Serge Lesage

Serge Lesage connu comme l'abbé Lesage, né le à Verneuil et mort le à Nevers, est un prêtre français qui fut notamment le curé de Montigny-sur-Canne dans la Nièvre[1]. Il est connu pour avoir été trois fois commissaire de course adjoint sur le Tour de France ainsi que sur des épreuves comme Paris-Nice[1],[2]. Il était la figure ecclésiastique d'un duo à la « Don Camillo et Peppone » dont Pierre Chany aurait été le pendant laïc[2].

Pour les articles homonymes, voir Lesage.
Serge Lesage
Biographie
Naissance
Décès
(à 71 ans)
Nevers
Sépulture
Nationalité
Formation
Séminaire de Nevers
Activité
Autres informations
Religion

Biographie

À la sortie du séminaire de Nevers, il est d'abord vicaire à Moulins-Engilbert puis curé à Montigny-sur-Canne[1]. Parallèlement à son activité religieuse, il est secrétaire du Vélo Club Decizois, commissaire de course régional puis national[1].

Sur le Tour de France, il crée des liens particuliers avec certains coureurs dont Jacques Anquetil qui « [le] tenait en grande estime »[2], Roger Rivière (dont il célèbre le mariage en 1959) ou Jean Stablinski qui effectue une "retraite" à Montigny-sur-Canne avant l'obtention du titre mondial 1962[1].

Il quitte sa charge ecclésiastique en 1993 et s'installe à la résidence Saint-François de Nevers. Il y meurt en 1998[1]. Il est enterré au cimetière de Montigny-sur-Canne[1].

Références

  1. Jean-Michel Marchand (préf. Bernard Thévenet), Figures du cyclisme nivernais : 1900 - 2008, Varennes-Vauzelles, , 286 p. (ISBN 9-782953-316803), p. 144-145.
  2. Jean-Louis Le Touzet, « Le guidon des âmes », Libération, (lire en ligne, consulté le 6 décembre 2013).
  • Portail de la Nièvre
  • Portail du catholicisme
  • Portail du Tour de France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.