The President's Last Bang

The President's Last Bang (hangeul : 그때 그사람들 ; RR : Geuddae geusaramdeul) est un film dramatique sud-coréen écrit et réalisé par Im Sang-soo, sorti en 2005.

The President's Last Bang
Titre original 그때 그사람들
Réalisation Im Sang-soo
Scénario Im Sang-soo
Acteurs principaux

Han Seok-kyu
Baek Yoon-sik
Song Jae-ho
Kim Eung-soo

Sociétés de production MK Picture
Pays d’origine Corée du Sud
Genre drame
Durée 102 minutes
Sortie 2005

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Synopsis

Séoul, en 1979. La dictature du président Park Chung-hee décline. Parvenu à la tête du pays grâce à un coup d'État en 1961, l'homme est mélancolique. Il trouve refuge dans la Maison Bleue où il passe des soirées à se distraire, entouré de proches collaborateurs et de jolies filles. Lors de l'une de ces soirées très privées, le Directeur Kim des services secrets coréens (la KCIA) qui fait partie des convives, décide sur un coup de sang d'assassiner le président.

Fiche technique

Distribution

  • Han Suk-kyu : Joo, l'agent de la KCIA
  • Baek Yoon-sik : Kim Jae-kyu, le directeur de la KCIA
  • Song Jae-ho : le président Park Chung-hee
  • Kim Eung-soo : colonel Min
  • Jeong Won-joong  : Cha Ji-cheol, chef de la sécurité du président
  • Kwon Byeong-gil : Yang, le secrétaire du président
  • Jo Sang-geon : Shim Sang-hyo

Autour du film

  • Le film a été présenté au Festival de Cannes 2005 dans la section La Quinzaine des réalisateurs.
  • Le titre du film en coréen signifie Les gens de cette époque, il fait référence à une célèbre chanson coréenne du même nom. La chanteuse Sim Soo-bong (en) qui était présente cette nuit-là aurait chanté cette chanson durant la soirée. Dans le film, on la voit chanter des enkas.
  • Le fils du défunt président Park Chung-hee a tenté d'interdire la sortie du film, prétextant qu'il ternissait l'image de son père. La cour de justice a ordonné que soient retirées quatre minutes d'images d'archives qui pourraient induire les spectateurs en erreur, leur laissant croire qu'il ne s'agissait pas d'un film de fiction. Le réalisateur a décidé de laisser quatre minutes d'écran noir à la place desdites images.

Liens externes

  • Portail du cinéma
  • Portail de la Corée du Sud
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.