Shōen Uemura

Shōen Uemura (上村 松園, Uemura Shōen), de son vrai nom Tsune Uemura (上村 津禰, Uemura Tsune), est une peintre japonaise de la première moitié du vingtième siècle.

Shōen Uemura
Shōen Uemura
Naissance
Décès
(à 74 ans)
Heijō (d)
Nom dans la langue maternelle
上村 松園
Nom de naissance
上村 津禰
Nationalité
Activité
Formation
Maîtres
Suzuki Shōnen (d), Takeuchi Seihō, Kōno Bairei, Iwao Kongō I (d)
Mouvement
Enfant
Shōkō Uemura (d)
Distinctions


Biographie

Elle est née à Kyoto en 1875. Elle fait ses études dans sa ville natale, où elle a Takeuchi Seihō comme professeur.

En 1948, elle est la première femme à être décorée de l'ordre du mérite culturel japonais.

Du courant Nihonga, dans un style traditionnel qui refuse les apports picturaux de la modernité occidentale, elle privilégie les personnages féminins d'un grand raffinement[1].

Elle est morte à Nara en 1949.

Uemura Shoen, 1922. La belle Yang Guifei, concubine de l'empereur Xuanzong des Tang. Paravent à deux feuilles, couleurs sur soie, H. 161 cm. Shohaku Art Museum

Bibliographie

  • Dictionnaire Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, vol. 13, éditions Gründ, , 13440 p. (ISBN 2700030230), p. 892.
  • In: Dictionnaire de l'Art moderne et contemporain, Hazan, Paris, 1992.

Notes et références

Liens externes

  • Portail des arts
  • Portail de la peinture
  • Portail du Japon
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.