Space Telescope Science Institute

Le Space Telescope Science Institute (en abrégé STScI, l'« Institut des sciences du télescope spatial » en français) est une organisation fondée par la NASA pour gérer et diriger la recherche faite avec le télescope spatial Hubble et à partir de 2018 avec le télescope spatial James Webb. Le STScI se situe sur le campus Homewood de l'université Johns-Hopkins, aux États-Unis.

Historique

Le volet scientifique des opérations du télescope spatial Hubble est pris en charge par le STScI (Space Telescope Science Institute) dont les bureaux sont installés dans l'enceinte de l'université Johns-Hopkins à Baltimore. Cette structure, qui emploie 500 personnes dont une centaine d'astronomes, a été créée peu avant le lancement du télescope Hubble en 1990. Elle est gérée par l'AURA (Association of Universities for Research in Astronomy) pour le compte de l'agence spatiale américaine propriétaire de Hubble, la NASA. Ses principales tâches sont la sélection des demandes d'utilisation du télescope, la préparation et l’exécution des observations, la gestion du télescope et de ses instruments pour les aspects scientifiques et l'archivage et la distribution des données collectées par Hubble. Une quinzaine d'astronomes européens sont employés par le STScI pour représenter les intérêts de l'Europe dans le projet. De 1984 à 2010, l'Agence spatiale européenne et l'Observatoire européen austral disposaient d'une structure, le Space Telescope-European Coordinating Facility (en) (ST-ECF) implanté près de Munich en Allemagne, chargée d'assister les astronomes européens et de conserver les données scientifiques collectées[1].


Missions

Évaluation et sélection des propositions d'utilisation scientifique

Planification de l'activité des télescopes spatiaux

Gestion opérationnelle en vol

Traitement des données scientifiques

Distribution et archivage des données scientifiques

Etalonnage et évaluation des performances des instruments

Le STScI est responsable du calibrage en vol des instruments scientifiques des télescopes spatiaux Hubble (HSP) et James-Webb (JWST).

Nom (et abréviation) Fonction Statut Télescope
High Speed Photometer (en) (HSP) Photométrie rapide (temps) Retraité en 1993 Hubble (HST)
Wide Field and Planetary Camera (en) (WFPC) Imagerie UV/optique Retraité en 1993 HST
Faint Object Spectrograph (en) (FOS) Spectroscopie UV/optique Retraité en 1997 HST
Goddard High Resolution Spectrograph (en) (GHRS) Spectroscopie UV/optique Retraité en 1997 HST
Faint Object Camera (en) (FOC) Imagerie UV/optique Retraité en 2002 HST
Wide Field and Planetary Camera 2 (en) (WFPC2) Imagerie UV/optique Retraité en 2009 HST
Fine Guidance Sensor (FGS) Astrométrie de précision Actif HST
Space Telescope Imaging Spectrograph (en) (STIS) Spectroscopie UV/optique Actif (réparé) HST
Near Infrared Camera and Multi-Object Spectrometer (NICMOS) Spectroscopie grisme et imagerie IR (proche) En panne depuis 2013 HST
Advanced Camera for Surveys (en) (ACS) Imagerie UV/optique et spectroscopie grisme SBC et WFC (réparés) actifs ; HRC inactif[2] HST
Cosmic Origins Spectrograph (en) (COS) Spectroscopie UV Actif HST
Wide Field Camera 3 (en) (WFC3) Imagerie UV/optique/IR (proche) et spectroscopie grisme Actif HST
Near Infrared Camera (NIRCam) Imagerie IR (proche)/optique Planifié (2021) James-Webb (JWST)
Near Infrared Spectrograph (en) (NIRSpec) Spectroscopie IR (proche) Planifié (2021) JWST
Mid-Infrared Instrument (MIRI) Imagerie et spectroscopie IR (moyen) Planifié (2021) JWST
Tunable Filter Imager (FGS-TFI) Imagerie IR (proche à moyen) Planifié (2021) JWST

Gestion de programmes d'observation transverses

Gestion des installations au sol

Participation et financement d'activités de recherche

Vulgarisation scientifique

Références

  1. (en) « Institutions », site Hubble de l'ESA/ESO (consulté le 3 juin 2013)
  2. « Hubble Space Telescope ressources »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?)

Voir aussi

Lien externe

  • Portail de l’astronomie
  • Portail des universités américaines
  • Portail de Baltimore
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.