Society of Improvers in the Knowledge of Agriculture in Scotland

La Society of Improvers in the Knowledge of Agriculture in Scotland était une société de développement agricole créée le 8 juin 1723 à Édimbourg par Robert Maxwell (1695-1765) pour développer la culture du lin, en organisant des conférences et publications[1].

Histoire

La batiste de lin est développée par Louis Crommelin et 70 familles huguenotes arrivées en 1697 à Lisburn, près de Belfast à la demande du Parlement issu de la Glorieuse révolution britannique. Cette culture et ses usages dans le textile se développent aussi rapidement en Écosse, qui en tire 22 % de ses exportations dès 1704[2]. La « Society of Improvers in the Knowledge of Agriculture in Scotland » a compté quelques 301 associés[2] en 1748, parmi lesquels un cinquième de juristes et de nombreux propriétaires terriens. Elle a contribué au quadruplement de la production écossaise en quelques décennies, accélérant la Révolution industrielle. D'autres sources estiment qu'elle n'a vu le jour qu'en 1745.

Notes et références

  1. "The Making of the Scottish countryside", par Martin Lewis Parry et T. R. Slater, page 171
  2. "The Rise of Economic Societies in the Eighteenth Century" par Koen Stapelbroek et Jani Marjane, page 39

Articles connexes

  • Portail de l’économie
  • Portail de l’histoire
  • Portail de l’agriculture et l’agronomie
  • Portail de l’Écosse
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.