Solitaires (Port-Royal)

Les Solitaires sont les hommes qui, au cours du XVIIe siècle, ont choisi de vivre une vie retirée et humble à Port-Royal des Champs.

La maison des Solitaires, aux Granges de Port-Royal des Champs
Pour les articles homonymes, voir Solitaire.

Souvent issus de familles bourgeoises ou de la noblesse, les Solitaires sont attirés par une vie d'ascèse et de don aux autres qui les pousse à se retirer du monde mais sans entrer dans aucun ordre religieux.

D'abord installés dans le monastère de Port-Royal des Champs lorsque les religieuses fondent le monastère de Port-Royal de Paris, les Solitaires s'installent ensuite dans la ferme des Granges, au retour des religieuses.

Les Solitaires partagent leur vie entre des travaux manuels (agriculture, jardinage, drainage, etc.) et des travaux intellectuels. Ils ont également fondé à Port-Royal les Petites écoles, qui ont été très novatrices sur le plan pédagogique.

On doit aux Solitaires de nombreux travaux de théologie, de patristique, de littérature, de pédagogie, etc., qui ont fait de leur mouvement l'un des plus emblématiques du Grand Siècle, en lien très étroit avec le jansénisme.

Quelques Solitaires renommés

  • Portail de la France du Grand Siècle
  • Portail du catholicisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.