Shizuoka

Shizuoka (静岡市, Shizuoka-shi) est une ville japonaise, capitale de la préfecture de Shizuoka. Elle a le statut de ville désignée par ordonnance gouvernementale.

Shizuoka-shi
静岡市

Drapeau
Administration
Pays Japon
Région Chūbu
Préfecture Shizuoka
Maire Zenkichi Kojima
Code postal 〒420-8602
Démographie
Population 697 578 hab. (mars 2018)
Densité 494 hab./km2
Géographie
Coordonnées 34° 58′ nord, 138° 22′ est
Altitude 12 m
Superficie 141 182 ha = 1 411,82 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : préfecture de Shizuoka
Shizuoka-shi
Géolocalisation sur la carte : Japon
Shizuoka-shi
Géolocalisation sur la carte : Japon
Shizuoka-shi
Liens
Site web http://www.city.shizuoka.jp/

    Toponymie

    Le toponyme « Shizuoka » est formé de deux kanji. Le premier « » (shizu) signifie « calme » et le second « » (oka) « colline ».

    Géographie

    Situation

    Shizuoka se trouve sur la côte pacifique, dans une zone à très fort potentiel de tremblement de terre et de tsunami de la préfecture de Shizuoka, sur l'île de Honshū, au Japon.

    Démographie

    Au , la population de la ville de Shizuoka était de 697 578 habitants, répartis sur une superficie de 1 411,82 km2 (densité de population de 507 hab./km2). Il s'agit de la cinquième plus grande ville du Japon en superficie et la seconde de la préfecture de Shizuoka en nombre d'habitants (après Hamamatsu).

    Divisions administratives

    La ville de Shizuoka est divisée en trois arrondissements depuis le .

    • Aoi-ku, la partie de Shizuoka située au nord de la ligne Tōkaidō à l'exception du quartier de Nagata.
    • Suruga-ku, la partie de Shizuoka située au sud de la ligne Tōkaidō plus le quartier de Nagata.
    • Shimizu-ku, qui correspond à l'ancienne ville de Shimizu[1] qui fusionna avec Shizuoka en 2003.

    Histoire

    Les ruines de Toro datant de la période Yayoi (-300 - 300) se trouvent à l'intérieur de la ville et montrent que cette zone est peuplée depuis les temps préhistoriques.

    Shizuoka s'appelait autrefois Sunpu (駿府) (Sunpu est la contraction de Suruga no Kokufu car Shizuoka était la capitale de la province de Suruga) et se trouvait sur la ligne historique de Tōkaidō, c'est-à-dire sur la route qui reliait Kyoto à Edo et que les daimyō (vassaux) devaient emprunter périodiquement pour faire allégeance au shogun. Ieyasu Tokugawa, premier shogun de l'époque Edo (1603-1868), y passa son enfance durant la guerre, otage du daimyō Imagawa. C'est lui qui fit construire le puissant château de Sunpu où il se retirera à la fin de sa vie. Yoshinobu Tokugawa, dernier shogun avant le retour au pouvoir de l'Empereur lors de l'ère Meiji (1868-1912), se retira à Sunpu à son abdication.

    Shizuoka a été fondée le .

    Le , la ville portuaire de Shimizu, située entre Shizuoka et Fuji a été intégrée à Shizuoka. Le , Shizuoka prit le statut de ville désignée par le gouvernement et trois arrondissements furent créés.

    Le un tremblement de terre d'une magnitude de 7,0 sur l'échelle de Richter fit trembler toute la ville. L'épicentre fut situé à 10 km de profondeur.

    Économie

    Transports

    Shizuoka se situe sur la ligne Tōkaidō du Shinkansen, principale ligne JR reliant Tokyo à Osaka, et est bien desservie par les trains express et régionaux sur la ligne principale Tōkaidō. La gare de Shizuoka est proche du centre ville.

    La ligne Shizuoka-Shimizu de la Shizutetsu relie le centre-ville au port de Shimizu.

    Villes jumelées

    Personnalités liées à la municipalité

    Notes et références

    1. Shimizu (清水市, Shimizu-shi).

    Voir aussi

    Articles connexes

    Liens externes

    • Portail de la préfecture de Shizuoka
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.