Stephen Keshi

Stephen Okechukwu Keshi (né le à Lagos (Nigeria) et mort le à Benin City (Nigeria)[1]) est un footballeur international nigérian (64 sélections - 9 buts) devenu entraîneur. Il a gagné la Coupe d'Afrique des Nations en 1994 en tant que joueur et en 2013 en tant qu'entraîneur.

Stephen Keshi
Biographie
Nom Stephen Okechukwu Keshi
Nationalité Nigérian
Naissance
Lieu Lagos (Nigeria)
Décès
Lieu Benin City (Nigeria)
Taille 1,85 m (6 1)
Période pro. 1979 - 1997
Poste Défenseur puis entraîneur
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1979 ACB Lagos 010 0(1)
1980-1984 New Nigeria Bank 042 0(4)
1985 Stade d'Abidjan013 0(2)
1986-1987 KSC Lokeren 028 0(6)
1987-1991 RSC Anderlecht 117 (18)
1991-1993 RC Strasbourg 062 0(9)
1993-1994 RWD Molenbeek 004 0(0)
1995 CCV Hydra 020 0(1)
1996 Sacramento Scorpions 016 0(3)
1997 Perlis FA 034 0(4)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1981-1994 Nigeria064 0(9)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2004-2006 Togo
2007-2008 Togo
2008-2010 Mali
2011 Togo
2011-2014 Nigeria 22v 15n 9d
2015 Nigeria
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Biographie

Le joueur

Stephen Keshi était défenseur central. Il était surnommé « Big Boss ». Il a joué avec les Super Eagles durant la Coupe du monde 1994 et a remporté la Coupe d'Afrique des nations (CAN) la même année. Côté clubs, il a passé quatre saisons à Anderlecht, remportant un titre de champion de Belgique en 1991 et deux coupes de Belgique en 1988 et 1989. Il a ensuite porté les couleurs du RC Strasbourg de 1991 à 1993 où il inscrira un but de légende face à Rennes, en barrage, pour l'accession du RC Strasbourg en Division 1, le 13 mai 1992. Il a également joué aux États-Unis et en Malaisie où il achève sa carrière de joueur en 1997.

L'entraîneur

Devenu entraîneur, il entre dans le staff des Super Eagles, mais pas en tant qu'entraîneur principal. C'est à la tête de l'équipe du Togo qu'il fait ses preuves en qualifiant à la surprise générale ce petit pays pour la phase finale de la Coupe du monde 2006. Mais il ne dirigera pas le Togo en Allemagne : il est en effet remplacé par Otto Pfister après l'échec rencontré lors de la CAN 2006.

Il est nommé entraîneur de l'équipe du Mali le 2 avril 2008. Après des résultats décevants à la CAN 2010 en Angola, Keshi est limogé par la fédération malienne début 2010[2].

Après un bref retour à la tête du Togo, il devient le sélectionneur de l'équipe du Nigeria en novembre 2011. Il mène l'équipe à la victoire lors de la CAN 2013. Il est le deuxième Africain à remporter le trophée continental en tant que joueur et entraîneur, après l’Égyptien Mahmoud El-Gohary. Il qualifie son pays pour la phase finale de la Coupe du monde de football de 2014 au Brésil, le Nigeria quittant la compétition au stade des huitièmes de finale après une défaite sur le score de deux buts à zéro face à la France.

Décès

Le 8 juin 2016, son manager Emmanuel Ado annonce le décès de Stephen Keshi à Bénin City, a priori de causes cardiaques. Cette disparition intervient un an après le décès de l'épouse de l'ancien Super Eagle, Kate, disparue d'un cancer en 2015.

Palmarès

Joueur

En club

En Équipe du Nigéria

Entraîneur

Avec l'Équipe du Togo

Avec l'Équipe du Mali

Avec l'Équipe du Nigéria

Notes et références

  1. « Nigeria : Stephen Keshi est décédé », sur lequipe.fr, 8 juin 2016
  2. « CAN-Mali : Keshi limogé », sur afrik.com, 29 janvier 2010

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail du Nigeria
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.