Taï-le

Le taï-le (dehong dai en chinois) est un alphasyllabaire utilisé pour l’écriture du tai nüa en Birmanie, au Laos, en Thaïlande et au Vietnam. Il est développé au xiiie siècle.

Cette page contient des caractères d'alphasyllabaires indiens. En cas de problème, consultez Aide:Unicode.

Taï-le

Texte bouddhique en Taï-le conservé au Musée national de l'écriture chinoise
Caractéristiques
Type Alphasyllabaire
Historique
Époque xiiie siècle jusqu’à nos jours
Système(s) parent(s) Protosinaïtique

 Phénicien
  Araméen
   Brahmi
    Pallava
     Écriture birmane
      Taï-le

Codage
Unicode U+1950 à U+197F
ISO 15924 Tale[1]

En Chine, le nouveau taï-lue (en) a été proposé par le gouvernement pour remplacer le taï-le pour l’écriture du . Cette nouvelle écriture est dérivée de l'ancien Tai Lue (en), « Dai Tam ».

Notes et références

Bibliographie

  • (en) Chine, Proposal Summary Form for Dai scripts (N2371), (lire en ligne)
  • (en) Irlande et Michael Everson, Revised proposal for encoding the Tai Le script in the BMP of the UCS (N2372), (lire en ligne)
  • (en) Xi Weining, Zhao Qinglian et Michael Everson, Report on Tai Le (Dehong Dai) script (N2292), (lire en ligne)

Voir aussi

  • Portail de la Chine
  • Portail de l’écriture
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.