The Prince William Invitational

La Prince William Invitational est une partie de démonstration du jeu Diplomatie jouée en 1974 par correspondance. Elle a opposé Edi Birsan (Autriche), Don Lowry (Angleterre), Jeff Power (France), Len Lakofka (Allemagne), Bob Ward (Italie), Arnold Vagts (Russie) et Allan B. Calhamer (Turquie). La partie se termine par une nulle (draw) entre la France, l'Allemagne et la Russie. Elle a été publiée en 1974 dans des fanzines consacrés à Diplomatie, elle est republiée en français dans le livret de règles de l'édition Descartes de 1994.

Déroulement de la partie.

Partie

1901[1]
PhaseAutricheAngleterreFranceAllemagneItalieRussieTurquieCarte résultante
Printemps 1901F Tri - Alb
A Bud - Ser
A Vie - Gal
F Edi - Nwg
A Lvp - Yor
F Lon - Nth
F Bre - Mao
A Par - Pic
A Mar - Spa
F Kie - Hol
A Ber - Kie
A Mun - Tyr
A Ven - Tri
A Rom - Ven
F Nap - Ion
F StPsc - Bot
A War - Gal
A Mos - Ukr
F Sev - Bla
A Con - Bul
A Ank - Bla
A Smy - Arm
Été 1901
 
 
 
 
 
 
 
Automne 1901A Vie - Tri
A Ser S Vie - Tri
F Alb - Gre
F Nwg - Bar
A Yor - Nwy
F Nth C A Yor - Nwy
F Mao - Iri
A Pic - Bel
A Spa - Por
A Kie - Den
F Hol S A Pic-Bel
A Tyr - Vie
F Ion - Gre
A Tri S Tyr - Vie
A Ven S A Tri
F Bot - Swe
A War - Gal
A Ukr - Rum
F Sev - Bla
A Bul - Rum
F Ank - Bla
A Arm - Sev
Hiver 1901A Vie - Boh
 
 
 
 
 
 
CentresBud, Ser, Tri, VieEdi, Lvp, Lon, NwyBre, Mar, Par, Por, BelBer, Kie, Mun,
Den, Hol, Vie
Rom, Nap, Ven, TriMos, Sev, StP, War,
Swe
Ank, Con, Smy, Bul
AjustementsF AlbF LvpF Bre
F Mar
F Kie
A Mun
A Ber
F NapA MosF Con
1902[2]
PhaseAutricheAngleterreFranceAllemagneItalieRussieTurquieCarte résultante
Printemps 1902A Boh - Sil
A Ser - Tri
F Lvp - Iri
F Nth - Eng
A Nwy - Swe
F Bar - StPnc
F Iri - Wal
F Bre - Eng
A Bel H
A Por H
F Mar - Spasc
A Den H
F Kie - Hel
F Hol S F Kie - Hel
A Ber - Sil
A Mun - Boh
A Vie S Mun - Boh
A Tri S A Gal - Bud
A Ven S A Tri
F Ion - Gre
F Nap - Ion
F Swe - Nwy
A Mos - StP
A Ukr - Rum
A Gal S A Ukr - Rum
F Sev - Bla
A Bul - Gre
F Con - Aeg
F Ank - Bla
A Arm - Smy
Été 1902A Boh - Tyr
 
 
 
 
 
 
Automne 1902A Tyr - Vie
A Ser - Bud
A Nwy - StP
F Bar S A Nwy - Stp
F Nth - Nwy
F Iri - Lvp
F Wal - Lon
F Bre - Eng
A Bel H
F Spasc - Mao
A Por - Spa
F Hol - Nth
F Hel S F Hol - Nth
A Den S F Swe H
A Ber - Mun
A Vie - Bud
A Boh - Vie
A Tri S A Gal - Bud
A Ven S A Tri
F Nap - Apu
F Ion - Tun
F Swe - Nwy
A Mos - StP
A Gal - Bud
A Rum S A Gal - Bud
F Sev - Bla
A Smy - Gre
F Aeg C Smy - Gre
A Bul S A Smy - Gre
F Ank - Bla
Hiver 1902
 
F Nth - Ska
 
 
 
 
 
CentresSer, BudEdi, Lvp, Nwy, StP, LonBre, Mar, Par, Bel,
Por, Spa, Lon
Ber, Kie, Mun,
Den, Hol, Vie
Rom, Nap, Ven, Tri,
Tun
Mos, Sev, War, Swe,
Rum, Bud, StP
Ank, Con, Smy, Bul, Gre
AjustementsA Ser
 
F Bre
F Mar
 
F NapA WarF Smy
1903[2],[3]
PhaseAutricheAngleterreFranceAllemagneItalieRussieTurquieCarte résultante
Printemps 1903A Tyr - Mun
F Lvp - Cly
F Ska - Swe
F Bar - Nwg
A StP - Lvn
F Eng - Iri
F Lon - Wal
F Mao - Wes
F Bre - Mao
A Bel - Bur
F Mar - Pie
A Spa - Mar
A Den - Edi
F Nth C A Den - Edi
F Hel - Den
A Boh - Tyr
A Mun S A Boh - Tyr
A Vie S A Boh - Mun
F Nap - Ion
F Tun - S F Nap - Ion
A Tri - Ser
A Ven - Tri
F Apu - Ven
F Swe - Nwy
A War - Lvn
A Mos S A War - Lvn
A Bud - Ser
A Rum S A Bud - Ser
F Sev - Bla
A Gre - Ser
A Bul S A Gre - Ser
F Aeg - Gre
F Ank - Bla
F Smy - Eas
Été 1903A Tyr
 
 
 
 
 
 
Automne 1903
 
F Cly - Lvp
A StP - Nwy
F Nwg S A StP - Nwy
F Swe S A StP - Nwy
F Mao - Naf
F Wal - Lvp
F Iri S Wal - Lvp
A Bur H
F Pie - Tus
A Mar - Pie
F Wes - Tys
A Edi S F Wal - Lvp
F Nth S A Edi
F Den S F Nwy - Swe
A Tyr - Tri
A Vie S A Tyr - Tri
A Mun - Tyr
A Tri - Ser
A Ven - Tri
A Apu - Ven
F Tun H
F Ion - Gre
F Nwy - Swe
A Lvn - StP
A Mos S A Lvn - StP
A Bud S A Tyr - Tri
A Rum S Tri - Ser
F Sev - Bla
F Ank - Bla
A Bul S A Tri - Ser
A Gre S A Tri - Ser
F Eas - Ion
F Aeg S F Eas - Ion
Hiver 1903
 
F Swe - Bal
 
 
F Ion - Nap
 
 
CentresSerNwy, Edi, Lvp, StPBre, Mar, Par, Bel,
Por, Spa, Lon, Lvp
Ber, Kie, Mun, Hol,
Den, Vie, Edi, Tri
Rom, Nap, Ven,
Tun, Ser, Tri
Mos, Sev, War, Bud,
Rum, Swe, StP
Ank, Con, Smy,
Bul, Gre
AjustementsÉliminationF Cly
F Nwg
A Nwy
F MarA Mun
F Kie
 
A War
 
1904[3]
PhaseAutricheAngleterreFranceAllemagneItalieRussieTurquieCarte résultante
Printemps 1904ÉliminéeF Bal - Ber
F Lvp - Cly
F Iri - Mao
F Naf - Tun
A Bur H
F Mar - Lyo
A Pie S A Tyr - Ven
F Tys - Rom
F Tus S F Tys - Rom
A Edi - Hol
F Nth C A Edi - Hol
F Den H
F Kie - Ber
A Tyr - Ven
A Tri S A Tyr - Ven
A Mun - Tyr
A Vie S A Tri
A Ven - Rom
F Nap S A Ven - Rom
F Apu - Ven
A Ser S A Bud
F Tun H
A StP - Nwy
F Swe S A StP - Nwy
A War - Gal
A Bud S A Rum
A Rum S A Ser
F Sev - Bla
A Mos - Sev
F Ank - Bla
A Gre - Ser
A Bul S A Gre - Ser
F Ion S F Tun
F Aeg - Gre
Été 1904
 
 
 
A Ven
 
 
Automne 1904F Bal - Kie
F Cly - Nwg
A Bur - Bel
F Mao - Wes
F Naf S A Mao - Wes
A Pie - Ven
F Tys - Rom
F Tus S F Tys - Rom
F Lyo - Tys
F Kie - Ber
A Hol - Kie
F Den H
F Nth - Bel
A Tri S A Bud - Ser
A Vie S A Tri
A Tyr S A Vie
A Ven S F Nap - Rom
F Tun H
F Nap - Rom
F Apu - Nap
A Ser S A Bud
A Nwy H
F Swe H
A Bud - Ser
A Gal S A Rum
A Rum S A Ser - Bul
A Mos - Ukr
F Sev - Arm
F Ion S F Tun
A Gre - Alb
F Aeg - Gre
A Bul H
F Ank - Con
Hiver 1904
 
 
 
A Ser
 
 
CentresNwyBre, Mar, Par, Bel,
Por, Spa, Lvp, Lon,
Rom
Ber, Kie, Mun, Hol,
Den, Edi, Tri, Vie,
Ven
Nap, Tun,
Rom, Ser, Ven
Mos, Sev, StP, War,
Swe, Bud, Rum,
Nwy, Ser
Ank, Con, Smy,
Bul, Gre
AjustementsÉliminationA ParA MunF ApuF Sev
A Mos
 
1905[4]
PhaseAutricheAngleterreFranceAllemagneItalieRussieTurquieCarte résultante
Printemps 1905ÉliminéeÉliminéeF Nwg - Nwy
A Par - Pic
A Bur - Bel
A Pie - Ven
F Naf - Tun
F Wes S F Naf - Tun
F Tys - Ion
F Tus - Tys
F Rom S Tus - Tys
F Nth - Ska
F Ber - Bal
F Den S F Ber - Bal
A Hol H
A Mun - Boh
A Vie - Bud
A Tyr - Vie
A Ven - Tyr
A Tri S Alb - Ser
F Nap H
F Tun H
A Nwy H
F Swe S A Nwy
A Mos H
F Arm - Ank
F Sev - Bla
A Ukr - Sev
A Rum - Bul
A Gal - Rum
A Ser S A Tri - Alb
F Ion S F Tun
A Alb - Ser
A Bul S A Alb - Ser
F Gre - Aeg
F Con - Ank
Été 1905
 
 
F TunA Ser - Gre
 
Automne 1905F Nwg - Edi
A Bel - Ruh
A Pic - Bel
F Wes - Mao
A Ven - Tri
F Tys - Nap
F Rom S F Tys - Nap
F Tus - Tys
F Tun S F Tus - Tys
F Ska - Nwy
F Den - Swe
F Bal S F Den - Swe
A Hol - Bel
A Boh - Gal
A Tri - Alb
A Tyr - Tri
A Bud S Gre - Ser
A Vie S A Bud
F Nap HA Nwy S F Swe
F Swe S A Nwy
A Mos - War
A Gal S A Rum
A Gre - Ser
A Rum S A Gre - Ser
A Sev S A Rum
F Arm - Ank
F Bla S F Arm - Ank
F Ion - Gre
F Aeg S F Ion - Gre
A Bul S F Ion - Gre
A Ser S A Bul
F Con S A Bul
Hiver 1905
 
 
F NapF SweA Ser
CentresBre, Mar, Par, Bel,
Por, Spa, Lvp, Lon,
Rom, Edi, Tun, Nap,
Ven
Ber, Kie, Mun, Hol,
Den, Tri, Vie,
Bud, Swe, Ven, Edi
Nap, TunMos, Sev, StP, War,
Nwy, Rum, Ser,
Ank, Bud, Swe
Con, Smy, Bul, Gre,
Ank
AjustementsF Bre
A Par
A Mar
 
Élimination
 
 
1906[4]
PhaseAutricheAngleterreFranceAllemagneItalieRussieTurquieCarte résultante
Printemps 1906ÉliminéeÉliminéeF Mao - Nao
F Edi - Nth
F Bre - Eng
A Pic - Bel
A Ruh - Kie
A Par - Bur
A Mar - Pie
A Ven - Tyr
F Nap - Apu
F Rom - Nap
F Tys - Ion
F Tun S F Tys - Ion
F Ska - Nth
F Swe - Den
F Bal - Kie
A Hol S F Bal - Kie
A Tyr - Mun
A Boh S Tyr - Mun
A Vie - Tyr
A Bud - Tri
A Alb - Gre
ÉliminéeA Nwy H
A War - Sil
A Rum - Bul
A Ser S A Rum - Bul
A Gal - Rum
F Ank - Con
F Bla S F Ank - Con
A Sev - Arm
F Gre S A Bul
A Bul S F Gre
F Con H
F Aeg S F Con
Été 1906
 
 
 
A Bul
Automne 1906F Nao - Nwg
F Eng - Nth
F Edi S F Eng - Nth
A Bel - Hol
A Bur - Mun
A Ruh S A Bur - Mun
A Pie - Tyr
A Ven S A Pie - Tyr
F Apu - Adr
F Nap - Apu
F Ion - Eas
F Tun - Ion
F Ska - Nth
F Den S F Ska - Nth
A Hol H
F Kie - S A Hol
A Mun H
A Boh - Tyr
A Vie S A Boh - Tyr
A Tri S A Boh - Tyr
A Alb - Gre
A Nwy - Fin
A Sil S Mun
A Ser S A Alb - Gre
A Bul S A Alb - Gre
A Rum S A Bul
F Ank - Con
A Arm - Smy
F Bla S F Ank - Con
F Gre H
F Aeg S F Gre
F Con - Smy
Hiver 1906
 
 
 
F Gre
F Con
CentresBre, Mar, Par, Bel,
Por, Spa, Edi, Lvp,
Lon, Nap, Rom, Ven,
Tun
Ber, Kie, Mun, Hol,
Den, Swe, Bud, Tri,
Vie, Gre
Mos, Sev, StP, War,
Nwy, Rum, Ser, Ank,
Bul, Con
Smy,
Bul, Con, Gre
AjustementsF BreA BerF StPnc
A War
 
1907[4]
PhaseAutricheAngleterreFranceAllemagneItalieRussieTurquieCarte résultante
Printemps 1907ÉliminéeÉliminéeF Eng - Nth
F Edi S Eng - Nth
F Nwg S F Eng - Nth
F Bre - Eng
A Bel - Hol
A Ruh - Kie
A Bur - Mun
A Pie - Tyr
A Ven S A Pie - Tyr
F Adr - Tri
F Ion - Aeg
F Eas S F Ion - Aeg
F Apu - Ion
F Den - Hel
F Ska - Den
F Kie S A Hol
A Hol H
A Ber S A Mun
A Mun H
A Vie S A Tyr
A Tyr S A Tri
A Tri H
A Gre H
ÉliminéeF StPnc - Nwy
A Fin S F StPnc - Nwy
A Sil - Boh
A War - Sil
A Ser S A Tri
A Bul S A Gre
A Rum - Ank
F Bla C A Rum - Ank
F Con - Smy
A Arm S F Con - Smy
F Aeg - Smy
Été 1907
 
 
 
F Aeg - Con
Automne 1907F Nth - Ska
F Eng - Nth
F Nwg S F Eng - Nth
F Edi S Eng - Nth
A Bel - Hol
A Ruh - Kie
A Bur - Mun
A Pie S A Ven
A Ven H
F Adr - Alb
F Ion S F Adr - Alb
F Aeg - Smy
F Eas S F Aeg - Smy
F Den - Nth
A Mun - Ruh
A Hol S A Mun - Ruh
F Hel S A Hol
F Kie S A Hol
A Ber - Mun
A Tyr S A Ber - Mun
A Vie S A Tri
A Tri H
A Gre H
F Nwy S F Nth
A Fin S F Nwy
A Sil S A Ber - Mun
A Boh S A Tyr
A Ser S A Gre
F Bla - Con
A Bul S F Bla - Con
F Smy S F Bla - Con
A Ank S F Smy
A Arm S F Smy
F Con H
Hiver 1907
 
 
 
 
CentresBre, Mar, Par, Bel,
Por, Spa, Edi, Lvp,
Lon, Nap, Rom, Ven,
Tun
Ber, Kie, Mun, Hol,
Den, Swe, Bud, Tri,
Vie, Gre
Mos, Sev, StP, War,
Nwy, Bul, Rus, Ser,
Ank, Con, Smy
Smy
Ajustements
 
 
F StPncÉlimination

La partie se solde par une nulle entre les trois joueurs survivants.

Analyse

Commentaire extérieur

Le déroulement de la partie s'est structuré autour d'essentiellement six facteurs[5]:

  • l'alliance franco-allemande initiale ;
  • l'attaque généralisée contre l'Autriche ;
  • la décision de la Russie de ne pas aider l'Angleterre ;
  • la décision de la Russie de s'attaquer à la Turquie ;
  • la trahison de la France envers l'Allemagne ;
  • le choix de la Russie de soutenir finalement l'Allemagne plutôt que la France.

Commentaire des joueurs

Angleterre

Don Lowry était un joueur moins expérimenté que ses adversaires, et ne connaissait personnellement que Lakofka (Allemagne), en qui il n'accordait de ce fait que peu de confiance[6]. L'Angleterre et la France se mettent d'accord pour démilitariser la Manche, et l'Angleterre propose un accord de non-agression à la Russie mais le délai de réponse de cette dernière a motivé un autre accord entre Angleterre, Autriche et Turquie pour agresser rapidement la Russie[6]. La fragilité de l'accord avec la Turquie pour attaquer la Russie et l'entrée imprévue d'une flotte française en mer d'Irlande mettent alors l'Angleterre dans une situation périlleuse sans allié pour l'aider[6]. Celle-ci laisse une flotte russe prendre possession de la Norvège dans l'espoir de pouvoir garder la Suède et semer la discorde avec la France et l'Allemagne en mer du Nord mais la tentative échoue[6]. Sachant son élimination proche, il ne reste à l'Angleterre qu'à choisir l'adversaire qui prendra possession de ses centres, elle choisit la France dans l'espoir que cela lui permette de créer une force en Méditerranée qui le vengera du manque de soutien de la Turquie[6].

France

L'alliance initiale de la France a été dictée par le sentiment que le joueur allemand était un meilleur diplomate que le joueur anglais, et donc qu'une alliance franco-anglaise serait à terme brisée[7]. Cette alliance se maintient tant que les deux joueurs l'estiment profitable, et aurait pu prendre le contrôle de la carte pour se terminer par une nulle franco-allemande à 17 centres chacun[7]. Cependant l'Allemagne aurait dans l'intervalle été en position de force pour soit trahir l'alliance, soit conquérir 18 centres et emporter la partie seul, ce qui motive la trahison française[7]. Le moment choisi pour trahir est le moment où la Russie est sur le point de s'effondrer : laisser l'Allemagne profiter de l'effondrement russe rendant trop dangereuse toute trahison ultérieure[7].

Allemagne

Lakofka choisit de s'allier avec les joueurs qu'il estime les plus fiable, coopératifs et bon négociateurs ce qui exclut Birsan (Autriche), jugé peu fiable, Calhammer (Turquie), jugé mauvais négociateur, et Lowry (Angleterre), que Lakofka connait trop peu[8]. L'ouverture allemande s'effectue donc dans le cadre d'une alliance quadripartite germano-russo-franco-italienne consolidée par l'attaque immédiate de l'Autriche à Trieste et dans le Tyrol[8]. L'Angleterre se fait éliminer car ses négociations avec l'Allemagne n'apporte pas suffisamment de garanties[8]. Le plan de l'Allemagne était de proposer comme issue une nulle à deux avec la France et se prépare à une attaque de la Russie dès 1905, mais elle en est empêchée par la trahison française qu'elle n'avait pas prévue[8]. L'Allemagne coopère donc avec la Russie pour verrouiller la carte face à la France et propose une partie nulle[8]: avec une bonne combinaison de coups et une mauvaise réponse russe, la France aurait pu forcer le gain mais en risquant de perdre sa première place ce qui motive tant la France que la Russie à arrêter la partie[8].

Russie

La Russie a cherché au début à éviter le conflit face à une alliance austro-turque, mais Calhammer (Turquie) étant, de par ses précédentes parties, considéré comme un allié peu fiable car prêt à trahir pour un bénéfice à court terme, et celui-ci exigeant une démilitarisation de la mer noire pour s'allier, les deux joueurs se déclarent la guerre dès le début[9]. L'élimination rapide de l'Autriche et de l'Angleterre est attribuée en grande partie à la trop grande confiance qu'ils ont porté à leur allié turque[9]. La Russie s'allie alors avec la France, l'Allemagne et l'Italie dans un premier temps, malgré les tentatives de la Turquie de faire croire à une attaque italienne contre la France[9]; l'Allemagne s'attaque alors à l'Autriche et l'Angleterre simultanément sans craindre pour ses flancs est et ouest[9]. Les attaques agressives de l'Angleterre au nord et de la Turquie au sud rendent fin 1901 la situation difficile, la Russie ne pouvant défendre à la fois Saint-Pétersbourg et Sébastopol ; décision est prise de se concentrer sur la défense du sud, et d'attendre que les assauts allemands sur l'Angleterre obligent celles-ci à renoncer à la défense de ses conquêtes continentales[9]. Finalement, la Turquie accepte de cesser son attaque sur Sébastopol pour attaquer son ancien allié autrichien en mauvaise posture, et l'Angleterre après avoir proposé une trêve avec la Russie menace finalement de prendre Saint-Pétersbourg et s'aliène le dernier pays pouvant avoir un intérêt à le soutenir face à l'Allemagne et la France[9]. Pour compenser la perte possible de Saint-Pétersbourg, la Russie conquiert Budapest et s'engage à maintenir l'Autriche en jeu en Serbie, pourvu que cela ne l'oblige pas à attaquer directement l'Allemagne[9]. Lorsque l'Allemagne se prépare à trahir l'Italie et fait part de son plan à la Russie, celle-ci transmet l'information à la Turquie en espérant qu'elle sera transmise à l'Italie, ce qui arriva bien[9]. La Russie reste neutre dans le conflit et se tourne vers la Turquie, elle parvient aussi à convaincre la France qu'elle sera rapidement trahie par l'Allemagne ce qui aboutit à une trahison préventive française[9]. La Russie soutient alors l'Allemagne pour ralentir la France le temps que la Turquie soit éliminée[9]. Finalement la partie s'achemine vers la nulle, à la surprise de la Russie car la France aurait selon elle pu continuer à attaquer pour forcer le gain[9].

Références

  1. (en) « Hoosier Archives Demonstration Game : The Prince William Invitational -- 1974 CK », Diplomacy World (en), no 3, (lire en ligne).
  2. (en) « Hoosier Archives Demonstration Game : The Prince William Invitational -- 1974 CK », Diplomacy World (en), no 4, (lire en ligne).
  3. (en) « Hoosier Archives Demonstration Game : The Prince William Invitational -- 1974 CK », Diplomacy World (en), no 5, (lire en ligne).
  4. (en) « Hoosier Archives Demonstration Game : The Prince William Invitational -- 1974 CK », Diplomacy World (en), no 6, (lire en ligne).
  5. (en) Rod Walker, « Wrap up : The Prince William Invitational -- 1974 CK », Diplomacy World (en), no 7, (lire en ligne).
  6. (en) Don Lowry, « Commentary from London », Diplomacy World (en), no 7, , p. 12 (lire en ligne).
  7. (en) Jeff Power, « Commentary from Paris », Diplomacy World (en), no 7, , p. 5 (lire en ligne).
  8. (en) Len Lakofka, « Commentary from Berlin », Diplomacy World (en), no 7, , p. 10 (lire en ligne).
  9. (en) Arnold Vagts, « Commentary from St Petersburg », Diplomacy World (en), no 7, , p. 6 (lire en ligne).
  • Portail des jeux
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.