Terrorisme en 1970

Au cours de l'année 1970, les tensions en Irlande du Nord font vingt-neuf morts, dont dix-neuf civils[1].

Éphémérides
Chronologie du terrorisme
1967 1968 1969 1970  1971 1972 1973
Décennies du terrorisme :
1940 1950 1960  1970  1980 1990 2000
Chronologie dans le monde
1967 1968 1969  1970  1971 1972 1973
Décennies :
1940 1950 1960  1970  1980 1990 2000
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Astronautique Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre

Événements

Janvier

Février

Mars

Avril

Mai

Juin

Juillet

  • , Italie : le train reliant Palerme à Turin est volontairement déraillé par la 'Ndrangheta à Gioia Tauro, vraisemblablement à l'aide d'explosifs. Le bilan est de six morts et soixante-six blessés[réf. nécessaire].

Août

Septembre

Octobre

  • , Canada : le Front de libération du Québec enlève le commissaire commercial britannique James Richard Cross[1].
  • , Canada : le Front de libération du Québec enlève le vice-premier ministre et ministre du Travail québécois, Pierre Laporte[1].
  • , Canada : à la suite de la vague de violences commises par le Front de libération du Québec, le gouvernement canadien autorise la police à arrêter cinq cents personnes suspectées d'appartenir au FLQ, ce qui met fin aux violences.[1].
  • , Canada : Pierre Laporte est retrouvé mort dans le coffre d'une voiture sur un terrain vague. L'annonce de sa mort a été faite la veille par le Front de libération du Québec[1].

Novembre

Décembre

Notes et références

Notes

  1. Devant United States Army, on utilise l'article défini « la » parce que « United », en phonétique /ju:naitid/, commence par une diphtongue. Par exemple, on dit « le yo-yo » ou « le ouistiti ».

Références

  1. (en) Barry Rubin et Judith Colp Rubin, Chronologies of Modern Terrorism, Abingdon-on-Thames, Routledge, , 405 p. (ISBN 978-0765620477, lire en ligne)
  2. « Carrefour du 23 février 1970 : Coronado SR330 », sur rts.ch, RTS, (consulté le 19 septembre 2016)
  3. « Les principales explosions meurtrières aux Etats-Unis depuis 1970 », sur lesoir.be, Le Soir, (consulté le 23 septembre 2016)

Articles connexes

  • Portail des années 1970
  • Portail du terrorisme
  • Portail de la mort
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.