Samuel Bourne

Samuel Bourne (30 octobre 1834 – 24 avril 1912)[1] est un employé de banque passionné de photographie, qui quitte l'Angleterre pour l'Inde en 1863. Il y reste sept années, jusqu'en 1870. Parcourant le sous-continent il organise plusieurs expéditions vers l'Himalaya, le Cachemire et la source du Gange[2],[3].Associé avec Charles Shepherd, il crée le premier studio de photographie Bourne & Shepherd (en) à Simla en 1863.

Samuel Bourne
Biographie
Naissance
Décès
Nationalités
Activité

Biographie

La vocation de Bourne pour la photographie naît à l’âge de dix-sept ans quand il découvre un portrait de son oncle sur daguerréotype[4].

S’il commence une carrière d’employé de banque, tous ses loisirs sont consacrés à l’apprentissage de la photographie. Ses excursions en Écosse éveillent parallèlement son goût pour les paysages de montagne.

En 1863, il abandonne finalement l’Angleterre et son métier pour s’installer en Inde. Mais il doit rapidement trouver le moyen de financer ses expéditions photographiques; il s’associe alors avec Charles Shepherd, éditeur à Simla, qui lui assure une diffusion de ses travaux. Dans cette ville, résidence d’été du gouvernement indien, le jeune Bourne noue de multiples relations professionnelles et amicales, qui favorisent la réalisation de ses futurs projets[4].

En juin 1864, un premier trek himalayen lui permet d’évaluer les difficultés liées à ce type d’entreprise. Il quitte Dharamsala pour une longue marche dans le Cachemire. Il lui faut huit mois pour explorer la région et réaliser des clichés d’une nature majestueuse et alors largement intact. Quarante-deux porteurs sont nécessaires pour acheminer les verres, tentes et matériel photographique. Les sentiers à pic se révèlent parfois impraticables, les températures sont rudes, il faut souvent traverser les torrents sur des ponts de corde, pendant que le matériel flotte sur des peaux de mouton gonflées d’air[4].

Photographie

Ses clichés réalisés sur collodion humide sont souvent jugés d’une bonne technicité et d'une beauté remarquable, dans la grande tradition de la peinture anglaise de nature du XVIIIe siècle.

En effet, Samuel Bourne se voit d’abord comme un artiste dont les œuvres photographiques reflètent ses sentiments face à de telles immensités. Dans ses comptes rendus, il avoue choisir soigneusement son cadrage : avec « assez d’arbres et de feuillages pour prêter à la scène un air de sérénité » ou avec « quelques traces d’habitation et d’activité humaine, de manière à suggérer l’harmonieuse relation de l’homme avec la nature »[4].

Samuel Bourne ouvrit la voie à plusieurs photographes britanniques, qui feront le voyage jusqu’en Inde. Parmi eux: John Burke et William Baker concluent une association et séjournent en 1868 à Srinagar, la capitale du Cachemire surnommée la « ville du Soleil ». À leur tour, ils photographient les maisons de bois sur pilotis qui étaient devenues des sujets principaux pour Bourne, « ces maisons qui se penchaient et obliquaient dans tous les sens comme si elles n’attendaient qu’une poussée pour s’écrouler ».

Soucieux de la postérité de son œuvre, Bourne numérote et annote tous les négatifs qu'il souhaitait voir perdurer. Nous possédons ainsi plus de deux mille de ses clichés, témoins de ses explorations indiennes et de l'époque qu'il a traversée[4].

Galerie

Sélection de photos de Samuel Bourne (1860-1880)

Publications[5]

  • (en) Bourne, Samuel (c.1864), Scenery in the Himalayas and the highlands of Perthshire, [S.l.]: [The Author].
  • (en) Bourne, Samuel (c.1870), India, a topographical photograph album, [S.l.]: [The Author].
  • (en) Bourne, Samuel (18--), Scenes in Kashmir and northern India, [S.l.].
  • (en) Bourne, Samuel (1863), Photography in the East, The British Journal of Photography, vol. X, no.193, 1 July, pp.268-270 and no.197, 1 September, pp.345-347.
  • (en) Bourne, Samuel (1864), Ten weeks with the camera in the Himalayas, The British Journal of Photography, vol. XI, no. 207, 1 February, pp.50-51 and no. 208, 15 February, pp.69-70.
  • (en) Bourne, Samuel (1866-1867), Narrative of a photographic trip to Kashmir (Cashmere) and adjacent districts, 'The British Journal of Photography', vol. XIII, no. 335, 5 October, no. 337, 19 October, no. 339, 2 November, no. 342, 23 November, no. 344, 7 December, no. 347, 28 December, vol. XIV, no. 348, 4 January, no. 351, 25 January and no. 353, 8 February.
  • (en) Bourne, Samuel (1869-1870), A photographic journey through the higher Himalayas, 'The British Journal of Photography', vol. XVI, no. 499, 26 November, no. 500, 3 December, no. 502, 17 December, no. 503, 24 December, no. 504, 31 December, vol. XVII, no. 506, 14 January, no. 508, 28 January, no. 511, 18 February, no. 513, 4 March, no. 515, 18 March and no. 517, 1 April.

Bibliographie

Notes

  1. Photographs of India. circa 1862 - circa 1872 - Samuel Bourne Biography Cambridge University Library.
  2. « Arago - Le Portail de la Photographie », sur www.photo-arago.fr (consulté le 20 mars 2018)
  3. Early Photographs and Early Photographers: A Survey in Dictionary Form, by Oliver Mathews. Edition: illustrated. Published by Reedminster Publications, 1973. (ISBN 0-85945-001-5). Page 37.
  4. http://expositions.bnf.fr/socgeo/arret/02.htm
  5. « RCS Photograph Project », sur www.lib.cam.ac.uk (consulté le 20 mars 2018)

Voir aussi

Liens externes

  • Portail de la photographie
  • Portail de l’Inde
  • Portail de l’Angleterre
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.