Sismoscope

Le sismoscope, ou séismoscope, du grec σεισμο ́ς (« secousse »)[1] et σκοπει ̃ν (« observer »)[2], est un appareil permettant d'observer les secousses de l'écorce terrestre (les séismes). Les sismoscopes sont donc des appareils plus rudimentaires que les sismographes (qui enregistrent les séismes) et les sismomètres (qui en mesurent les caractéristiques)[3].

Réplique du sismoscope de Zhang Heng. Chabot Space & Science Center (en), Oakland (Californie, USA)

Le premier sismoscope connu est le 候风地动仪 — Houfeng Didong Yi (« girouette des mouvements de la Terre ») présenté par Zhang Heng en 132.

Notes et références

  1. sismo- sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales.
  2. -scope sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales.
  3. Edmond Rothé, Questions actuelles de géophysique théorique et appliquée, Gauthier-Villars, , 421 p. (lire en ligne), p. 322.
  • Portail de la physique
  • Portail des sciences de la Terre et de l’Univers
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.