Socialistes réformistes

Les Socialistes réformistes (Socialisti riformisti, SR) est un petit parti politique italien, social-démocrate fondé en 2006 par des dissidents du Nouveau PSI hostiles à l'alliance électorale avec la Démocratie chrétienne pour les autonomies et la Maison des libertés.

Logo

Historique

Le leader des Socialistes réformistes, Donato Robilotta, fut candidat aux élections générales italiennes de 2006 au titre du cartel électoral La Rose au poing, qui rassemblait essentiellement les Socialistes démocrates italiens et les libéraux laïcs du Parti radical italien.

Après l'élection, les Socialistes réformistes se rapprochèrent à nouveau du NPSI et de la Maison des libertés. Devenus un courant du Peuple de la liberté, les Socialistes réformistes participent encore occasionnellement à des élections sous leurs propres couleurs. Ainsi, une liste des SR obtient 4,16 % des voix lors des élections régionales d'Ombrie en 2010[1], en alliance avec le Parti démocrate.

Référence

  1. (it) « Regionali 28/03/2010 - Area ITALIA - Regione UMBRIA », sur http://www1.interno.it, Ministero dell'Interno, (consulté le 26 janvier 2011)

Lien externe

  • Portail de la politique
  • Portail du monde contemporain
  • Portail de l’Italie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.