison », sur www.hockeydb.com (consulté le 9 novembre 2009)

Voir aussi

  • Portail du hockey sur glace
  • Portail du Royaume-Uni
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.