Skyrunning

Le skyrunning est un sport extrême de course à pied en montagne à une altitude supérieure à 2 000 mètres, avec une pente supérieure à 30 % et une difficulté d'escalade ne dépassant pas le 2e degré[1]. Le terme sky signifie « ciel » en anglais ; il a été utilisé car il traduisait bien la recherche d'altitude et de vertige en skyrunning.

Des pratiquants de skyrunning.

Description

Les premières ascensions de ce genre datent des années 1990, avec l'ascension en course à pied du mont Blanc et de la pointe Dufour. Les années suivantes d'autres sommets sont gravis par des coureurs, par exemple dans l'Himalaya, au Kenya ou au Mexique. Durant le XXe siècle, des guides de haute montagne se sont confrontés sur des ascensions en montagne ce qui a permis d'initier le skyrunning.

En 1990, Marino Giacometti crée la FSA avec des amis alpinistes et, en collaboration avec la marque Fila, le premier circuit de course est créé. Peu à peu, la discipline s'est développée pour aboutir à des circuits de course impressionnants partout dans le monde. Ce sport est régi depuis 2008 par la nouvelle Fédération internationale de skyrunning créée par Marino Giacometti en 2008. Cette fédération organise des compétitions telles que les Skyrunner World Series. Il existe aussi des fédérations nationales sous forme d'associations comme l'association Skyrunning France. Ces compétitions se réalisent en montagne avec des profils majoritairement très vallonnés. En effet, cette activité est très codifiée du point de vue du dénivelé, des distances et des temps de course.

Records

En 2013, Kílian Jornet réalise l'aller-retour entre Chamonix et le sommet du mont Blanc en 4 h 57 min 40 s. En 2014, il réalise le record de l'ascension de l'Aconcagua en Argentine en 12 h 49 min. En 2014, il gravit le Denali (ex-mont McKinley) en 11 h 40 min. En 2017, il gravit deux fois de suite l'Everest sans oxygène et sans assistance, le tout en moins d'une semaine.

Notes et références

  1. C'est-à-dire des passages peu exposés, nécessitant l'usage des mains pour l'équilibre, mais pas un assurage par corde.

Voir aussi

Articles connexes

  • Portail de l’athlétisme
  • Portail de l’alpinisme et de l’escalade
  • Portail de la montagne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.