Scepter Records

Scepter Records est un label discographique américain fondé en 1959 par Florence Greenberg (en).

Scepter Records

Création
Disparition
Fondateurs Florence Greenberg (en)
Siège social New York
Société mère Gusto Records (en)
Site web www.scepterrecords.com

Histoire

Florence Greenberg (en) a fondé Scepter Records avec un capital de départ de 4000 dollars, qu'elle a libéré du label Tiara Records (en) à Decca Records. Auparavant, Tiara avait publié le premier petit succès du groupe de soul The Shirelles. Après que les Shirelles de Decca ne puissent plus répéter ce succès, elles on quitté Decca. Greenberg, qui dirigeait toujours les Shirelles, voulait maintenant commercialiser elle-même les chansons des Shirelles et fondait Scepter Records.

En 1962, la filiale Wand Records (en) a été fondé. Dans les années 1960, sur Scepter Records, apparissaient principalement des artistes de soul comme les Isley Brothers, le Circus 2000 (it) et Dionne Warwick, et non seulement; mais aussi des enregistrements de jazz, blues et rock, tels que celles de B. J. Thomas, Big Bill Broonzy et Thelonious Monk ou une reprise de Venus in Furs.

Scepter Records est devenu une société de 75 employés, plusieurs sections de gospel et musique classique, ses proprie studios de pubblication et d'enregistrement. En 1976, le label a été vendu peu de temps avant la faillite avec une perte considérable et Springboard International.

Artistes

Références

  1. Pour l'Italie

Liens externes

  • Portail des entreprises
  • Portail de la musique
  • Portail du jazz
  • Portail de la musique soul et funk
  • Portail du rock progressif
  • Portail des États-Unis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.