Serge Tchekhonine

Serge Tchekhonine (Sergey Chekhonin, Chekhonin, Sergey Vasilyevich, Чехонин, Сергей Васильевич), né en à Likoshino, district de Borovichi , province de Novgorod et mort le à Lörrach (Bade-Wurtemberg, Allemagne), est un peintre graphiste, illustrateur, peintre en porcelaine, décorateur de théâtre, enseignant, russe, soviétique. Il est membre de la société Le monde de l'art.

Sergey Chekhonin
Biographie
Naissance

Likoshino, district de Borovichi
Décès
Nationalité
russe, soviétique
Activité
peintre graphiste, illustrateur
Autres informations
Genres artistiques
Céramique, graphique (en)

Biographie

Serge Techehhonine fonctionnaire aux chemins de fer[1], se rend souvent à Saint-Pétersbourg. Il suit, dans cette ville, les cours de l'école Stieglitz, les cours de dessins de Yan Tsionglinski, les cours de céramique de Schreiber. les cours de poterie de Ilia Répine[2]. Puis, à Moscou, de 1902 à 1907, il travaille à l'atelier de poterie de Mamontov. En 1906 il organise, à Paris, une exposition d'art populaire russe. De 1907 à 1913 il est à l'atelier Goldwein et Vaouline à Saint-Pétersbourg. De 1913 à 1917 il dirige les ateliers de peinture sur émail à Rostov-le-Grand et à Torjok. Lors du passage de la manufacture dans le domaine du Commissariat de l'instruction, il devient directeur artistique (élu par le conseil ouvrier)[3] En 1928, il s'installe en France, où il travaille dans le domaine de la céramique, de la bijouterie, de l'industrie artistique et du design ; il collabore avec des théâtres.

Il a 58 ans quand il meurt dans la ville de Lörrach en Allemagne.

Œuvres

Accueil de l'œuvre

Dans un long article paru en 1929 dans le journal français, l'homme libre[4] ; l'artiste est présenté de façon très élogieuse : "La renommée de Serge Tchekhonine devrait-être aussi solide, son prestige aussi grand que ceux d'un Bakst ou d'un Alexandre Benois. Il a tout pour séduire les délicats : un don merveilleux de décorateur, un raffinement de couleurs, une grande maîtrise technique, un art profondément et spécifiquement russe. Son œuvre est d'une variété extrême et rappelle ces artistes de la Renaissance qui abordaient avec la même maîtrise et la même perfection les domaines les plus divers de l'art".

L'auteur de l'article précise les influences visibles sur les productions du peintre : "De même que son art fut influencé par l'ambiance révolutionnaire des années qu'il passa en Russie après le coup d'État d'octobre 1917, de même il paraît subir, à l'heure actuelle, l'influence de l'ambiance artistique dans laquelle il vit à Paris".

Ses travaux

Ils sont très divers :

  • il illustre de nombreux livres : les œuvres complètes de Tolstoï,des romans et écrits de Lope de Vega, Victor Hugo, Lermontov, Dostoïevski, Pouchkine...
  • il publie des dessins dans divers journaux et revues , les premiers dans des journaux politiques satiriques (le Spectateur en 1905-1905 ; les masques en 1906, dont il est le fondateur ; Apollon, Satiricon, Flamme, Octobre...).
  • il peint des décors pour des assiettes, plats et diverses céramiques
  • il conçoit des décors et des costumes pour le théâtre (1916 Moscou : La princesse lointaine d'Edmond Rostand)
  • il dessine des billets de banque, des drapeaux, des affiches, des timbres..
  • il peint des paysages, des portraits classiques, des portraits miniatures, des natures mortes
  • il décore des façades d'immeubles



Notes et références

  1. (en) « Serge Tchekhonine », sur rusartnet.com (consulté le 21 septembre 2017)
  2. Peter Leek La Peinture Russe Parkstone International, 2015,  377 pages p. 266 (ISBN 1783108401 et 9781783108404)
  3. Gaston de Pawlowski Manufacture nationale russe de porcelaines en 1917-1918 in Comoedia 13 janvier 1924 p. 3 lire sur BNF/gallica ark:/12148/bpt6k7652355v 
  4.  P.A. Portraits et miniatures de Serge Tcheckhonine i L'Homme libre : journal quotidien du matin (rédacteur en chef, Georges Clemenceau)  11 juin 1929 consultable sur BNF/gallica ark:/12148/bpt6k7590762m 

Liens externes

  • Portail de la peinture
  • Portail de la Russie
  • Portail de la culture russe
  • Portail de l’URSS
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.