Sidérien

Sur l'échelle des temps géologiques, le Sidérien est le plus ancien système géologique du Paléoprotérozoïque, ère du Protérozoïque qui s'étend de -2 500 à -2 300 Ma[1].

Sidérien
Notation chronostratigraphique PP1
Notation RGF a1a
Niveau Période / Système
Érathème / Ère
- Éonothème / Éon
-- Superéon
Paléoprotérozoïque
Protérozoïque
Précambrien

Stratigraphie

DébutFin
2 500 Ma2 300 Ma

Étymologie

En grec, sideros désigne le fer. L'abondance des formations de fer rubanné (FFR ou BIF, de "Banded Iron Formation") justifie cette appellation.

Évènements majeurs

Les FFR se sont formées à la faveur du rejet d'oxygène par les premières algues. Cet oxygène libre a réagi avec le fer pour former la magnétite (Fe3O4), un oxyde de fer. Ce processus a débarrassé les océans de leur fer et a clarifié l'eau. Par la suite, cela permettra le développement d'une atmosphère riche en oxygène telle que nous la connaissons.

La majeure partie du Sidérien est marquée par une glaciation, dite « huronienne », qui commence il y a 2 400 Ma et se termine dans la période suivante, le Rhyacien, il y a environ 2 100 Ma.

Références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la géologie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.