Singe-araignée varié

Le Singe araignée varié[1] ou Atèle varié[1] (Ateles hybridus) est une espèce du genre Atèle, un groupe de singes ou des singes, originaire de Colombie et du Venezuela.

Ateles hybridus

Ateles hybridus
Singe araignée varié. La couleur bleue des yeux est exceptionnelle.
Classification selon MSW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Mammalia
Ordre Primates
Sous-ordre Haplorrhini
Infra-ordre Simiiformes
Micro-ordre Platyrrhini
Famille Atelidae
Sous-famille Atelinae
Genre Ateles

Espèce

Ateles hybridus
I. Geoffroy, 1829

Statut de conservation UICN


CR A2cd+3cd :
En danger critique d'extinction

Statut CITES

Annexe II , Rév. du 04/02/1977

Il possède de longs membres grêles et une queue dont la capacité de préhension pourrait lui conférer l'appellation de cinquième membre. Cette dernière, flexible, glabre et rainurée lui assure une très bonne adhérence et est adaptée à son mode de vie strictement arboricole.

Le nom binominal Ateles hybridus [« Atèle hybride »] a été proposé en par le zoologiste français Isidore Geoffroy Saint-Hilaire (-). Celui-ci a retenu l'épithète spécifique hybridus [« hybride »] pour traduire l'espagnol américain mono zambo ou zambo, nom vernaculaire du singe[2],[3].

Alimentation

Il est frugivore, les fruits mûrs représentent 83 % de son alimentation. Il se nourrit principalement de fruits riches en lipides des familles Arecaceae, Lauraceae, Meliaceae et Myristicaceae[4]. Au total, 123 espèce de plantes ont été relevées dans son alimentation[5]. Lorsque les fruits se font moins abondants, durant la saison sèche, il complète son alimentation avec de jeunes feuilles, des fleurs, des graines, de l'écorce, du miel et plus rarement avec des termites et des chenilles[4].

Menaces et conservation

Cette espèce est incluse depuis 2004 dans la liste des 25 espèces de primates les plus menacées au monde[6].

Notes et références

  1. (en) Murray Wrobel, Elsevier's Dictionary of Mammals : in Latin, English, German, French and Italian, Amsterdam, Elsevier, , 857 p. (ISBN 978-0-444-51877-4, lire en ligne), entrée N°446
  2. Isidore Geoffroy Saint-Hilaire, « Description de deux nouvelles espèces de singes à queue prenante », Annales du Muséum d'histoire naturelle, t. 17, , p. 166-173 (lire en ligne, consulté le 29 septembre 2015)
  3. Isidore Geoffroy Saint-Hilaire, Etudes Zoologiques, Paris, (lire en ligne), p. 19
  4. (en) Référence Animal Diversity Web : Ateles hybridus
  5. A. Link, N. Galvis, M. Marquez, J. Guerrero, C. Solano et P.R. Stevenson, « Diet of the Critically Endangered Brown Spider Monkey (Ateles hybridus) in an Inter-Andean Lowland Rainforest in Colombia », American Journal of Primatology, (lire en ligne [PDF])
  6. (en) R. A. Mittermeier, C. Schwitzer, A. B. Rylands, L. A. Taylor, F. Chiozza, E. A. Williamson et J. Wallis (ill. S. D. Nash), Primates in Peril : The World's 25 Most Endangered Primates 2012–2014, Arlington (VA), IUCN/SSC Primate Specialist Group (PSG), International Primatological Society (IPS), Conservation International (CI) et Bristol Conservation and Science Foundation (BCSF), , 91 p., PDF (lire en ligne)

Liens externes

  • Portail de la conservation de la nature
  • Portail de la Colombie
  • Portail du Venezuela
  • Portail des primates
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.