Sokrátis Papastathópoulos

Sokrátis Papastathópoulos (grec : Σωκράτης Παπασταθόπουλος) est un footballeur international grec né le à Kalamata en Grèce. Il joue actuellement au poste de défenseur central à Arsenal FC.

Sokrátis

Sokrátis sous le maillot de la Grèce en 2014.
Situation actuelle
Équipe Arsenal FC
Numéro 5
Biographie
Nom Sokrátis Papastathópoulos
Nationalité Grec
Naissance
Lieu Kalamata (Grèce)
Taille 1,86 m (6 1)
Poste Défenseur central
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2005-2008 AEK Athènes054 0(1)
2006 Niki Volos FC011 0(0)
2008-2010 Genoa CFC059 0(2)
2010-2011 Milan AC007 0(0)
2011-2013 Werder Brême061 0(1)
2013-2018 Borussia Dortmund211 0(10)
2018- Arsenal FC066 0(6)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2003-2004 Grèce -17 ans011 0(2)
2005-2007 Grèce -19 ans013 0(2)
2007 Grèce -21 ans007 0(2)
2008- Grèce086 0(3)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 3 Mars 2020

Biographie

Débuts en Grèce (2005-2008)

Il fait ses premiers pas dans la catégorie sénior à 16 ans lors de la saison 2004-2005 dans le club de ses débuts, l’Apollona Petalidiou. Il est vite repéré par l’AEK Athènes, club qu’il rejoint dès la saison suivante. Il ne joue pas le début de la première saison et il est prêté lors du mercato d’hiver au Niki Volos pour six mois. Cependant, l’arrivée de l’Espagnol Lorenzo Serra Ferrer au poste d’entraîneur la saison suivante change la donne. Il joue 14 fois en Superleague, souvent en tant que titulaire. Il joue notamment la totalité du match lors de la victoire face au Milan AC (1-0) lors de la 5e journée de la phase de poules de la Ligue des champions 2006-2007[1].

En , il est sélectionné pour disputer le Championnat d'Europe de football des moins de 19 ans avec la Grèce. Capitaine tout au long de la compétition, il rate la finale à la suite d'une décision arbitrale en demi-finale qui prête à polémique[réf. nécessaire]. En finale, la Grèce perd 1-0 contre l’Espagne. Dans ce tournoi, il retient l’attention de nombreux clubs européens[réf. nécessaire].

Lors de la saison 2007–2008, il est titulaire en défense centrale de l'AEK, aux dépens de Geraldo Alves, et fait ses débuts en équipe nationale. À la fin de la saison, Papastathopoulos est transféré au Genoa CFC, un club de Série A italienne. À partir de la saison 20092010 il devient un titulaire régulier et un des joueurs favoris des supporters, et s'impose également en équipe de Grèce.

Années italiennes et passage à Brême (2008-2013)

En juillet 2010, il s'engage pour cinq ans au Milan AC en échange d'une indemnité estimée à 14 millions d'euros (soit la moitié des droits sur Gianmarco Zigoni, Nnamdi Oduamadi et Rodney Strasser, ainsi que 4,5 millions d'euros)[2]. Mais il joue peu, et en , alors que les présidents des deux clubs Adriano Galliani et Enrico Preziosi s'accordent pour résoudre la question de la propriété des joueurs partagés, Papastathopoulos fait son retour à Gênes. Il n'a pas le temps d'en porter de nouveau le maillot puisque quelques semaines plus tard, il est prêté au Werder Brême en Allemagne, où il réalise une saison 2011-2012 pleine. Le club lève l'option d'achat du joueur en avril, qui est alors transféré définitivement[3].

Borussia Dortmund (2013-2018)

Lors de la saison 2013-2014, il s'engage avec le club du Borussia Dortmund avec lequel il est vice-champion d'Allemagne. Il parvient également en quart de finale de la ligue des champions 2013-2014 qu'il perd face au futur vainqueur après une défaite à l'extérieur (3-0) et malgré une victoire au match retour (2-0). Il rejoint également la finale de la coupe d'Allemagne qu'il perd (2-0) face au Bayern Munich, malgré un but valide de Mats Hummels refusé durant le temps réglementaire.

Il marque son premier but avec la Grèce lors de la Coupe du monde 2014 en 8e de finale contre le Costa Rica, permettant à son équipe d'égaliser à 1-1 à quelques minutes de la fin. La Grèce finit par perdre le match lors des tirs au but.

Lors de la saison 2014-2015, le club est en difficulté et ne termine le championnat qu'à la septième place et est éliminé en huitième de finale de la coupe des champions face au futur finaliste (2-1, 3-0), la Juventus. Enfin, son équipe parvient à se hisser en finale de la Coupe d'Allemagne de football perdue contre le VfL Wolfsburg (3-1), malgré l'ouverture du score de Pierre-Emerick Aubameyang dès le début du match.

Arsenal (depuis 2018)

Le 2 juillet 2018, il s'engage en faveur d'Arsenal[4].

Palmarès

Statistiques

Statistiques de Sokrátis au 3 Mars 2020[5]
Saison Club Championnat Coupe nationaleCoupe de la LigueSupercoupeCompétition(s)
continentale(s)
Play-Off GrèceTotal
Division MB MBMBMBCMBMBMBMB
2005-2006 Niki Volos FC (prêt) 2 11 0 - ------------ 110
Sous-total 110------------- 110
2006-2007 AEK Athènes 1 14 0 - -----C1+C33+10+0---- 180
2007-2008 AEK Athènes 1 24 1 - -----C1+C31+70+04020 381
Sous-total 38141-----1204020 602
2008-2009 Genoa CFC 1 21 2 2 0---------20 252
2009-2010 Genoa CFC 1 30 0 1 0----C350--70 430
Sous-total 51230-----50--90 682
2010-2011 AC Milan 1 5 0 2 0---------80 150
Sous-total 5020---------80 150
2011-2012 Werder Brême (prêt) 1 30 1 1 0---------110 421
2012-2013 Werder Brême 1 29 1 1 0---------90 391
Sous-total 59220---------200 812
2013-2014 Borussia Dortmund 1 28 1 5 0--10C180--111 532
2014-2015 Borussia Dortmund 1 24 1 4 0--10C161--41 393
2015-2016 Borussia Dortmund 1 25 1 5 0----C3100--80 481
2016-2017 Borussia Dortmund 1 22 2 3 0--10C181--80 423
2017-2018 Borussia Dortmund 1 30 2 3 0--10C1+C35+41+0--61 494
Sous-total 1307220--40-423--373 23513
2018-2019 Arsenal FC Premier League 25 1 2 010--C3112--90 483
2019-2020 Arsenal FC Premier League 18 2 3 1----C350---- 263
Sous-total 4335110---161--90 745
Total sur la carrière 337153621040-75540853 54225

Notes et références

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail de la Grèce
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.