Stephen Gelbart

Stephen Samuel Gelbart est né le à Syracuse, dans l'État de New York. C’est un mathématicien israélo-américain, qui étudie la théorie des nombres, la théorie des représentations et les fonctions automorphes (en).

Stephen Gelbart
Stephen Gelbart en 1997
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Directeur de thèse
Distinction

Carrière

Stephen Gelbart a étudié à l’université Cornell, où il a obtenu sa licence en 1967, et à l’université de Princeton, où il a obtenu le master un an plus tard. C'est là qu’il reçoit le grade de docteur, en 1970, sous la direction d’Elias Stein, sur le thème de l’analyse de Fourier dans les espaces matriciels. En 1971, il est professeur assistant, puis professeur associé en 1975 et professeur en titre à partir 1980, toujours à l’université de Cornell. Quatre ans plus tard, il devient professeur à l’Institut Weizmann pour les sciences. Il a travaillé en 1972/73 à l'Institute for Advanced Study et a été invité à enseigner à l’université hébraïque et à l’université de Tel-Aviv. Il a été aussi professeur invité à Berkeley en 1997 et à Yale en 2004. Stephen Gelbart a été l'un des moteurs de la poursuite du programme de Langlands, initié par Robert Langlands, pour le lien entre les fonctions L de la théorie des nombres et les représentations automorphes. Il a été président de l’Union mathématique israélienne de 1994 à 1996.

Vie privée

Il est marié et a trois enfants et cinq petits-enfants.

Sélection de publications

  • Automorphic Forms on Adele Groups, coll. « Annals of Mathematical Studies » (n° 83), PUP, 1975
  • « An Elementary Introduction to the Langlands Program », dans Bull. Amer. Math. Soc., vol. 10, n° 2, 1984, p. 177-219
  • « Riemann's Zeta Function and Beyond », avec Stephen D. Miller, dans Bull. Amer. Math. Soc., vol. 41, n° 1, 2004, p. 59-112
  • « Lectures on automorphic L-Functions », avec James Arthur, dans L-functions and Arithmetic, Durham Symposium 1989, CUP, 1991

Liens externes


(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Stephen Gelbart » (voir la liste des auteurs).
  • Portail des mathématiques
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.