Thomas Erskine (1er baron Erskine)

Thomas Erskine, 1er baron Erskine est un orateur et jurisconsulte écossais né le à Édimbourg et mort le .

Pour les articles homonymes, voir Thomas Erskine.
Thomas Erskine
Fonctions
Lord chancelier
-
Membre au Parlement de Grande-Bretagne (d)
Membre du Parlement du Royaume-Uni
Biographie
Naissance
Décès

Almondell and Calderwood Country Park (en)
Nationalité
Formation
Trinity College
Royal High School (en)
Activités
Père
Mère
Agnes Steuart (d)
Fratrie
Enfants
Thomas Erskine (d)
Hon. Esmé Stuart Erskine (d)
Erskine Thomas Erskine (d)
Alfred Erskine (d)
Agnes Sarah Erskine (d)
Henry Erskine (en)
Mary Erskine (d)
David Erskine (en)
Frances Erskine (d)
Elizabeth Erskine (d)
Hampden Erskine (d)
Autres informations
Parti politique
Membre de
Royal Society
17e Parlement de Grande-Bretagne (d)
2e Parlement du Royaume-Uni (d)
1er Parlement du Royaume-Uni (en)
18e Parlement du Royaume-Uni (d)

Biographie

Il était le 3e fils du comte de Buchan. Il servit tour à tour sur terre et sur mer jusqu'à l'année 1774, puis se livra à l'étude des lois, fut reçu avocat en 1778, et jeta dès ses débuts le plus vif éclat au barreau de Londres. En 1783, il fut élu membre de la Chambre des Communes. En 1806, il entra avec le titre de lord chancelier dans le ministère de Fox, mais il en sortit dès l'année suivante; néanmoins, il fut élevé à la pairie et appelé au conseil privé.

Dans sa carrière politique, il eut plusieurs fois l'occasion de déployer son talent oratoire, et il ne resta point au-dessous de la réputation qu'il s'était faite au barreau. Ami sincère de l'humanité et des idées libérales, il appuya l'abolition de la traite des noirs, plaida la cause des Catholiques d'Irlande, demanda la réformation des lois pénales, défendit la liberté de la presse, le jugement par jury, et parla en faveur des Grecs opprimés par les Turcs. Ses Discours furent publiés en 1816 par ses amis. En 1797 il avait publié, sous forme de brochure, des Considérations sur la guerre avec la France, qui eurent 40 éditions en peu de mois.

Source

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Liens externes

  • Portail du droit
  • Portail de l’Écosse
  • Portail du XVIIIe siècle
  • Portail de la politique britannique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.