Samuel James Ainsley

Samuel James Ainsley (1806 - 1874) est un peintre britannique du XIXe siècle, dessinateur et aquarelliste célèbre par ses vues romantiques de l'Italie qu'il fit en accompagnant son ami George Dennis.

Samuel James Ainsley
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Mouvement
Vue d'artiste de la Tombe des Reliefs.

Biographie

Dans la décennie 1840, il visite l’Étrurie avec George Dennis. Issu de ce voyage, un livre est publié en 1848 sous le nom de Cités et cimetières d’Étrurie[2].

La note fondamentale de ses œuvres est souvent celle de la « solitude dépeuplée »[3].

Il légua plusieurs de ses œuvres au British Museum en 1874[3].

Œuvres

  • Le lac de Bolsena, près de Montefiascone, signée et datée du 13 juillet 1842
  • Paestum, near Naples, huile sur toile, 1852
  • Le Monte Argentario
  • Classical figures in an extensive Italianate landscape

Plusieurs aquarelles des tombes étrusques lui sont attribuées[4] :

Notes et références

  1. « Samuel James Ainsley (Biographical details) », sur British Museum
  2. Jean-Marc Irollo, Histoire des Étrusques, p. 36.
  3. Massimo Pallottino
  4. Jean-Paul Thuillier, Les Étrusques, la fin d'un mystère ?, coll. « Découvertes Gallimard / Archéologie » (no 89), 2009, p. 37-38-39

Bibliographie

  • Massimo Pallottino, L'Étrurie de S. J. Ainsley, paysagiste romantique, Comptes-rendus des séances de l'Académie des inscriptions et belles-lettres, 1984, vol. 128, no 3, p. 497-505
  • Etruria unveiled. the drawings of samuel james ainsley in the british museum / etruria svelata. i disegni di samuel james ainsley nel british museum, Roma Elefante, 1984
  • 1846-1848 - Letters to Thomas Cole from artists Jasper F. Cropsey, William A. Adams, Samuel James Ainsley, Robert Walter Weir, Asher B. Durand, and Daniel Huntington; W. Spencer; and others
  • Citation par D. H. Lawrence dans ses Lettres
  • Portail de la peinture
  • Portail des arts
  • Portail du XIXe siècle
  • Portail des Étrusques
  • Portail de l’Italie
  • Portail de l’Angleterre
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.