Sous-tonique

Dans la musique tonale, la sous-tonique désigne le septième degré d'une gamme, exclusivement lorsque celui-ci est situé une septième mineure au-dessus du degré principal, la tonique — soit une seconde majeure au-dessous, conformément à la règle des renversements.

Par exemple, la note si est la sous-tonique de la gamme de do mineur.

Par sa distance à la tonique (un ton), la sous-tonique a un caractère stable ; elle est caractéristique de la musique modale. L'utilisation de la sous-tonique en musique tonale classique, est exceptionnelle. Il peut s'agir, soit d'une note de passage — par exemple, dans la forme descendante du mode mineur mélodique (dans ce cas, elle n'est plus vraiment un degré) —, soit d'un emprunt à la musique modale.

Lorsque le VIIe degré est situé, non plus un ton au-dessous de la tonique, mais un demi-ton diatonique au-dessous, le degré en question doit être qualifié de note sensible.

Voir aussi

Articles connexes

  • Portail de la musique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.