Susanne de Navailles

Susanne de Baudéan de Neuillant de Parabere, duchesse de Navailles (1625 - 1700), fut Première dame d’honneur de la reine Marie-Thérèse d'Autriche (1638-1683) de 1660 à 1664[1].

Susanne de Navailles
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Biographie

Fille de Charles, comte de Neuillan, elle épousa en 1651 le futur maréchal Philippe de Montaut-Bénac de Navailles.

Elle est surtout connue pour son opposition à l'adultère du roi avec les demoiselles d'honneur de la reine, demoiselles dont elle avait la charge en tant que Première dame d'honneur.

En effet, quand le roi Louis XIV commença à courtiser Anne-Lucie de la Mothe-Houdancourt, la duchesse protesta, utilisant des arguments religieux. Le roi la réprimanda, lui demandant de cesser son ingérence et de comparer les effets de son mécontentement avec les bénéfices de sa complicité. Malgré cet avertissement, et après avoir consulter un prêtre, la duchesse ne changea pas son attitude, essayant d'empêcher l'accès au roi à la chambre des demoiselles, allant même jusqu'à placer des barreaux aux entrées secrète de cette chambre.

Le résultat fut la disgrâce et le bannissement de la cour pour elle et son époux en 1664. Le couple se retira dans ses domaines au château de Villebois en Angoumois, mais leur bannissement fut révoqué en 1666 à la demande de la mère du roi, Anne d'Autriche.

Notes et références

  1. Memoirs of Madame De Motteville on Anne of Austria and Her Court, trans. Katharine Prescott Wormeley (Boston: Hardy, Pratt & Company, 1902), Vol. III, pp. 277-281, 296-297).
  • Portail du royaume de France
  • Portail de la France du Grand Siècle
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.