Thomas J. Watson

Thomas J. Watson (Né le 17 février 1874 à Campbell, États-Unis et mort le 19 juin 1956 à New York). Nommé à la tête de la compagnie C-T-R, en 1914, il la renomme IBM en 1924[1] et la préside jusqu'en 1956.

Pour les articles homonymes, voir Thomas Watson et Watson.
Thomas J. Watson
Biographie
Naissance
Décès
(à 82 ans)
New York
Sépulture
Cimetière de Sleepy Hollow (en)
Nationalité
Formation
Activités
Entrepreneur, informaticien, président-directeur général
Enfants
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique
Membre de
Distinctions

Début de carrière

Président d'IBM

IBM a été propriétaire de la firme allemande Dehomag dès 1922 et a collaboré avec le régime national socialiste. Le livre-enquête d'Edwin Black révèle cette collaboration et les profits de la société IBM sous la direction de Thomas J. Watson[2],[3].

Il a présidé la section américaine de la Chambre de commerce internationale.

Notes et références

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

  • (en) Thomas J. Watson, Men-Minutes-Money A collection of excerpts from talks and messages delivered and written at various times, International Business Machines,
  • (en) Thomas J. Watson, As a Man Thinks …: the Man and His Philosophy of Life as Expressed in His Editorials, International Business Machines,
  • Maney, Kevin (2003). The Maverick and His Machine: Thomas Watson, Sr. and the Making of IBM. John Wiley & Sons. (ISBN 0-471-41463-8).
  • William H. Rodgers. Think; A Biography of the Watsons and IBM (1969).
  • Robert Sobel Thomas Watson, Sr.: IBM and the Computer Revolution (1981).
  • Richard S. Tedlow. The Watson Dynasty: The Fiery Reign and Troubled Legacy of IBM's Founding Father and Son. (2003)
  • Watson, Thomas J. (1990). Father, Son & Co.: My Life at IBM and Beyond Bantam Books.
  • Scouting Round the World, John S. Wilson, first edition, Blandford Press 1959 p. 186 272
  • Portail de l’informatique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.