Staraïa Ladoga

Staraïa Ladoga (jusqu'en 1704, Ladoga) est un village (selo) du nord de la Russie, près de Volkhov dans l'oblast de Léningrad. Sa population était de 3 200 habitants en 2002.

Staraïa Ladoga
(ru) Старая Ладога

Héraldique
Administration
Pays Russie
Sujet fédéral Oblast de Léningrad
Code OKATO 41209862001
Indicatif +7 81363
Démographie
Population 2 183 hab. (2007)
Géographie
Coordonnées 59° 59′ 30″ nord, 32° 17′ 30″ est
Fuseau horaire UTC+04:00
Divers
Fondation 753
Ancien(s) nom(s) Aldeygyuborg, Ladoga
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Oblast de Léningrad
Staraïa Ladoga
Géolocalisation sur la carte : Russie
Staraïa Ladoga
Géolocalisation sur la carte : Russie
Staraïa Ladoga
Sources

    Le village est célèbre pour son monastère fondé en 1241, le monastère Saint-Nicolas. Au 8ème et 9ème siècles, c'était un important lieu d'échanges commerciaux entre plusieurs ethnies, principalement des Scandinaves appelés "Rus'". De ce fait, Staraïa Ladoga est souvent qualifiée de "plus ancienne capitale de la Russie".

    Histoire

    Origines du nom

    Les premiers habitants étaient des Finnois, des Slaves et des Varègues.

    À l’époque la ville, la rivière qui la traverse et le lac voisin étaient appelés Ladoga. Jusqu’à peu on ignorait lequel du lac et de la rivière a été baptisé en premier. Ladoga pouvant venir du finnois aaldokas, aallokas (inquiétante) et aalto (vague) si le lac a été nommé en premier, ou du finnois alode-joki’(aval de la rivière) si c’est la rivière. D’après Tatiana Jackson il est quasiment considéré comme acquis que Ladoga a désigné dans un premier temps la rivière, puis la ville et après le lac. Par conséquent elle retient l’étymologie venant du finnois alode-joki (aval de la rivière), le nom de la rivière aurait été repris par les normands par le mot ‘’Aldeigja’’ en vieux norrois, puis les slaves ont converti le nom en Ladoga par métathèse Ald → Lad[1].

    Pour Eugène Helimski, l’étymologie est germanique dès le départ. Le lac aurait été baptisé en vieux norrois Aldauga (qui est semblable à la mer) par les Varègues, après être passé par la forme intermédiaire Aldaugja le mot est transformé en Aldeigja par les Normands, puis repris par les Slaves en Ladoga par métathèse Ald → Lad[2].

    Fondation

    Les études dendrochronologiques suggèrent que Ladoga a été fondé en 753. Jusqu’à 950, il était l’un des ports commerciaux les plus importants d’Europe orientale. Les navires marchands naviguaient de la mer Baltique jusqu’à Novgorod par le biais de Ladoga puis continuaient jusqu’à Constantinople ou la mer caspienne. Cette route commerciale est connue sous le nom de route commerciale des Varègues aux Grecs. Une autre route existait en descendant la Volga jusqu’à Khazar capitale de l’Atil, puis en rejoignant les rives méridionales de la mer Caspienne, pour ensuite atteindre Bagdad. En témoigne la plus vieille pièce de monnaie arabe trouvée en Europe qui provient de Ladoga.

    Staraya Ladoga dans Peinture


    Notes et références

    1. Джаксон Т. Н. Альдейгья. Археология и топонимика // Памятники средневековой культуры: Открытия и версии. СПб., 1994. С. 77—79.
    2. Helimski, Eugen. Ladoga and Perm revisited

    Articles connexes

    • Portail de la Russie
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.