Salla

Salla est une commune de Finlande située en Laponie, à la frontière russe.

Pour les articles homonymes, voir Salla (homonymie).

Salla

Héraldique

Le circuit de l'ours
Administration
Pays Finlande
Région Laponie
Langue(s) parlée(s) unilingue finnois
Démographie
Population 3 400 hab.[1] (1.12.2019)
Densité 0,58 hab./km2
Géographie
Coordonnées 66° 50′ 00″ nord, 28° 40′ 00″ est
Altitude Min. 163 m
Max. (Sorsatunturi) 629 m
Superficie 587 221 ha = 5 872,21 km2 [2]
· dont terre 5 729,48 km2 (97,57 %)
· dont eau 142,73 km2 (2,43 %)
Rang superficie (7e / 336)
Rang population (211e / 336)
Histoire
Province historique Ostrobotnie
Province Laponie
Fondation 1857
Droits de Cité depuis non
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Finlande
Salla
Géolocalisation sur la carte : Finlande
Salla

    Géographie

    En 2012, elle compte 4 570 habitants[3] sur une surface de 5 873 km2. La densité de population est très faible, elle est de 0,8 hab/km2 et elle continue à diminuer (11 000 habitants en 1966). Le tourisme se développe lentement, notamment grâce à une petite station de ski. Le trafic du poste frontière avec la Russie est limité, d'autant plus que le passage est réservé aux nationaux finlandais et russes et que la région desservie est très peu peuplée.

    Salla est réputée pour être un des lieux les plus froids de Finlande, les −40 °C en hiver étant assez fréquemment atteints.

    Les municipalités limitrophes sont Savukoski, Kuusamo, Pelkosenniemi, Posio et Kemijärvi. Une partie du Parc national d'Oulanka ainsi que l'île Saaranpaskantamasaari se situent sur le territoire de la commune.

    Histoire

    Territoires cédés à l'Union soviétique en 1940 à l'issue de la guerre d'Hiver.

    En 1939, lors de la guerre d'Hiver, les troupes soviétiques attaquent la Finlande envahissant notamment la région de Salla. Staline avait en effet pour projet de couper la Finlande en deux en son point le plus étroit pour rejoindre le golfe de Botnie. Les Soviétiques furent stoppées par l'Armée finlandaise à la bataille de Salla. À l'issue de la guerre, une partie de la commune fut cédée à l'Union soviétique. Ce territoire est alors appelé l'Ancien Salla (Vanha-Salla en finnois).

    En juillet 1941, au début de la guerre de Continuation, lors de l'opération Polarfuchs, composante de l'opération Silberfuchs, les troupes germano-finlandaises reconquièrent ce territoire lors de la seconde bataille de Salla. Mais à la suite de la défaite finlandaise en 1944 l'ancien Salla est définitivement cédé à l'URSS et les Finlandais doivent en plus chasser les Allemands du secteur : c'est la guerre de Laponie.

    Démographie

    Depuis 1980, la démographie de Salla a évolué comme suit[4],[5] :

    Année 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010 2015
    population 7 256 6 875 6 269 5 812 5 142 4 571 4 162 3 727


    Domaine skiable

    Salla
    Une vue aérienne de la station serait la bienvenue.
    Administration
    Pays Finlande
    Site web ski.salla.fi
    Géographie
    Coordonnées 66° 50′ nord, 28° 40′ est
    Massif
    Altitude m
    Altitude maximum 425 m
    Altitude minimum 230 m
    Ski alpin
    Remontées
    Nombre de remontées 6
    Téléskis 5
    Fils neige 1
    Pistes
    Nombre de pistes 15
    Noires 4
    Rouges 3
    Bleues 8
    Total des pistes 10 km
    Installations
    Nouvelles glisses
    1 snowpark
    Neige artificielle
    Canons Partie du domaine
    Géolocalisation sur la carte : Finlande

    Salla accueille aussi une petite station de sports d'hiver. Le dénivelé maximal est de 195 mètres. La plus longue piste mesure 1 300 mètres. Un télésiège 6-places était prévu d'y être construit en 2015. Il est possible d'y pratiquer le ski nocturne. Un projet d'élargissement du domaine existe ("Sallatunturit project").

    Galerie

    Notes et références

    Annexes

    Articles connexes

    Liens externes

    • Portail du ski
    • Portail des sports d’hiver
    • Portail de la Finlande
    • Portail de la Laponie
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.