Serge Velay

Pour la région, voir Velay.
Serge Velay
Fonction
Président
Les Amis de Jean Carrière (d)
depuis
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique

Serge Velay est un écrivain français né en 1948.

Biographie

Né à Nîmes en 1948, Serge Velay est fils de boulanger[1].

Il suit des études de littérature à Montpellier, où il suit notamment l'enseignement de Robert Lafont[1]. Il évoque sa participation à Mai 68 dans L'Intempestif (1998)[2] ; il est militant au Parti socialiste à Nîmes[3].

Il participe au début des années 1970 à l'atelier cinéma Pablo-Neruda[4]. En 1977, avec le peintre Michel Duport, il crée la revue Terriers[5][1].

Il préside depuis leur fondation en 2006 Les Amis de Jean Carrière[6].

Œuvre


Il s'intéress à divers poètes, comme Novalis ou René Char[7].

Il est l'auteur de Dehors conquérant[8] et La Vallée des voix (fragments) — parus tous deux en 1991[9]. Avec Catherine Bernié-Boissard et Michel Boissard, il publie en 2009 un Petit dictionnaire des écrivains du Gard avec 200 portraits[10]. Le Palais d'été est un hommage à Jean Carrière[11].

Ouvrages

  • Novalis biographe, Terriers, 1983.
  • La Cravate d'éternité, Nîmes, Lacour, 1986 (ISBN 2-86971-016-X) — témoignage sur Edgar Tailhades.
  • Lettres de Camprieu (ill. Anik Vinay, préf. Jean Carrière), Remoulins, Jacques Brémond, 1991 (notice BnF no FRBNF35014442).
  • Dehors conquérant, Remoulins, Jacques Brémond, 1991 (notice BnF no FRBNF35471790).
  • Chant premier, Mazamet, Babel, 1991 (ISBN 2-909264-01-7).
  • La Vallée des voix, Nîmes, Jacqueline Chambon, coll. « Métro », 1991 (ISBN 2-87711-063-X).
  • Trois fois René Char, Remoulins, Jacques Brémond, coll. « Apostilles à Terriers », 1992 (notice BnF no FRBNF35524123).
  • Boulange, Remoulins, Jacques Brémond, 1996 (ISBN 2-910063-39-9).
  • René Char, Lyon, La Manufacture, coll. « Qui êtes-vous ? », 1987 (ISBN 2-7377-0026-4).
  • L'Intempestif, Remoulins, Jacques Brémond, 1998 (ISBN 2-910063-53-4).
  • Progrès en écriture assez lents, Remoulins, Jacques Brémond, 2002 (ISBN 2-910063-82-8).
  • Con fuoco, Remoulins, Jacques Brémond, 2002 (ISBN 2-910063-83-6).
  • Le Gypaète barbu : portrait de l'artiste en perturbateur et en perturbé, Nîmes, Jacqueline Chambon, coll. « Métro », 2004 (ISBN 2-87711-274-8).
  • Embrouilles dans la scribouille : de l'instinct grégaire chez les gens de lettres, Vauvert, Au diable Vauvert, coll. « Pamphlet », 2004 (ISBN 2-84626-074-5).
  • Avec Catherine Bernié-Boissard et Michel Boissard, Petit dictionnaire des écrivains du Gard, Nîmes, Alcide, coll. « Littérature », 2009 (ISBN 978-2-917743-07-2).
  • Les Fugitifs, Pézenas, Domens, 2009 (ISBN 978-2-35780-019-9).
  • Le Palais d'été, Pézenas, Domens, 2015 (ISBN 978-2-35780-069-4).

Références

  1. Boissard 2006.
  2. Ludivine Bantigny, « Mai-juin 1968 : temps et contretemps de l'événement », dans Anne Muxel (dir.), Temps et Politique : les recompositions de l'identité, Paris, Presses de Sciences Po, coll. « Académique », (ISBN 978-2-7246-1830-3, lire en ligne), p. 123-142.
  3. « La colère du maire de Nîmes », Le Monde, (lire en ligne).
  4. Bernard Bastide et Jacques-Olivier Durand, Dictionnaire du cinéma dans le Gard, Montpellier, Les Presses du Languedoc, (ISBN 2-85998-215-9), p. 19.
  5. Jacques Gagnières, « Mots du Sud », Le Monde, (lire en ligne).
  6. https://www.midilibre.fr/2014/12/08/le-prix-jean-carriere-pour-jean-pierre-cabanes,1094438.php
  7. Olivier Péretié, « L'homme qui a vu l'homme qui a vu René Char », Le Nouvel Observateur, , p. 100-101 (lire en ligne).
  8. « Serge Velay et le poème du monde », Le Monde, (lire en ligne).
  9. Jean-Marie Le Sidaner, « Serge Velay. La Vallée des voix. Dehors conquérant », Le Magazine littéraire, no 292, , p. 74-75.
  10. Jean-Paul Scot, « Le Gard en littératures », L'Humanité, (lire en ligne).
  11. Jérôme Garcin, « Pour Jean Carrière », L'Observateur, (lire en ligne).

Annexes

Bibliographie

  • Michel Boissard, « Serge Velay », dans Visas pour le Gard : un siècle, un département, Vauvert, Au diable Vauvert, (ISBN 978-2-84626-101-2), p. 283.

Liens externes

  • Portail de la littérature française
  • Portail de la poésie
  • Portail du Gard
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.