Système éducatif en Espagne

Le système éducatif espagnol se caractérise par deux spécificités majeures : sa forte décentralisation, due à l'organisation administrative du pays, et la part importante de l'enseignement privé confessionnel.

Éducation en Espagne
Système éducatif
Type Décentralisé
Langue de scolarisation Espagnol, et langues officielles des communautés autonomes
Budget  
· Montant 45 milliards d’euros [1]
Organisme de tutelle Ministère de l'Éducation,
de la politique sociale et du sport
Ministère de la Science et de l'Innovation
Communautés autonomes
Indicateurs
Taux d'alphabétisation  
· Général 100 %
· Hommes 100 %
· Femmes 100 %
Scolarisation  
Diplômés  
· Secondaire 45,4 %
· Supérieur 38,1 %

Grands principes

Répartition des compétences

Les compétences de l'État

Les compétences des communautés autonomes

Organisation de l'enseignement

L'enseignement scolaire

L'enseignement pré-élémentaire

L'enseignement maternel est encouragé en Espagne même s'il n'est pas obligatoire. En effet l'école n'est obligatoire qu'entre six et seize ans. L'enseignement maternel appelé educación infantil temprana ou familièrement parvulitos se déroule dans le CEIP (Centro de Educación Infantil y Primaria = Établissement d'Éducation Infantile et Primaire, nommé souvent Colegio ~ Petite Section) il est composé de:

  • Primer año (petite section maternelle 3 ans)
  • Segundo año (moyenne section maternelle 4 ans)
  • Tercer año (grande section maternelle 5 ans)

Après cela, les enfants entrent en primero de primaria qui correspond au CP en France.

L'enseignement primaire

L'enseignement primaire espagnol se déroule en six années dans le CEIP (Centro de Educación Infantil y Primaria = Établissement d'Éducation Infantile et Primaire, nommé souvent Colegio ~École) :

  • Primero de primaria
  • Segundo de primaria
  • Tercero de primaria
  • Cuarto de primaria
  • Quinto de primaria
  • Sexto de primaria (6e/Collège)

L'enseignement secondaire

L'enseignement secondaire est composé de l'ESO qui dure quatre années et du Bachillerato qui dure deux ans, tout se déroule dans l'IES (Instituto de Educación Secundaria = Institut d'éducation secondaire, souvent appelé Instituto ~ Colegio) :

  • Primero de la ESO (5e)
  • Segundo de la ESO (4e)
  • Tercero de la ESO (3e)
  • Cuarto de la ESO (2de) (Lycée)

Après cuarto de la ESO s'ils obtiennent le diplôme les jeunes peuvent quitter le Lycée où ensuite, ils accèdent au bachillerato. Au Bachillerato ils choisissent une section entre ciencias y tecnología (scientifique, S), ciencias sociales (économique et sociale, ES), humanidades (littéraire, L) ou Artes  : Art Appliqué, (STD2A).

  • Primero de Bachillerato (1re) (Lycée)
  • Segundo de Bachillerato (terminale) (Lycée)

Après Segundo de Bachillerato, les notes obtenues dans ces années sont rassemblées pour avoir une moyenne. Cette moyenne permet avec la Selectividad ou PAEU (Examen d'entrée à l'université) de faire des études supérieures. Chaque université proposant une note moyenne minimale différente, il est important d'avoir une bonne note pour pouvoir aller dans l'université de son choix.

À partir de l'année scolaire 2017-2018 la Selectividad n'existera plus, d'après la nouvelle loi du gouvernement espagnol (Ley LOMCE (es) ou Ley Wert (fr)), la religion ou une matière facultative seront obligatoires et compteront pour la moyenne, et on fera des évaluations de l'État pour obtenir le diplôme à la fin des études de l'ESO et du Bachillerato.

L'enseignement supérieur

Doctorado (>3)
Master (1 ou 2)
Grado (4)
Espagne

En Espagne, l'ancienne licenciatura de quatre à cinq années d'études a été remplacée par le nouveau diplôme de « Grado » , se déroulant en quatre ans d'études. Cette réforme a commencé à partir de l'année 2008-2009, dans un processus de transition et a abouti pendant l'année 2009-2010. Les anciennes licenciaturas ont disparu définitivement de l'enseignement à partir de l'année 2015. Le master se déroulera de manière générale en une année.

Tendances du système éducatif espagnol

Près de 29 % des élèves espagnols redoublent une classe au cours de leur scolarité, l'un des taux les plus élevés parmi les pays de l'OCDE. Une étude de l'ONG Save the Children relève que les élèves issus d'un milieu social défavorisé sont quatre fois plus exposés au redoublement que les élèves issus d'un milieu privilégié[2].

La politique linguistique

La part de l'enseignement privé

En Espagne, l'enseignement privé détient une part presque aussi importante que l'enseignement public. En effet, l'Espagne est un pays à 80% catholique[3], c'est pour cette raison qu'une grande partie des parents pratiquant cette religion inscrivent leurs enfants dans des écoles pratiquant la religion catholique.

Les performances du système

Notes et références

  1. Source : Données statistiques officielles sur l'éducation, sur le site du ministère espagnol de l'éducation (es)
  2. Los alumnos pobres repiten cuatro veces más que los de familias con más recursos, EL PAÍS, 5 décembre 2019
  3. « Présentation de l'Espagne », sur France Diplomatie : : Ministère des Affaires étrangères et du Développement international (consulté le 20 mars 2017)

Voir aussi

Lien externe

  • Portail de l’éducation
  • Portail de l’Espagne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.