Santarcangelo di Romagna

Santarcangelo di Romagna (Sant'Archenzli, Sant'Arcanzal o Sant'Arcanzul en dialecte romagnol) est une commune italienne d'environ 20 000 habitants, située dans la province de Rimini en Émilie-Romagne.

Santarcangelo di Romagna

La ville de Santarcangelo vue depuis la Rocca
Administration
Pays Italie
Région Émilie-Romagne 
Province Rimini 
Maire Alice Parma
26/05/2014
Code postal 47822
Code ISTAT 099018
Préfixe tel. 0541
Démographie
Gentilé santarcangiolesi
Population 21 899 hab. (31-12-2014[1])
Densité 492,58 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 04′ 00″ nord, 12° 27′ 00″ est
Altitude Min. 42 m
Max. 42 m
Superficie 4 500 ha = 45 km2
Divers
Saint patron San Martino
Fête patronale 11 novembre
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Émilie-Romagne
Santarcangelo di Romagna
Géolocalisation sur la carte : Italie
Santarcangelo di Romagna
Géolocalisation sur la carte : Italie
Santarcangelo di Romagna
Liens
Site web http://www.vallemarecchia.it

    Géographie

    Sur la via Emilia, à 10 km de Rimini et 20 km de Césène, la ville de Santarcangelo s'étend au pied de sa "Rocca", forteresse placée sur un piton entre les fleuves Uso et Marecchia à 7 km de la mer Adriatique et à 4 km de la sortie "Rimini-nord, Bellaria, Santarcangelo" de l'autoroute A14.

    Histoire

    Appelée dans l'antiquité "Pagus Acervolanus" ou "Acervolanus", elle fut fortifiée au XIe siècle.

    Elle fut dirigée par les évêques de Ravenne et de Rimini, conquise par Giovanni Sforza, puis passa entre les mains des Malatesta jusqu'en 1462, ou Federico da Montefeltro l'a pris d'assaut et en fit le sac. Elle passe entre les mains des Vénitiens de 1503 à 1505, puis repassa sous direction des évêques.

    Monuments et lieux d’intérêt

    • Porta del Campanone Vecchio : des XIe et XIIe siècles, le plus ancien accès de la première fortification construite sur le col Giove.
    • Porta Cervese : des XIVe et XVe siècles, connue aussi comme Porta del Sale, accès à la via qui menait à la cité saline de Cervia, unique accès encore existant de la seconde muraille de défense voulue par les Malatesta.
    • Rocca Malatestiana di Santarcangelo : structure caractéristiques des fortifications malatestiennes du XIVe siècle, restructurée en 1447 (son aspect actuel en brique de terre cuite).
    • Cappella Zampeschi : chapelle restée intacte durant la seconde guerre mondiale.
    • Mangano : on mangle [2], antique repasseuse mécanique, à l’intérieur de l’imprimerie Marchi, qui est une des plus antiques boutiques de la Romagne (Italie) où est conservé tout le patrimoine décoratif de la région. Depuis 1633, ce Mangano (ou mangle en français), unique au monde, est encore utilisé pour le repassage des vieux tissus tirés des fibres de chanvre cultivé et du coton.
    • Arc du Pape Clément XIV  : accès à la Piazza Ganganelli, érigé en 1769, année de l’élection du pape. Cet arc est aussi connu folkloriquement comme l'Arco dei Becchi ou Arco dei cornuti (arc des cocus).
    • Pescheria : principale poissonnerie de la cité construite en 1829.
    • Campanone : campanile construit en 1893 au centre du bourg médiéval, haut de 25 m en style néogothique.
    • Musée Ethnographique (MET): des usages et coutumes de Romagne[3].
    • Musée Historique archéologique : à l’intérieur du Palazzo Cenci.
    • Fontana di Tonino Guerra : créée par Tonino Guerra et Fausto Baldessarini.
    • Muséo del Bottone : musée du bouton (couture), unique en Italie, raconte l’histoire de la société, des coutumes, de la politique, de la culture, etc. au travers des boutons (10 500 exemplaires).
    • Grottes : creusées dans le grès et l’argile environ 150 hypogées, servaient de dépôts et de cave pour la conservation du vin Sangiovese et d’abri pendant la seconde guerre mondiale.
    • Pieve di San Michele Arcangelo : l’édifice religieux créé par les byzantins, le plus important de la cité jusqu’au milieu du XVIIIe siècle.

    Économie

    Marchés

    • Marché chaque semaine le vendredi.
    • Marché des antiquaires le premier dimanche du mois (sauf août)

    Infrastructure et transports

    Routes

    Santarcangelo di Romagna est traversée par l'autoroute italienne A14, par la route nationale SS9 via Emilia, la route provinciale SP136 qui, avec les routes SS16 Adriatica et SP14, mène à la vallée du Marecchia.

    Distance avec les principales villes italiennes

    Voie ferrée

    La gare de Santarcangelo di Romagna

    La gare ferroviaire de Santarcangelo di Romagna se trouve sur la ligne de Rimini et Bologna, desservie par les trains régionaux.

    Aéroports

    • Aéroport de Rimini-Miramare Federico Fellini (16 km)
    • Aéroport de Forlì Luigi Ridolfi (49 km)
    • Aéroport de Bologna-Borgo Panigale Guglielmo Marconi (116 km)

    Transport urbain

    Santarcangelo di Romagna est desservi par les transports publics gérés par la compagnie Trasporti Riuniti Area Metropolitana (TRAM) de Rimini.

    Culture

    Depuis l’année 1990, la ville accueille la communauté artistique Mutoid Waste Company (M.W.C) ou la Société des Déchets Mutoid d’Europe. Installée dans des lieux industriels ou commerciaux désaffectés, cette communauté récupère, transforme et détourne de leur rôle premier, les objets et déchets de la société dite moderne.

    Sport

    Le club de football local, l'AS Santarcangelo Calcio évoluant en Serie D italienne, a pour particularité d'être devenu en août 2009 la première société sportive organisée et dirigée par des internautes via le projet Squadramia.

    Événement commémoratif

    • Le 11 novembre, à San Martino, se déroule la foire festa dei becchi (ou fête des cocus en français): sous l’arc du pape Clément pend une paire de cornes de taureau, et la tradition veut que quiconque passant dessous et faisant bouger les cornes, rejoigne la corporation des cocus. Cette fête est l’occasion d’une démonstration de matériel agricole, doublée de manifestations populaires et gastronomiques.

    Fêtes, foires

    • À la mi-mai, un événement qui a lieu dans le centre-ville, celui des «balcons fleuris».
    • En juillet, depuis 1971, est organisé un festival de théâtre contemporain le plus important d'Italie: “festival International de Théâtre sur Place publique”.
    • Le 29 septembre, la fête de Saint-Michel, aussi appelé la Maison des Oiseaux

    Administration

    Les maires successifs
    Période Identité Étiquette Qualité
    09/06/2009 En cours Mauro Mori Centre-gauche  
    Les données manquantes sont à compléter.

    Hameaux

    Canonica, Casale San Vito, Ciola-Stradone, La Giola, Montalbanp, Sant’Agata (San Bartolo), San Michele, San Martino, dei Milini, Sant’Ermete, Santa Giustina, San Vito.

    Communes limitrophes

    Borghi, Longiano, Poggio Berni, Rimini, San Mauro Pascoli, Savignano sul Rubicone, Verucchio, la République de Saint-Marin

    Population

    Évolution de la population en janvier de chaque année

    1861 1901 1921 1951 1961 1971 1981 1991 2001
    7 5599 65511 56712 52513 42614 70615 97417 28618 943
    2011 - - - - - - - -
    21 409--------

    Ethnies et minorités étrangères

    Selon les données de l’Institut national de statistique (ISTAT) au 1er janvier 2011 la population étrangère résidente était de 1484 personnes. Les nationalités majoritairement représentatives étaient :

    Pos.PaysPopulation
    1 Albanie318
    2 Maroc192
    3 Chine191
    3 Ukraine139
    5 Roumanie110
    6 Macédoine86
    7 Sénégal50
    8 Tunisie39
    9 Moldavie37
    10 Équateur29

    Personnalités

    Jumelages

    Galerie de photos

    Notes et références

    1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
    2. Sorte de lisseuse ou calandre horizontale à deux ou plusieurs cylindres Larousse universel de 1923
    3. site officiel)

    Annexes

    Articles connexes

    Liens externes

    • Portail de l'Émilie-Romagne
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.