Sandra Brewster

Sandra Brewster est une artiste canadienne née en 1973 à Toronto.

Pour les articles homonymes, voir Brewster.
Sandra Brewster
Naissance
Nationalité
Canadienne
Activités
Plasticienne, enseignement de l'art, organisateur communautaire, artiste multimédia
Formation

Début de la vie

Brewster est née en Guyane dans une famille d'immigrants et elle a grandi à Pickering en Ontario. Elle a complété son baccalauréat en beaux-Arts à l'université York et elle a obtenu sa Maîtrise en Études Visuelles à l'université de Toronto[1].

Carrière

Les premières œuvres de Brewster se concentrent sur les portraits traditionnels. Plus tard, son travail se concentre sur les sculptures métalliques. Ses œuvres ont été exposées au Canada, aux États-Unis, dans les Caraïbes et en Afrique du Sud[2]. Elle a été artiste en résidence au Brésil, au Canada, à Trinité-et-Tobago et en Afrique du Sud. Son travail a été publié dans de nombreux magazines, notamment Caribbean Beat (en) et The Walrus (en)[3].

Smiths est l'un de ses travaux principaux. Le dessin contient des individus africains à la peau recouverte d'une liste ressemblant à un annuaire contenant une longue liste de personnes nommées Smith. Il illustre les différentes personnalités, les désirs, et les histoires personnelles de ces personnes qui ont été tous combinés et traités comme s'il étaient liés, ce qui supprime toute individualité[4]. Le dessin est développé dans une série de tableaux qui illustrent l'impact de la violence armée sur les jeunes hommes noirs à Toronto.

Les œuvres de Brewster ont été incluses dans une exposition sur le déplacement à la Galerie Scarborough-Arts de Bluffs, organisée par Alyssa Fearon avec les artistes Nadijah Robinson et Curtia Wright[5].

Prix

Brewster a reçu le titre d'artiste dans l'éducation par le Conseil des arts de l'Ontario en 2009.

Références

  1. « Sandra Brewster », sur L'Encyclopédie canadienne
  2. « Sandra Brewster Bio »
  3. « Sandra Brewster », The Patch Project
  4. Nicholas Laughlin, « The shape of a name: Guyanese-Canadian artist Sandra Brewster », The Caribbean Beat Magazine, may–june 2013
  5. InsideToronto.com, « Childhood curiosity about Kingston Road motels inspired 'No Vacancy' », sur www.insidetoronto.com (consulté le 17 mars 2017)

Liens externes

  • Portail du Canada
  • Portail des arts
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.