Tage

Le Tage (en espagnol Tajo, en portugais Tejo) est un fleuve qui prend sa source en Espagne, traverse le Portugal où il se jette dans l'océan Atlantique à Lisbonne.

Pour les articles homonymes, voir Tage (homonymie).

le Tage
(espagnol Tajo, portugais Tejo)

Le Tage vu du château d'Almourol.

Cours du Tage à travers la péninsule Ibérique. (Version interactive)
Caractéristiques
Longueur 1 078 km
Bassin 81 447 km2 (dont 68 % en Espagne et 32 % au Portugal)
Bassin collecteur Tage
Débit moyen 236 m3/s
Cours
Source Fuente de García
· Altitude 1 580 m
· Coordonnées 40° 19′ 11″ N, 1° 41′ 51″ O
Embouchure l'Atlantique
· Localisation Lisbonne
· Altitude m
· Coordonnées 38° 39′ 37″ N, 9° 17′ 50″ O
Géographie
Pays traversés Espagne
Portugal
Principales localités Abrantes, Tolède, Lisbonne

Sources : OpenStreetMap

Présentation

C'est le plus long fleuve de la péninsule Ibérique (1 078 km, dont 802 km en Espagne, 48 km le long de la frontière entre le Portugal et l'Espagne et 228 km au Portugal, y compris les 35 km de son estuaire dans la mer de Paille, qui borde Lisbonne). Il draine un bassin versant de 80 100 kilomètres2 (le deuxième plus grand de la péninsule ibérique après le Douro).

La source du Tage est la Fuente de García, dans la municipalité de Frías de Albarracín, dans le massif des Montes Universales, dans le système ibérique. Tous ses principaux affluents y entrent par la rive droite (nord).

Le Tage est très utilisé sur la majeure partie de son parcours. Plusieurs barrages et dérivations alimentent en eau potable des régions du centre de l'Espagne et du Portugal, tandis que des dizaines de centrales hydroélectriques génèrent de l'électricité. Entre les barrages, il suit un parcours très encaissé, mais après le château d'Almourol, il pénètre dans une large vallée alluviale, sujette aux inondations.

Une légende affirme qu'Héraclès aurait tracé de son épée le lit du Tage autour de Tolède[1]. Le pont Vasco da Gama qui enjambe l'estuaire du Tage à Lisbonne avec 17,28 km est le deuxième plus long pont d'Europe (après le pont de Crimée en Russie).

En Espagne

Sacedón est la première ville remarquable sur le Tage. Au-dessous d'Aranjuez, il reçoit les eaux des affluents Jarama, Henares, Algodor et Tajuña. En aval de Tolède, il reçoit le Guadarrama. En amont de Talavera de la Reina, il reçoit l'Alberche. À Valdeverdeja se trouve l'extrémité supérieure du lac du barrage de Valdecañas (es), au-delà duquel se trouvent le barrage de Torrejon, dans laquelle se jette le Tiétar, puis le barrage d'Alcántara, dans lequel se jette l'Alagón à son extrémité inférieure.

Il existe un canal et un aqueduc entre le Tage et le Segura, le Trasvase Tajo-Segura (es).

Au Portugal

Après avoir formé la frontière, il entre entièrement au Portugal en passant par Vila Velha de Ródão, Abrantes, Constância, Entroncamento, Santarém et Vila Franca de Xira, au commencement du long estuaire.

Cet estuaire est protégé par la réserve naturelle de l'estuaire du Tage (en).

La région portugaise de l'Alentejo et l'ancienne province de Ribatejo tiennent leur nom du fleuve; Alentejo, alémé Tejo "Au-delà du Tage" et Ribatejo de l'arriba Tejo, une manière archaïque de dire "Haut-Tage".

Toponymie

  • Tajo (espagnol),
  • Tejo (portugais),
  • Daghi ou Taghi, signifiant bonne pêche (phénicien).

Les Lisboètes surnomment son estuaire mer de Paille (en portugais Mar da palha), à cause de sa couleur en fin de journée, lorsque le soleil couchant fait scintiller de jaune cette vaste étendue d'eau entre Lisbonne et Almada[2].

Affluents

Cours du Tage et de ses affluents de plus de 100 km.

Le tableau ci-dessous recense les principaux affluents du Tage et les situations de leurs confluences.

Principaux affluents Situation de leur confluence
NomlongueurRive de confluenceAltitude[3]LieuCoordonnées
Guadiela115 kmGauche645 mBuendía40° 21′ 45″ N, 2° 48′ 58″ O
Jarama190 kmDroite482 mAranjuez40° 01′ 51″ N, 3° 38′ 59″ O
Algodor102 kmGauche461 mTolède39° 54′ 32″ N, 3° 52′ 40″ O
Guadarrama131 kmDroite430 mAlbarreal de Tajo39° 52′ 55″ N, 4° 10′ 09″ O
Alberche177 kmDroite370 mTalavera de la Reina39° 57′ 48″ N, 4° 46′ 14″ O
Ibor60 kmGauche299 mBohonal de Ibor39° 48′ 42″ N, 5° 33′ 06″ O
Tiétar149 kmDroite205 mSerradilla39° 50′ 18″ N, 6° 01′ 22″ O
Almonte97 kmGauche202 mGarrovillas de Alconétar39° 43′ 14″ N, 6° 28′ 05″ O
Alagón205 kmDroite202 mAlcántara39° 44′ 28″ N, 6° 52′ 33″ O
Salor120 kmGauche123 mMembrío39° 39′ 28″ N, 7° 03′ 54″ O
Zêzere242 kmDroite14 mConstância39° 28′ 24″ N, 8° 20′ 18″ O

Débit moyen

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : Alcántara
(1915 - 1995)
Source : Tejo Basin - Station: Alcantara UNH/GRDC

Liens externes

Voir aussi

Les coordonnées de cet article :

Notes et références

  1. « Sage en Espagne, le Tage se libère au Portugal », sur l'hebdomadaire La Croix (consulté le 17 avril 2019)
  2. « Guide du Routard sur Lisbonne »
  3. Google Earth
  • Portail des lacs et cours d’eau
  • Portail de l’Aragon
  • Portail de Castille-et-León
  • Portail de Madrid et sa communauté
  • Portail de l’Estrémadure
  • Portail du Portugal
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.