Stephen A. Douglas

Stephen Arnold Douglas, né le à Brandon, et mort le à Chicago, est un homme politique américain de l'Illinois, connu pour avoir fait voter l'acte Kansas-Nebraska en 1854, qui reconnaissait ces deux territoires comme États et légalisait l'esclavage dans le premier et l'interdisait dans le second pour préserver l’équilibre politique entre le Sud esclavagiste et le Nord abolitionniste.

Pour les articles homonymes, voir Douglas.
Stephen A. Douglas
Stephen A. Douglas (entre 1855 et 1861).
Fonctions
Sénateur des États-Unis
Représentant des États-Unis
Député à la Chambre des représentants de l'Illinois
Biographie
Naissance
Décès
(à 48 ans)
Chicago
Sépulture
Nom de naissance
Stephen Arnold Douglas
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Parti politique
signature

Pragmatique, il cherche également au sein du Parti démocrate à concilier les tendances esclavagiste et abolitionniste en suggérant d'étendre l'esclavage aux territoires nouvellement colonisés tout en laissant aux colons la possibilité de voter pour son abolition dans leurs États respectifs. Il est choisi comme candidat du parti démocrate pour l’élection présidentielle de 1860[1]. Quand la guerre civile éclate en avril 1861, il rallie ses partisans à l'Union, mais il est emporté quelques semaines plus tard par la fièvre typhoïde.

Références

  1. John Keegan, La guerre de Sécession, Perrin, , p. 55

Liens externes

  • Portail de l’Illinois
  • Portail de la politique aux États-Unis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.