Sant'Ilario d'Enza

Sant'Ilario d'Enza (Sant'Ilâri en dialecte reggiano) est une commune italienne de la province de Reggio d'Émilie dans la région Émilie-Romagne en Italie.

Pour les articles homonymes, voir Sant'Ilario.

Sant'Ilario d'Enza
Administration
Pays Italie
Région Émilie-Romagne 
Province Reggio d'Émilie 
Code postal 42049 per il Capoluogo 42040 per Calerno
Code ISTAT 035039
Code cadastral I342
Préfixe tel. 0522
Démographie
Gentilé santilariesi, calernesi
Population 11 021 hab. (31-12-2010[1])
Densité 556,75 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 46′ 00″ nord, 10° 27′ 00″ est
Superficie 2 000 ha = 20 km2
Divers
Saint patron Sant'Eulalia
Fête patronale 10 décembre
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Émilie-Romagne
Sant'Ilario d'Enza
Géolocalisation sur la carte : Italie
Sant'Ilario d'Enza
Géolocalisation sur la carte : Italie
Sant'Ilario d'Enza
Liens
Site web http://www.comune.santilariodenza.re.it

    Géographie

    La gare de chemin de fer de Sant'Ilario d'Enza.

    Sant'Ilario d'Enza est situé dans la plaine du Pô à une altitude variant de 41 à 77 mètres (59 m devant la mairie), sur la rive gauche du fleuve Enza et traversé parla route nationale SS9 via Emilia, à 17 km au nord-ovest de Reggio Emilia et à 14 km au sud-est de Parme.

    Sant'Ilario d'Enza rejoint, au nord Gattatico et Campegine, à l’est Reggio Emilia, au sud Montecchio Emilia et à l’ouest Parme et sa province.

    La ligne de chemin de fer Milan-Bologne dessert la cité et les grandes villes voisines sont :

    Histoire

    Dans l’antiquité, Sant'Ilario d'Enza était appelé Sant’Eulalia, puis le nom changea en Sant’Ilario, probablement à cause de la présence de l'Hospitale S.Hilarii, lieu de repos pour les pèlerins qui parcouraient l’antique via Emilia. Officiellement le nom de Sant'Ilario apparaît pour la première fois dans un document de 1714, bien que la Chronique de Parme le citât déjà en 1233.

    Moyen Âge

    Les tombes romaine découvertes au cours du XIXe siècle sur le territoire de la commune indiquent qu’à l’époque de l’Empire en ce lieu se trouvait une ciré nommée Tannetum.
    À la chute de l’Empire romain, la zone fut peuplée par des populations barbares (sépultures de Mavarta datée entre 487 et 510 et couvertes d’écritures barbares), remplacée plus tard par les Lombards, puis par les Francs (VIIIe IXe siècle) et les Hongrois (Xe siècle).
    Après la période hongroise, aux XIe, XIIe et XIIIe siècles le trafic sur la via Emilia augmenta et divers hospitali (hôpitaux ou hospices) furent construits dont celui qui donna son nom S.Hilarii à Sant’Ilario. Pendant cette période, la cité appartint successivement au comté, au duché de Parme et était un petit village dépendant de la juridiction de Montecchio. De 1349 à 1403, ce dernier avec ces dépendances fut cédé par les Visconti au condottiere Alberico da Barbiano ; puis en 1404, de nouveau cédé à Ottobon Terzi. À sa mort, les domaines passèrent à la seigneurie d’Este, puis retourna au duché de Parme jusqu’en 1428 pour repasser définitivement aux Este.

    L'époque napoléonienne

    La domination des Este dura jusqu’en 1796, c’est-à-dire jusqu’à la proclamation de la République reggiana de Sant’Ilario et Calerno du 26 août, ils se détachèrent de Montecchio pour former une commune libre et Sant’Ilario fit donc partie du département de Crostolo de la République cisalpine, avec les hameaux (frazioni) de Calerno et Gaida.
    En 1800, retour des Este après la création de la République italienne, transformée en Royaume d’Italie en 1805, Sant’Ilario devint commune autonome et en 1814, elle comprenait les hameaux de Calerno, Gaida, Taneto et Martorano.
    En 1815, avec la Restauration et le retour des Este, Sant’Ilario resta commune autonome jusqu’au 1er janvier 1828 et être réuni administrativement à Montecchio.

    L'Unité d'Italie

    En 1859, la victoire des franco-piémontais à Magenta mit définitivement un terme à la domination des Este et réalisa l’adhésion au royaume de Sardaigne, et enfin à compter du 1er janvier 1860 le dictateur Farini éleva Sant'Ilario en commune autonome avec la villa de Calerno.
    Le 23 mars 1860, première réunion du conseil communal de Sant’Ilario présidé par le maire Gasparotti Andrea. En 1862, la commune assume sa dénomination actuelle de Sant'Ilario d'Enza, pour la spécifier des homonymes.

    Monuments et lieux d’intérêt

    • Église de Sant'Eulalia, restaurée au XVIIIe siècle.

    Administration

    Les maires successifs
    Période Identité Étiquette Qualité
    07/06/2009 En cours Marcello Moretti parti démocratique  
    Les données manquantes sont à compléter.

    Hameaux

    Cabianca, Calerno, Case Paterlini, Case Via Sabotino, Case Zinani, Castellana, Chiavicone, Ghiara, Partitore, Rampa d'Enza, Villa Spalletti

    Communes limitrophes

    Campegine (km), Gattatico (km), Montecchio Emilia (km), Montechiarugolo (PR, km), Parme (PR, 10 km), Reggio Emilia (15 km)

    Population

    Évolution de la population en janvier de chaque année

    1861 1901 1921 1951 1961 1971 1981 1991 2001
    3 9623 9694 6004 9085 5188 0139 3479 2379 702
    2011 - - - - - - - -
    11 162--------

    Ethnies et minorités étrangères

    Selon les données de l’Institut national de statistique (ISTAT) au 1º janvier 2011 la population étrangère résidente et déclarée était de 1088 personnes, soit 9,9 % de la population résidente.
    Les nationalités majoritairement représentatives étaient :

    Pos.PaysPopulation
    1 Albanie202
    2 Maroc184
    3 Ukraine97
    4 Tunisie77
    5 Roumanie53
    6 Inde49

    Personnalités liées à Sant'Ilario d'Enza

    • Alcide Cervi, partisan
    • Pietro Iotti, politique antifasciste
    • Fabrizio Careddu, acteur

    Économie

    La position de la commune sur une terre très fertile et alluvionnaire, fait que l’économie locale est principalement liée à l’agriculture et à l’élevage.
    Le secteur industriel est basé sur l’artisanat de la petite mécanique, l’habillement, le travail des peaux, le travail du bois et mobilier, etc.

    Fêtes et évènements

    • la fête populaire de San Rocco, 15 août
    • le marché des antiquaires à Calerno, début mai
    • le marché des antiquaires à Sant’Illario, le deuxième dimanche du mois
    • le marché traditionnel le samedi

    Notes et références

    Annexes

    Articles connexes

    Liens externes

    • Portail de l'Émilie-Romagne
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.