Sara Rey Alvarez

Sara Rey Alvarez (1894 - 1949), est une écrivaine, féministe et femme politique uruguayenne du début du XXe siècle.

Pour les articles homonymes, voir Rey et Alvarez.
Sara Rey Alvarez
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Parti politique
Genres artistiques
Narration (d), essai

Elle est notamment connue pour avoir fondé le Partido Independente Democratico Femenino en 1933.

Biographie

Elle étudie en Europe dans les années 1920. Elle commence très jeune dans la lutte féminine en participant notamment à l'Alianza Uruguaya de Mujeres, dont elle est la secrétaire générale.

Lorsqu’en 1932, la loi du suffrage féminin est votée, elle fonde un parti féminin, en vue de défendre les intérêts des femmes. Elle nie prôner la lutter des sexes et souhaite la collaboration entre les hommes et les femmes, néanmoins elle maintient qu’un homme ne peut comprendre ou représenter les intérêts des femmes. Celles-ci doivent porter leurs voix au parlement, d’autant que certains problèmes demandent leur action, en tant que femme.

Au sein du Partido Independente Democratico Femenista elle développe en trente-trois points un vaste programme d’action sociale, visant à réformer le code civil, à supprimer la prostitution encadrée, ou à protéger les droits des mères et des enfants[1]. D'autres points portent sur la question de la suppression totale du principe de l'autorité maritale, de la possibilité d’enquêter sur la paternité et l’obligation du père à participer à l'éducation des enfants, l’accès aux mêmes professions et la réglementation du travail féminin, et l'instauration d'une même morale pour les deux sexes[réf. souhaitée].

Ne parvenant à fédérer suffisamment de voix, son parti ne perdure pas au-delà des élections de 1938[1].

Œuvres

Elle a beaucoup écrit dans les journaux de l’époque. Cependant ses œuvres publiées sont toutes littéraires, et des essais de psychologie :

  • Antinomias de la convivencia humana. Montevideo : Ceibo, 1944.
  • Curso elemental de filosofia. Montevideo: Organizacion taquigrafica Medina, 1932.
  • Introduccion a la psicologia; de acuerdo al programa de 1° ano de estudios preparatorios y 4° ano de estudios normales. Montevideo: Latina, 1932.
  • Proyecciones, novela. Montevideo: A. Barreiro y Ramos, 1936.
  • Refugio en el bulicio. Montevideo: A. Barreiro y Ramos, 1942.

Bibliographie

  • Ehrick, Christine, The shield of the weak: feminism and the State in Uruguay, 1903-1933, Alburquerque: Universty of New Mexico Press, 2005.
  • Rodríguez Villamil, Silvia et Graciela Sapriza. Mujer, Estado y política en el Uruguay del siglo XX. Montevideo: Banda Oriental, 1994.
  • Scaronne, Arturo, Uruguayos contemporáneos; nuevo diccionario de datos biográ ficos y bibliográficos. Montevideo: Casa A. Barreiro y Ramos, s. a, 1937.

Notes et références

  1. (en) Caroline, Daley et Melanie Nolan, Suffrage and Beyond: International Feminist Perspectives, NYU Press, , 200–201 p. (ISBN 978-0-8147-1871-1, lire en ligne)
  • Portail des femmes et du féminisme
  • Portail de la politique
  • Portail de l’Uruguay
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.