Suzanne Drouet-Réveillaud

Suzanne Drouet-Réveillaud ( - [1]) est une peintre orientaliste française, née à Paris.

Suzanne Drouet-Réveillaud
Naissance
Décès
(à 85 ans)
Nationalité
Activité
Maître

Biographie

Petite-fille du sculpteur Charles Cordier, elle fait partie des premières femmes admises aux Beaux-Arts de Paris. Elle étudie sous la direction de Ferdinand Humbert et a pour camarades Marcelle Ackein, Aline de Lens. Elle obtient des prix de la Société Coloniale des Artistes Français lui offrant une bourse pour la Tunisie en 1919 puis pour le Maroc en 1923. Elle épouse André Réveillaud, contrôleur civil de Méknès puis avocat à Fès et écrivain. Elle séjournera au Maroc jusqu'en 1950, habitant la médina de Fès.

C'est dans ce pays qu'elle réalisera la plus grande partie de son œuvre. Elle participera à plusieurs expositions à la galerie Derche de Casablanca avec les peintres Marcel Vicaire et Jean Baldoui de 1929 à 1931 et son œuvre est saluée par les critiques de l'époque. En 1954 elle obtient un prix lui permettant de se rendre au Cameroun. Elle a 69 ans et parcourra le pays en rapportant des toiles représentant des villages reculés et des portraits de femmes de différentes tribus. Infatigable elle entreprend ensuite en 1960 un voyage en cargo qui la conduira jusqu'en Chine et au Japon puis un autre au Mexique en 1963, en avion cette fois, rapportant de ces pays de nouvelles toiles témoignant toutes de sa très grande maîtrise de l'usage des couleurs.

Références

Outre le livre de Christiane et Pierre Dalibard sur la biographie de l'artiste et son catalogue, divers auteurs ont présenté ce peintre :

  • Présentation générale de l’œuvre de Suzanne Drouet-Réveillaud, article d'Alain Massaoudi, Maître de Conférences en histoire contemporaine à l'Université de Nantes, publié dans le livre de Pierre et Christiane Dalibard
  • Thé au Jasmin, blog sur l'orientalisme
  • Présentation de la Collection de Denise Masson - Suzanne Drouet Réveillaud
  • Exposition sur la collection de Denise Masson organisée par Alain Messaoudi à l'Institut Français
  • Les Africanistes, peintres voyageurs, 1860-1960, Lynne Thornton
  • C'était le temps où Charles Cordier unissait l'onyx et le bronze, Pierre Dalibard, Éditions Tensing, 2014. Ce livre contient une correspondance entre Charles Cordier, grand-père de l'artiste et Suzanne Drouet Réveillaud

Bibliographie

  • Elle signait Drouet Réveillaud, Christiane et Pierre Dalibard, Éditions Tensing, 2014. Catalogue raisonné comprenant près de 1000 toiles et dessins dont plus de 400 sont illustrés par des photos.
  • L'odyssée d'un peintre, Suzanne Réveillaud Kriz, Éditions Fischbacher en 1973. Biographie de l'artiste
  • Portail de la peinture
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.