Terje Rypdal

Terje Rypdal est un guitariste de jazz et un compositeur, né le 23 août 1947 à Oslo, Norvège.

Pour les articles homonymes, voir Rypdal.
Terje Rypdal
Terje Rypdal au festival de jazz de Moers (Allemagne) en 2010.
Informations générales
Naissance
Oslo, Norvège
Activité principale Compositeur
Genre musical Jazz
Instruments guitare
Labels ECM

Biographie

Dès son plus jeune âge, il étudie le piano, la trompette et la guitare. Influencé au départ par le rock, il se tourne rapidement vers le jazz. Son premier album en leader est Bleak House, avec le saxophoniste norvégien Jan Garbarek en 1968. Il rencontre le succès avec le quartet qu'il forme avec Garbarek, Jon Christensen et Arild Andersen. Ils enregistrent un album, Afric Pepperbird en 1970.

Multi-instrumentiste, il devient par la suite un fidèle du label munichois ECM.

Rypdal étudie la composition au conservatoire d'Oslo (1970–72) avec Finn Mortensen et l'improvisation avec George Russell. Ses premiers goûts esthétiques le portent vers Mahler, Ligeti et Penderecki[1]. Sa première œuvre, « Eternal Circulation » (1971) est interprétée avec le Quatuor Jan Gabarek et l'Orchestre philharmonique d'Oslo. Outre six symphonies, deux opéras, il a reçu un prix par la société des compositeurs norvégiens, pour son concerto pour violon, « Undisonus ».

Œuvres

  • Eternal Circulation (1971)
  • Undisonus, concerto pour violon, op. 23
  • Ineo, pour chœur et orchestre de chambre, op. 29
  • Sonate pour violon et claviers, op. 73 (1998)
  • Nimbus pour violon, orgue et percussion (2000)

Discographie Sélective

Compositeur

  • Sonate op. 73, Nimbus op. 76 - Birgitte Stærnes, violon ; Ive Kleive, orgue et claviers ; Bjørn Rabben, percussion (MTG CD 70085)

Notes et références

Liens externes

  • Portail de la musique classique
  • Portail de l’opéra
  • Portail du jazz
  • Portail de la Norvège
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.