Tegucigalpa

Tegucigalpa (prononciation espagnole : /teɣusiˈɣalpa/) ou Tégucigalpa[2] est la capitale et la ville la plus importante du Honduras. D'après des estimations, sa population s'élève en 2011 à 1 090 000 d'habitants[1]. Les habitants de Tegucigalpa sont les Tegucigalpais.

Tegucigalpa

Drapeau

En haut à gauche : Torre Alianza ; en haut à droite : Torre Sky Residence Club ; au centre, vue panoramique depuis Lomas del Mayab ; en bas à gauche : Hotel Clarión ; en bas à droite : Torre Lafise.
Administration
Pays Honduras
Département Francisco Morazán
Maire Nasry Asfura (PNH)
Démographie
Gentilé Tegucigalpense
Population 1 088 470 hab. (2011[1])
Densité 5 402 hab./km2
Géographie
Coordonnées 14° 06′ 00″ nord, 87° 13′ 00″ ouest
Altitude 1 000 m
Superficie 20 150 ha = 201,5 km2
Superficie de l'agglomération 139 650 ha = 1 396,5 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Honduras
Tegucigalpa
Liens
Site web [...]
    Ancien Palais présidentiel

    Géographie

    La ville de Tegucigalpa est située dans la vallée du même nom, à une altitude de 990 m. Tegucigalpa est également la capitale du département de Francisco Morazán.

    Histoire

    Vers 1536, le site de Tegucigalpa est peuplé par d'importantes communautés d'Indiens pech (en), Tolupanes et tawahkas[3]. Dix-huit ans après l'implantation d'une exploitation minière d'or et d'argent[réf. nécessaire], Real de Minas de San Miguel de Tegucigalpa est officiellement fondée le par des colons espagnols[3],[4].

    Les villes de Tegucigalpa et Comayagua sont tour à tour capitales de la république indépendante du Honduras, jusqu'en 1880, date à laquelle Tegucigalpa devient la capitale de façon permanente.

    L'université nationale autonome du Honduras y est établie en 1847. Le musée national possède une importante collection de pièces datant de la période précolombienne. Dans les années 1930, la ville de Comayagüela, située sur l'autre rive de la rivière Choluteca, est incorporée à Tegucigalpa.

    Les industries de la ville produisent aujourd'hui textile, sucre, et cigarettes.

    Le cyclone tropical Mitch frappe la ville en 1998, lui causant d'importants dégâts.

    Archevêché

    Transports

    L'aéroport international de Tegucigalpa est célèbre pour sa piste en pleine ville, l'une des plus courtes au monde. Juste avant l'atterrissage, le pilote doit négocier un virage à quarante-cinq degrés[réf. nécessaire].

    Galerie de photos

    Personnalités

    Jumelage

    Notes et références

    1. Tegucigalpa sur le site de l'encyclopédie Larousse. Consulté le 13 avril 2013.
    2. Terme recommandé par la Commission générale de terminologie et de néologie, et publié au Journal officiel de la République française le 24 septembre 2008. Lire en ligne
    3. (es) Municipio de Tegucigalpa, angelfire.com. Consulté le 13 avril 2013.
    4. (en) Tegucigalpa, emporis.com. Consulté le 13 avril 2013.

    Liens externes

    • Portail du Honduras
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.