Stroud (Oklahoma)

Stroud est une ville du Comté de Creek et du comté de Lincoln dans l'Oklahoma , aux États-Unis. Au recensement de 2010, la population de la ville était de 2 690 habitants[1].

Pour les articles homonymes, voir Stroud (homonymie).

Stroud, Oklahoma
Administration
Pays États-Unis
État Oklahoma
Comtés Comté de Creek
comté de Lincoln
Type de localité City
Démographie
Population 2 690 hab. (2010)
Densité 83 hab./km2
Géographie
Coordonnées 35° 45′ 33″ nord, 96° 39′ 08″ ouest
Altitude 270 m
Superficie 3 230 ha = 32,3 km2
· dont terre 29,8 km2 (92,26 %)
· dont eau 2,5 km2 (7,74 %)
Localisation

Carte des comtés de Comté de Creek
comté de Lincoln.
Géolocalisation sur la carte : Oklahoma
Stroud, Oklahoma
Géolocalisation sur la carte : États-Unis
Stroud, Oklahoma
Géolocalisation sur la carte : États-Unis
Stroud, Oklahoma

    Histoire

    Stroud a été fondée en 1892 et ainsi nommée en l'honneur de l'investisseur James W. Stroud, qui s'implanta à cette époque, dans l'Oklahoma, et qui fut pionnier de la ville. Sur ce territoire les boissons alcoolisées pouvaient être vendues légalement, de ce fait il existait tout un commerce avec les villes proches des territoires indiens. Ces villes connues sous le nom de « villes du whisky » avaient la réputation d'être « sauvages » en raison de leurs nombreux saloons et commerces fréquentés pas les cow-boys et les voyageurs en provenance des territoires indiens sur lesquels l'alcool était prohibé. Cette période fur de courte durée car l'État d'Oklahoma, en 1907, fut visé par une loi interdisant la vente d'alcool[2]

    En 1901, après une émeute raciale, le couvre feu fut instauré dans la ville, avec un panneau avertissait les Afro-Américains de ne pas sortir la nuit[3].

    Au cours de la première décennie du XXe, l'économie de la ville de Stroud était basée sur la culture du coton dans les campagnes environnantes. La population de l’état s'élevait à 1 312 habitants. En 1909, la ville de Stroud disposait de deux banques, de deux journaux, de quatre égreneuses de coton et d'un moulin à huile de coton, mais le recensement de 1910 mit à l'évidence du déclin démographique la population étant tombée à 1 220 habitants[2].

    Le , la ville de Stroud fut victime du légendaire hors-la-loi Henry Starr (en), avec six autres malfrats, il décida de voler dans le même temps deux banques. Ces projets furent un désastre pour Henry Starr, qui après avoir volé la Stroud National Bank et la First National Bank, firent que les citoyens levèrent les armes contre les bandits. Henry et un comparse Lewis Estes, furent blessés et capturés après une fusillade. Un gang parvint à s’échapper avec 5 815 $[4]. Henry a été condamné à la prison du pénitencier d’État d’Oklahoma , mais il fut remis en liberté provisoire après n'avoir purgé que quatre années.

    Stroud le Rock Café

    La ville redevint calme jusqu'en 1926, année de la construction de la US Route 66. À la fin de la construction de l’autoroute, la ville de Stroud est devenue une aire de repos avec des équipements tels que des motels, des stations-service et des restaurants. Le Rock Café (en), construit pendant la Grande Dépression à l' aide de grès local éliminé lors de la construction de la Route 66, a fonctionné 24 heures par jour pendant son apogée des années 1950. Les affaires ont diminué après que fut mis en placeTurner Turnpike une route à péage dans le centre de l' Oklahoma , reliant ses deux plus grandes villes, Oklahoma City et Tulsa .

    la ville de Stroud a été dévastée par une série de tornades en 1999, qui ont détruit le centre commercial Tanger Outlet Center, qui comptait 53 magasins, ainsi qu’un centre de distribution appartenant à la société de restauration Sygma. Aucune de ces installations n'ayant été reconstruite, il en a résulté une perte de 800 emplois ce qui a provoqué une nette diminution économique pour la ville.

    Géographie

    Section Ozark Trails sur la route 66 à Stroud

    Elle est située sur la célèbre U.S. Route 66[5]. Selon le United States Census Bureau, la ville a une superficie totale de 32,3 km2 (12,5 miles2), dont 29,8 km2 (11,5 miles2) sont des terres et 2,6 km2 (mile2), et le reste (7,93%) est de l'eau.

    Démographie

    Société

    Evolution démographique Selon le recensement de 2010, la population comptait 2 690 habitants.

    Groupes ethniques et minorités étrangères

    Selon le recensement de 2010, la composition ethnique de la ville était composée de 83,5% de Blancs , 2,5% d' Afro-Américains , 8,0% d' Amérindiens , 0,3% d' Asiatiques, 0,9% d’autres races et 4,9% d’au moins deux groupes ethniques. Les Hispaniques ou Latinos représentent 2,7% de la population.

    Économie

    En 2001, les équipes de Pixar Animation Studios se sont rendues à la recherche des 66 Américains pour le film d’animation Cars, à une époque où l’économie de la ville tentait encore de se remettre de la tornade de 1999 et où le Rock Café était en cours de restauration. Le personnage de Radiator Springs, l'hôtelière Sally Carrera est fortement basée sur la propriétaire du Rock Café, Aube Welch et ses efforts pour promouvoir et reconstruire la ville. Un incendie a ravagé le restaurant le , le gril et les murs, en pierre d'origine ont toutefois, survécu. Le Rock Café a été reconstruit par le conservateur historique David Burke ; et Dawn Welch a rouvert l'établissement le .

    La ville de Stroud connaît une reprise de l’activité économique dans les secteurs du pétrole et du gaz et abrite Service King, un fabricant d’installations de reconditionnement des champs de pétrole. De plus, le tourisme reste très attractif sur l'historique route US 66. Par ailleurs, la viticulture contribuent de plus en plus à l'économie locale, en développant notamment l'émergence de vins produits localement et des entreprises qui s'y rattachent.

    Le siège national de Sac and Fox Nation (en) l’un des plus gros employeurs de la région est situé à environ km au sud de la ville[2].

    Gouvernance

    La ville de Stroud est une personne morale qui a le statut de corporation municipale[2].

    Personnalités

    • Thomas G. Andrews a vécu dans la ville de Stroud, de 1911 à 1918. Il fut nommé juge associé de la Cour suprême de l'Oklahoma[6].
    • Jim Thorpe joueur et un dirigeant de football américain, un joueur de baseball et de basket-ball, un athlète et un acteur américain d'ascendance blanche et amérindienne.

    Jumelages

    Source

    Références

    1. https://web.archive.org/web/20110721034521/http://factfinder2.census.gov/faces/tableservices/jsf/pages/productview.xhtml?pid=DEC_10_PL_GCTPL2.ST13&prodType=table "la population de la ville 2010 et le statut d'occupation de logement". US Census Bureau. Archivé de l'original le 21 juillet 2011 . Récupéré le 17 mai 2012]
    2. (en) Danny R. Beltz, « Stroud », sur Encyclopédie de l'histoire et de la culture de l'Oklahoma (consulté le 5 décembre 2019).
    3. Contours d'Oklahoma" . Le Wichita Daily Eagle . Wichita, Kansas. 3 septembre 1901. p. 4 - via Newspapers.com. La semaine dernière, après le riat [sic de Stroud, une pancarte a été peinte et collée sur l'un des coins saillants: "Nigger, ne laisse pas le soleil se coucher sur U."]
    4. "Stroud, Oklahoma- l'enfer s'élevant au fin du XIXe" . Récupéré le 2008-07-04
    5. "Fichiers de répertoire géographiques américains: 2010, 2000 et 1990" . United States Census Bureau . 2011-02-12 . Récupéré le 2011-04-23
    6. (en) Victor E. Harlow, Makers of Government in Oklahoma: A Descriptive Roster of Oklahomans Whose Influence and Activity Make Them Significant in the Course of Public Events in Their State, Harlow publishing Company, ("Thomas%20G.%20Andrews"%20%20Oklahoma%20attorney&f=false lire en ligne), p.344.
    • Portail de l’Oklahoma
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.