Siège de Belgrade (1688)

Le siège de Belgrade en 1688 fut le quatrième siège de la ville pendant la Grande guerre turque. Belgrade était à l'époque ottomane depuis 167 ans. L'Empire ottoman était en guerre avec la Sainte Ligue, composée des forces autrichiennes de Maximilien-Emmanuel de Bavière et de Haïdouk serbes, sous les ordres de Jovan Monasterlija.

Pour les articles homonymes, voir Siège de Belgrade.
Prise de Belgrade. Gravure anonyme, 1688

Maximilien assiégea la ville à partir du 30 juillet 1688 et la soumit à un feu de canon de près d'un mois. Devant le refus de reddition de la garnison turque, Maximilien ordonna l'assaut le 6 septembre.

Ses troupes ainsi que les hommes de Jovan firent jonction avec l'armée d'Eugène de Savoie. La Sainte Alliance perdit 4000 hommes pendant l'assaut tandis que les Turcs subirent la perte de 5000 hommes.

La ville resta chrétienne pendant deux ans jusqu'à sa reprise par les Turcs en 1690.

  • Portail de l’Empire ottoman
  • Portail du Saint-Empire romain germanique
  • Portail de Belgrade
  • Portail de la Serbie et du peuple serbe
  • Portail du XVIIe siècle
  • Portail de l’histoire militaire
  • Portail de Belgrade
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.